« Il y en a, du pois­son, dans le Saint-Mau­rice ! »

L'Hebdo du Saint-Maurice - - ACTUALITÉS - PA­TRICK VAILLANCOURT pa­trick.vaillancourt@tc.tc

PÊCHE. Ini­tié par un ami à la pêche au do­ré sur la ri­vière Saint-Mau­rice il y a 10 ans, le Sha­wi­ni­ga­nais Ma­rio Ge­nois a eu la pi­qure pour ce sport. Au fil des ans, son ex­pé­rience l’a ame­né à de­ve­nir guide de pêche et il col­la­bore de­puis main­te­nant 5 ans avec Tou­risme Sha­wi­ni­gan.

Nous avons pas­sé un avant-mi­di avec M. Ge­nois à bord de son ba­teau sur la ri­vière Saint-Mau­rice à la hau­teur de Grandes-Piles, et ce der­nier a bien vou­lu nous ré­vé­ler quelques-uns de ses se­crets.

En l’es­pace d’une pe­tite heure et de­mie à pê­cher, le guide a sor­ti de l’eau deux do­rés jaunes et une per­chaude. Nous étions ac­com­pa­gnés de son fils Charles âgé de 14 ans. Le guide est d’ailleurs le pas­sion­né de pêche qui ré­pond aux ques­tions des gens sur le site de Tou­risme Sha­wi­ni­gan. Il donne aus­si de son temps à l’or­ga­nisme Vi­sion Saint-Mau­rice lors de la Fête de la pêche et pour l’en­se­men­ce­ment de la ri­vière Sha­wi­ni­gan avec de la truite arc-en-ciel.

« Beau­coup de gens disent qu’il n’y a pas de pois­son dans la ri­vière Saint-Mau­rice. Il y en a, du pois­son ! Il faut seule­ment sa­voir où il se trouve et comment le pê­cher », ex­prime M. Ge­nois.

Comme son em­ploi d’en­sei­gnant en tech­nique d’usi­nage au Car­re­four for­ma­tion Mau­ri­cie est en ar­rêt pour l’été, ce­la lui per­met de réa­li­ser de nom­breuses sor­ties sur l’eau. « Je fais ça pour le plai­sir, c’est loin d’être une cor­vée. Je prends mes 10 an­nées d’ex­pé­rience et j’offre ça aux gens le temps d’une jour­née. J’ai dé­ve­lop­pé mes propres mé­thodes pour la pêche au do­ré jaune sur le Saint-Mau­rice. »

En fai­sant des al­lers-re­tours sur la ri­vière en ba­teau, Ma­rio Ge­nois pêche seule­ment à la traîne avec, en­vi­ron, 60 à 70 pieds de ligne, et il uti­lise un har­nais qui gratte le sol. «Tu ne dois pas être pas­sif, mais ac­tif. Il faut que tu chasses ton pois­son. Pre­miè­re­ment, c’est la vi­sion du pois­son qui est la plus dé­ve­lop­pée. En­suite, c’est le bruit qui l’at­tire. Le do­ré jaune est très cu­rieux. Alors, avec mon har­nais, je gratte le fond de la ri­vière. »

En­suite, le guide re­lève sa canne sur un angle de 45 de­grés, ce qui pro­voque le bruit pour at­ti­rer le pois­son.

PÊ­CHEUR PAS­SION­NÉ ET PAS­SION­NANT

Quel a été son re­cord pour le nombre de prises et quelle taille avait le plus gros do­ré jaune qu’il a pê­ché? «Une fois, on avait sor­ti 25 do­rés et on en avait gar­dé 15. Le do­ré de la ri­vière Saint-Mau­rice est d’une ex­cel­lente qua­li­té, il vient du ré­ser­voir Gouin. En plus, je pêche sou­vent du pe­tit do­ré, ce qui veut dire que la ri­vière est en san­té et que ça vire. Mon plus gros do­ré pe­sait 8 livres et quart et me­su­rait 30 pouces (76 cm). Bien en­ten­du, je l’ai re­mis à l’eau. »

Tout en ra­con­tant quelques anec­dotes à l’au­teur de ces lignes, nous de­vions faire une pause puisque le do­ré mor­dait à la ligne. «Un mon­sieur qui avait 30 an­nées d’ex­pé­rience de pêche sur le Saint-Mau­rice est ve­nu avec moi. Il a vu ma tech­nique de pêche au har­nais. Il m’a rap­pe­lé deux se­maines plus tard pour me dire que ça fonc­tion­nait, et il m’a même of­fert d’al­ler pê­cher chez lui. Les Fran­çais sont aus­si par­ti­cu­liers avec leur lan­gage. Ils nous trouvent choyés d’avoir tous ces plans d’eau près de Sha­wi­ni­gan.»

Pour­quoi M. Ge­nois a-t-il dé­ve­lop­pé une telle pas­sion pour la pêche ? « On est en plein air, on passe du bon temps, et il existe tou­jours une sur­prise du mo­ment. On ne sait ja­mais ce qu’on va at­tra­per. »

Et quel est le mets pré­fé­ré du guide et comment le cui­sine-t-il ? «Très sim­ple­ment. Un bon do­ré en fi­let dans une poêle avec du beurre, de l’huile, de l’ail, du ci­tron et des as­perges. Il n’y a rien qui bat ça!»

OÙ PÊ­CHER?

En plus de la ri­vière Saint-Mau­rice, M. Ge­nois évoque plu­sieurs points de pêche le long de la ri­vière Sha­wi­ni­gan : au pont cou­vert de Saint-Gé­rard-des-Lau­ren­tides, près du ter­rain de golf le Lau­ren­tides, en bas du pont près du Col­lège Sha­wi­ni­gan, et au parc du Cen­te­naire dans les chutes.

Il est pos­sible de pê­cher avec Ma­rio Ge­nois pen­dant une jour­née. Ce der­nier offre dif­fé­rents for­faits : un sur la ri­vière Saint-Mau­rice pour le do­ré jaune, un autre au lac Mis­sion­naire dans le sec­teur Mé­ki­nac pour la truite grise, et un autre sur le lac St-Pierre pour la pêche au do­ré noir en sep­tembre et oc­tobre. Il suf­fit de le contac­ter au 819 534-6293.

(Photo TC Media – Pa­trick Vaillancourt)

Ma­rio Ge­nois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.