Près de 100 en­tre­prises pro­fitent du Fonds RTA

L'Hebdo du Saint-Maurice - - ACTUALITÉS - PA­TRICK VAILLAN­COURT pa­trick.vaillan­court@tc.tc

FOR­MA­TION. Créé en 1994, le Fonds Rio Tin­to Al­can (RTA) per­met à des en­tre­prises de Sha­wi­ni­gan de pro­fi­ter de sommes pour la for­ma­tion de leur per­son­nel. De­puis sa créa­tion, 129 pro­jets de for­ma­tion ont été soutenus pour 98 en­tre­prises, ce qui re­pré­sente une somme de 663 000$.

Un mon­tant de 580 000$ est en­core dis­po­nible pour les com­pa­gnies de 100 em­ployés et moins qui dé­si­rent of­frir de la for­ma­tion à leurs em­ployés.

«Avec en moyenne une di­zaine de de­mandes par mois, nous avons pu consta­ter que le Fonds RTA ré­pond à un réel be­soin des em­ployeurs de Sha­wi­ni­gan. Il est im­por­tant de sou­li­gner la di­ver­si­té des en­tre­prises et des for­ma­tions sou­te­nues, ain­si que la com­plé­men­ta­ri­té du Fonds avec les autres pro­grammes d’aide. Aussi, le Fonds RTA est le seul ou­til qui per­met aux di­ri­geants et pro­prié­taires d’en­tre­prises d’ob­te­nir une aide fi­nan­cière pour dé­ve­lop­per leurs propres com­pé­tences», in­dique Pierre Achim, pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Fonds de for­ma­tion Rio Tin­to Al­can Sha­wi­ni­gan.

Le Fonds de for­ma­tion Rio Tin­to Al­can offre de l’aide fi­nan­cière pour dé­frayer les coûts de for­ma­tion pour les en­tre­prises ou or­ga­nismes de moins de 100 em­ployés si­tués sur le ter­ri­toire de la ville de Sha­wi­ni­gan. L’aide peut at­teindre jus­qu’à 75% des coûts di­rects de for­ma­tion (achat ou ins­crip­tion aux for­ma­tions et do­cu­men­ta­tion), jus­qu’à un maxi­mum de 25 000$ par en­tre­prise. Le cri­tère prin­ci­pal d’ana­lyse est l’adé­qua­tion entre l’em­ploi et la for­ma­tion.

Pour dé­po­ser une de­mande d’aide fi­nan­cière, les en­tre­prises et or­ga­nismes doivent rem­plir le for­mu­laire d’aide fi­nan­cière dis­po­nible sur le site Web de la SADC Centre-de-laMau­ri­cie, ges­tion­naire du Fonds, à l’adresse www.sadccm.ca/fond­sr­ta.

UN AP­PORT PO­SI­TIF

Lors d’une confé­rence de presse qui s’est dé­rou­lée le 17 jan­vier, trois en­tre­prises ont té­moi­gné de l’ap­port po­si­tif du Fonds pour eux.

«Grâce à l’aide que nous avons re­çu, on peut af­fir­mer que Tran­cen­danse est en crois­sance. La for­ma­tion a pu me faire com­prendre où j’en étais en ana­lyse des fi­nances», af­firme An­nie La­fre­nière, di­rec­trice de Tran­cen­danse.

In­di­ra Mou­di, pré­si­dente des Viandes Louis La­france et fils, a sou­li­gné que dif­fé­rents em­ployés ont pu pro­fi­ter de quatre for­ma­tions: ana­lyse fi­nan­cière, main­te­nance, la maî­trise des risques sa­ni­taires, et une for­ma­tion sur le pro­ces­sus de trans­for­ma­tion de la viande. «Ces for­ma­tions ont pu as­su­rer la pé­ren­ni­té de l’en­tre­prise», sou­ligne-t-elle.

Puis, Denis Tré­pa­nier de Co­gni­box a af­fir­mé que la for­ma­tion re­çue a été im­por­tante pour l’en­tre­prise afin que l’équipe TI puisse dé­ve­lop­per une ap­pli­ca­tion plus per­for­mante et de ca­libre mon­dial pour la com­pa­gnie qui se spé­cia­lise en gestion de sous-trai­tance.

Le pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Fonds de for­ma­tion RTA, Pierre Achim.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.