Si­mo­neau : « On ne s’as­soit pas sur nos suc­cès »

L'Express - - SPORTS - JO­NA­THAN HABASHI jo­na­than.habashi@jour­na­lex­press.ca

HOCKEY. Que ce soit à tra­vers un fes­ti­val of­fen­sif ou une guerre d’usure dé­fen­sive, les Vol­ti­geurs sont ca­pables de ve­nir à bout des meilleures équipes de la LHJMQ... et Xa­vier Si­mo­neau est sou­vent au centre des hos­ti­li­tés.

L’équipe de l’heure dans le cir­cuit Cour­teau a de nou­veau prou­vé sa po­ly­va­lence en blan­chis­sant les Hus­kies 2-0, sa­me­di soir, au Centre Mar­cel-dionne, pro­lon­geant ain­si sa sé­quence vic­to­rieuse à six par­ties. In­croyable, mais vrai : la jeune troupe de Do­mi­nique Du­charme s’est his­sée en tête du clas­se­ment gé­né­ral, sur un pied d’éga­li­té avec l’ar­ma­da et les Rem­parts.

Au len­de­main d’un spec­ta­cu­laire gain de 6-5 à Vic­to­ria­ville, la troupe de Do­mi­nique Du­charme s’est re­grou­pée dé­fen­si­ve­ment après avoir pris les de­vants tôt dans la ren­contre. Pour­sui­vant sur sa for­mi­dable lan­cée, la re­crue Si­mo­neau a bat­tu Sa­muel Har­vey à deux re­prises en avan­tage nu­mé­rique en l’es­pace de cinq mi­nutes. Au­teur de 26 ar­rêts, Oli­vier Ro­drigue a dé­cro­ché un deuxième jeu blanc en une se­maine.

Inefficaces de­puis le dé­but de la sai­son, les uni­tés spéciales des Vol­ti­geurs ont été par­faites face aux Hus­kies. « En désa­van­tage nu­mé­rique, on est plus agres­sifs. En avan­tage nu­mé­rique, on bouge mieux la ron­delle et on at­taque da­van­tage le fi­let. Ça nous donne de meilleures chances de mar­quer », a fait ob­ser­ver Du­charme.

LA SOIF DE VAINCRE DE SI­MO­NEAU

Lit­té­ra­le­ment par­tout sur la pa­ti­noire, Xa­vier Si­mo­neau a of­fert une autre per­for­mance digne des sé­ries éli­mi­na­toires. Le pe­tit guer­rier de 16 ans a main­te­nant amas­sé sept points, dont quatre buts, à ses trois der­niers matchs.

« Xa­vier ne s’as­soi­ra ja­mais sur ses lau­riers. Le suc­cès ne l’at­teint pas. À chaque match, on peut s’at­tendre au même genre d’ef­fort de sa part. Même s’il connaît des hauts et de bas, il de­meure un com­pé­ti­teur. Et plus l’en­jeu est grand, meilleur il de­vient », l’a louan­gé Du­charme.

Le prin­ci­pal in­té­res­sé s’est dit à la re­cher­cher de plus de constance. « En re­ve­nant du Dé­fi mon­dial, j’ai eu de la mi­sère à re­trou­ver mon rythme, mais l’équipe al­lait bien. Je vais en­core connaître des hauts et des bas, mais je vais tou­jours conti­nuer d’ap­prendre. Quand je garde mon jeu simple, j’ai du suc­cès, mais je ne dois pas en faire trop », a-t-il ex­pli­qué.

Mal­gré leur in­ex­pé­rience, Si­mo­neau et les Vol­ti­geurs im­pres­sionnent par leur ca­rac­tère, leur ma­tu­ri­té et leur achar­ne­ment au tra­vail. « On est jeunes, mais on est en­tou­rés par de bons vé­té­rans. Comme équipe, on a une iden­ti­té de com­pé­ti­teurs et on veut de­ve­nir meilleurs chaque jour. On ne s’as­soit pas sur nos suc­cès. On est né­gli­gés par les ex­perts: ils ne nous voient pas al­ler loin, mais ça nous donne en­vie de leur mon­trer le contraire », a conclu Si­mo­neau.

(Photo Ghyslain Ber­ge­ron)

Xa­vier Si­mo­neau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.