Un mar­ché de Noël à sa­veur lo­cale au Cen­trex­po

L'Express - - COMMUNAUTAIRE - JOSYANE CLOU­TIER josyane.clou­tier@jour­na­lex­press.ca

ACHAT LO­CAL. La ten­dance du fait-main fait fu­reur au­près des Drum­mond­vil­lois, qui n’ont ja­mais au­tant ache­té lo­cal. C’est ce qu’a re­mar­qué l’or­ga­ni­sa­trice du Cen­tral Pop des Fêtes, Clau­dine Brouillard.

Le Cen­trex­po Cogeco avait dé­jà des airs de fête, alors qu’une cen­taine d’ex­po­sants y étaient réunis pour le mar­ché de Noël, le week-end der­nier. « Nous avons fait une autre pe­tite ver­sion l’an der­nier, pen­dant le dé­fi­lé de Noël, mais c’est la pre­mière fois que le mar­ché a une aus­si grande en­ver­gure », ex­plique Clau­dine Brouillard.

Dans la jour­née de sa­me­di, le nombre de vi­si­teurs se chif­frait à 4000. Pour la fin de se­maine, il est donc réa­liste de dire qu’entre 7000 et 8000 per­sonnes ont cir­cu­lé dans les al­lées de ce Cen­tral Pop fes­tif. « C’est un vif suc­cès », pré­cise Mme Brouillard.

Cette der­nière af­firme que la ten­dance est dé­fi­ni­ti­ve­ment à l’achat lo­cal. « Cette an­née, c’est très mar­qué, en­core plus que les autres. Il y a une sen­si­bi­li­té nou­velle par rap­port à ça. On veut en­cou­ra­ger les pro­duits ori­gi­naux. »

Est-ce que cette fa­çon de consom­mer est en train de se tailler une place de choix dans les ha­bi­tudes des gens? «Je pense qu’on est là. C’est la preuve au­jourd’hui que les gens veulent ache­ter lo­cal le plus pos­sible », ex­plique Clau­dine Brouillard d’un ton convain­cu.

La créa­tive Drum­mond­vil­loise Jo­siane Pa­ré, qui est der­rière la marque de vê­te­ments Bo­zy­ma­ma, est du même avis. « L’an pas­sé, j’avais com­men­cé à voir une dif­fé­rence. Cette an­née, ça a dé­cu­plé, il y a énor­mé­ment de monde. Voir cet in­té­rêt, ça fait juste nous confir­mer que ce qu’on fait vaut la peine », croit la femme d’affaires. Elle ajoute que plu­sieurs per­sonnes lui ont confié vou­loir es­sayer de pas­ser un Noël 100 % lo­cal.

S’il est en­core un peu tôt pour se pro­non­cer, Clau­dine Brouillard avoue tout de même vou­loir or­ga­ni­ser un deuxième mar­ché du genre l’an pro­chain, en plus de conser­ver son édi­tion d’été. « C’est ce qu’on sou­haite ! »

Pour Jo­siane Pa­ré, un mar­ché du genre a cer­tai­ne­ment un im­pact mar­qué pour sa pe­tite en­tre­prise, et pas seule­ment fi­nan­cier. « Je di­rais que c’est plu­tôt le fait de sor­tir de mon ate­lier, de ren­con­trer mes clients en vrai et de prendre conscience de quel genre de pro­duit ils pré­fèrent, c’est là que ça de­vient le plus payant pour moi. Ça fait du bien », es­time-t-elle avec un pe­tit rire.

Elle ra­conte même qu’une ma­man de trois en­fants ré­si­dant à Saint-jean-bap­tiste, près de Mon­tréal, est ve­nue à Cen­tral Pop ex­pres­sé­ment pour la ren­con­trer, et que ses trois en­fants étaient vê­tus en Bo­zy­ma­ma de la tête aux pieds. « Il n’y a au­cune dose d’amour pour un ar­ti­san plus grande que ça. C’est notre pas­sion, c’est notre tra­vail, et je n’ai pas de mots pour dé­crire ce que ça me fait res­sen­tir. »

Et si c’est une oc­ca­sion rê­vée pour elle, qui gagne sa vie grâce aux ventes en ligne via la pla­te­forme Et­sy, de créer des liens en per­sonne avec d’autres créa­trices.

(Photo Josyane Clou­tier)

Le Cen­tral Pop des Fêtes s’est te­nu au Cen­trex­po Cogeco, sa­me­di et di­manche.

(Photo Josyane Clou­tier)

Une cen­taine d'ex­po­sants étaient pré­sents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.