« C’est à la ré­gion de dé­fi­nir ses prio­ri­tés »

- Mar­tin Coî­teux

L'Express - - ACTUALITÉS - JEAN-PIERRE BOISVERT jean-pierre.boisvert@jour­na­lex­press.ca

PO­LI­TIQUE. Le mi­nistre Mar­tin Coî­teux a ren­con­tré lun­di des élus et des gens d’af­faires de Drum­mond­ville « afin que la ré­gion dé­fi­nisse ses prio­ri­tés que le gou­ver­ne­ment du Qué­bec fe­ra siennes », a-t-il pro­mis.

Ce­lui qui cu­mule les fonc­tions de mi­nistre des Af­faires mu­ni­ci­pales et de l’oc­cu­pa­tion du ter­ri­toire et mi­nistre de la Sé­cu­ri­té pu­blique au sein du gou­ver­ne­ment de Phi­lippe Couillard a lan­cé sa tour­née des ré­gions au Centre-du-qué­bec dans le but de connaître les en­jeux ré­gio­naux.

« C’est une in­ver­sion com­plète de la fa­çon de faire les choses en ma­tière d’oc­cu­pa­tion du ter­ri­toire et du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique ré­gio­nal. Je vais pas­ser 48 heures dans la ré­gion pour m’im­pré­gner des en­jeux lo­caux. Je constate dé­jà que la pénurie de main-d’oeuvre est une prio­ri­té ré­gio­nale. J’ai des choses à ja­ser avec mon col­lègue de l’im­mi­gra­tion et avec mon col­lègue de l’em­ploi», a-t-il fait ob­ser­ver.

La pénurie de main-d’oeuvre est un en­jeu qui est im­por­tant dans presque toutes les ré­gions du Qué­bec. « Les ré­gions vont elles-mêmes or­ga­ni­ser des mis­sions de re­cru­te­ment à l’étran­ger. Le gou­ver­ne­ment se­ra connec­té sur leurs be­soins afin d’éta­blir des meilleures po­li­tiques, no­tam­ment quant à la for­ma­tion et à l’édu­ca­tion », a dit M. Coî­teux, qui était ac­com­pa­gné de Laurent Les­sard, mi­nistre de l’agri­cul­ture et mi­nistre res­pon­sable de la ré­gion Centre-du-qué­bec.

Ques­tion­né sur le su­jet du trans­port ra­pide Mon­tréal-qué­bec qui a été re­lan­cé avec la sug­ges­tion du mo­no­rail évo­qué par le pre­mier mi­nistre Couillard, ver­sus le pro­jet de Train à grande fré­quence qui a des an­nées d’avance sur l’autre, le mi­nistre Coî­teux a dit ne pas y voir de contro­verse. «Ça va prendre une liai­son ra­pide, mo­derne et fré­quente et on va prendre le meilleur des pro­jets. Rien n’est ex­clu et tant mieux si ça met en pré­sence un maxi­mum de tech­no­lo­gies ».

Le maire Alexandre Cus­son s’est pour sa part ré­joui de la vi­site du mi­nistre des Af­faires mu­ni­ci­pales à Drum­mond­ville. « Ce qui a été par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sant, pour les élus, c’est d’en­tendre le mi­nistre par­ler de l’adop­tion de la Loi 122 en juin der­nier comme le dé­but d’une ré­vo­lu­tion dans les re­la­tions entre le gou­ver­ne­ment et les mu­ni­ci­pa­li­tés. Il faut chan­ger nos fa­çons de faire. Et ça in­ter­pelle tout l’ap­pa­reil ad­mi­nis­tra­tif. Il y a beau­coup de tra­vail à faire mais on sent les ef­fets de cette vo­lon­té-là », a-t-il spé­ci­fié en fai­sant ré­fé­rence à l’adop­tion de la Loi 122 qui a en quelque sorte consa­cré le gou­ver­ne­ment mu­ni­ci­pal comme étant un gou­ver­ne­ment de proxi­mi­té.

Le maire Cus­son en a pro­fi­té pour échan­ger avec le vi­si­teur sur plu­sieurs su­jets dont ce­lui du fu­tur centre in­té­rieur mul­ti­sport (soc­cer et aré­na) dont le pro­jet a of­fi­ciel­le­ment été dé­po­sé la se­maine der­nière.

Le mi­nistre Coî­teux vi­si­te­ra aus­si le Vil­lage qué­bé­cois d’an­tan, s’en­tre­tien­dra avec les membres du conseil mu­ni­ci­pal et pren­dra en soi­rée le sou­per avec le maire Cus­son.

(Pho­to - Jean-pierre Boisvert)

Mar­tin Du­pont (SDED), les mi­nistres Mar­tin Coî­teux et Laurent Les­sard ain­si que le maire Alexandre Cus­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.