Sco­la­ri­té : des sta­tis­tiques en­cou­ra­geantes

L'Express - - ACTUALITÉS - JEAN-PIERRE BOISVERT jean-pierre.boisvert@jour­na­lex­press.ca

DRUM­MOND­VILLE. Les plus ré­centes don­nées de Sta­tis­tique Ca­na­da, trans­mises par Com­merce Drum­mond, ré­vèlent des amé­lio­ra­tions en­cou­ra­geantes quant à la sco­la­ri­té à Drum­mond­ville.

Ain­si, plus de la moi­tié (53,8 %) des Drum­mond­vil­lois de 15 ans et plus ont ter­mi­né des études post­se­con­daires, une aug­men­ta­tion de 2,6% par rap­port à 2011 (51,2%). Cette va­leur est en des­sous de celle de la pro­vince (58,5 %). Quant aux per­sonnes dé­te­nant un cer­ti­fi­cat, di­plôme ou grade uni­ver­si­taire (bac­ca­lau­réat ou su­pé­rieur), elles sont lé­gè­re­ment plus nom­breuses (11,9%) que lors du der­nier re­cen­se­ment (10,5%).

De plus, 63,5 % des 25 à 64 ans dé­tiennent un cer­ti­fi­cat, di­plôme ou grade post­se­con­daire, une aug­men­ta­tion par rap­port à 2011 (60,6 %). Cette aug­men­ta­tion est aus­si vi­sible chez ceux qui dé­tiennent un cer­ti­fi­cat, di­plôme ou grade uni­ver­si­taire (bac­ca­lau­réat ou su­pé­rieur) : 14,9 % com­pa­ra­ti­ve­ment à 13,5 % en 2011. À l’échelle na­tio­nale, il s’agit du quart de la po­pu­la­tion (25,5 %).

On ob­serve aus­si que l’ar­chi­tec­ture, le gé­nie et les ser­vices connexes re­groupent un peu plus du quart des do­maines d’études (26 %), sui­vi du com­merce, de la ges­tion et de l’ad­mi­nis­tra­tion pu­blique avec 22%. Ces do­maines sont au­tant po­pu­laires chez les 15 ans et plus et chez les 25 à 64 ans.

En ce qui concerne le tra­vail, Drum­mond­ville compte 37 905 per­sonnes âgées de 15 ans et plus dans la po­pu­la­tion ac­tive (35 185 per­sonnes oc­cu­pées et 2 725 per­sonnes au chô­mage). De 2006 à 2016, la po­pu­la­tion ac­tive est pas­sée de 64,4% à 62,8% re­pré­sen­tant une di­mi­nu­tion de 1,6%.

Le taux d’em­ploi à Drum­mond­ville s’élève à 58,3 % tan­dis qu’à l’échelle na­tio­nale, il est de 59,5 %. Le taux de chô­mage a quant à lui su­bi une di­mi­nu­tion de 0,2% en 10 ans, pas­sant de 7,4% en 2006 à 7,2% en 2016, soit le même que ce­lui du Qué­bec. Les prin­ci­pales pro­fes­sions des 15 ans et plus sont dans les sec­teurs: vente et le ser­vice; mé­tiers, trans­port, ma­chi­ne­rie et do­maine ap­pa­ren­té ; af­faires, fi­nance et ad­mi­nis­tra­tion.

Concer­nant le mode de trans­port, l’au­to­mo­bile (ca­mion ou four­gon­nette) est le plus fré­quem­ment uti­li­sé par les Drum­mond­vil­lois. Le pour­cen­tage (88, 3 %) est d’ailleurs sen­si­ble­ment le même qu’en 2011 (88,9 %). Les autres modes de trans­port sont re­pré­sen­tés en faible pro­por­tion. Au ni­veau du trans­port en com­mun (1,1%), on re­marque une dif­fé­rence de 12,6 % avec le Qué­bec (13,7 %).

Se­lon Com­merce Drum­mond, ces chiffres s’ins­crivent dans la sixième et der­nière sé­rie de don­nées pro­ve­nant de re­cen­se­ment de 2016 de Sta­tis­tique Ca­na­da. De­puis 2005, l’équipe du di­rec­teur gé­né­ral Guy Drouin réa­lise les pro­fils sta­tis­tiques de la Ville de Drum­mond­ville à par­tir des don­nées du re­cen­se­ment de Sta­tis­tique Ca­na­da. En 2018, un pro­ces­sus si­mi­laire se­ra à nou­veau réa­li­sé à par­tir des don­nées du re­cen­se­ment 2016. Ces don­nées per­met­tront, entre autres, d’ef­fec­tuer des études de mar­ché pour as­su­rer une meilleure pla­ni­fi­ca­tion des pro­jets com­mer­ciaux.

(Pho­to Ghys­lain Ber­ge­ron, ar­chives)

Plus de ci­toyens drum­mond­vil­lois ont com­plé­té des études post­se­con­daires par rap­port à 2011.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.