De la mé­ca­nique d’au­to­bus au Centre de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle Paul-rous­seau

L'Express - - ACTUALITÉS - JOSYANE CLOU­TIER josyane.clou­tier@tc.tc

ÉDU­CA­TION. Le Centre de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle Paul-rous­seau bé­né­fi­cie­ra d’une aide fi­nan­cière de 6,6 M$, mon­tant qui per­met­tra d’agran­dir le pa­villon de Saint-ger­main-de-gran­tham et d’of­frir un nou­veau pro­gramme de mé­ca­nique d’au­to­bus au cours des pro­chaines an­nées.

L’an­nonce a été faite ven­dre­di au pa­villon de Saint-ger­main-de-gran­tham, sur le bou­le­vard In­dus­triel, par le mi­nistre de l’agri­cul­ture, des Pê­che­ries et de l’ali­men­ta­tion et mi­nistre res­pon­sable du Centre-du-qué­bec, Laurent Les­sard.

Pour le di­rec­teur du centre de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle Paul-rous­seau, Yves Hé­bert, c’est l’abou­tis­se­ment de plu­sieurs an­nées de tra­vail. « Nous avons été ap­pro­chés par des gens du mi­nis­tère, à sa­voir si nous étions in­té­res­sés à al­ler de l’avant avec le pro­gramme de mé­ca­nique d’au­to­bus en 2013. C’est une très bonne nou­velle, beau­coup de gens ont tra­vaillé très fort à ce pro­jet », men­tionne-t-il d’un air sa­tis­fait.

La mé­ca­nique d’au­to­bus agi­ra à titre de com­plé­ment au pro­gramme des­ti­né aux vé­hi­cules lourds, qui est dé­jà exis­tant. « À par­tir des com­pé­tences que les étu­diants ont en mé­ca­nique de vé­hi­cules lourds, nous comp­tons for­mer des co­hortes de mé­ca­ni­ciens d’au­to­bus spé­cia­li­sés », pré­cise le di­rec­teur.

Il faut dire que la de­mande est pré­sente dans ce do­maine et que les en­droits qui l’offrent sont peu nom­breux. «À par­tir de Lon­gueuil jus­qu’à Qué­bec, de Trois-ri­vières jus­qu’à Sher­brooke, la de­mande est très forte. Beau­coup d’em­ployeurs sont en souf­france de main-d’oeuvre en ce mo­ment concer­nant la mé­ca­nique d’au­to­bus. Nous al­lons de­ve­nir un pôle à ce ni­veau », es­time Yves Hé­bert.

L’aide fi­nan­cière ser­vi­ra éga­le­ment à l’agran­dis­se­ment du pa­villon de Saint-ger­main-de-gran­tham.

D’après le pré­sident de la Com­mis­sion sco­laire des Chênes, Jean-fran­çois Houle, il fau­dra tout de même at­tendre quelque temps afin de voir les pre­miers di­plô­més fran­chir le seuil du centre de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle. « Il faut être réa­liste. D’ici en­vi­ron deux ans, la pre­mière co­horte de­vrait pou­voir en­trer sur le mar­ché du tra­vail.»

Le pré­sident es­time éga­le­ment que l’ins­tau­ra­tion de ce pro­gramme de­vrait contri­buer à re­do­rer l’image de la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle, au­tant au­près des Drum­mond­vil­lois que des étu­diants d’ailleurs en pro­vince. «Il faut convaincre les gens que ces mé­tiers-là sont in­té­res­sants et im­por­tants, et pas né­ces­sai­re­ment des­ti­nés aux élèves ayant de la dif­fi­cul­té à l’école. Il faut re­vam­per cette image et amé­lio­rer la per­cep­tion des gens par rap­port à la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle. »

(Pho­to Josyane Clou­tier)

L’an­nonce a été faite ven­dre­di au pa­villon de Saint-ger­main-de-gran­tham, sur le bou­le­vard In­dus­triel. Sur ce cli­ché, Laurent Les­sard, mi­nistre res­pon­sable du Centre-du-qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.