Au jar­din com­mu­nau­taire de­puis 40 ans

L'Hebdo du Saint-Maurice - - ACTUALITÉS - MY­RIAM LOR­TIE my­riam.lor­tie@tc.tc

JAR­DI­NAGE. De mai à oc­tobre, deux fois par jour, de­puis main­te­nant 40 ans, Thé­rèse Lo­ran­ger, 87 ans, se met les deux mains dans la terre. De­puis 1978, elle cultive son pe­tit car­ré au jar­din com­mu­nau­taire ad­ja­cent à l’église Saint-Sau­veur à Sha­wi­ni­gan-Sud.

« J’aime ça, c’est un di­ver­tis­se­ment », ex­plique tout sim­ple­ment la fille d’agri­cul­teurs. « On avait de tout du blé d’inde, du sar­ra­sin », se sou­vient-elle lors­qu’elle re­pense à son en­fance. Pro­ba­ble­ment de là qu’elle tient son pouce vert. « Je vais conti­nuer tant que la san­té me le per­met », ex­prime-t-elle dans une forme phy­sique re­dou­table.

C’est le manque d’es­pace à sa propre ré­si­dence qui l’a au dé­part ame­née au jar­din com­mu­nau­taire de Sha­wi­ni­gan-Sud. Elle s’oc­cupe éga­le­ment du jar­din de son fils, ex­clu­si­ve­ment com­po­sé de pommes de terre. D’ailleurs, il faut être per­sé­vé­rant pour en­rayer les fa­meuses « bi­bittes à patates » !

Thé­rèse Lo­ran­ger congèle une bonne par­tie de ses ré­coltes pour en pro­fi­ter toute l’an­née, en plus de par­ta­ger avec ses en­fants et ses pe­tits-en­fants. Il n’y a rien comme les lé­gumes de son propre jar­din.

Je vais conti­nuer tant que la san­té me le per­met »

Elle a connu des pé­riodes où le jar­din com­mu­nau­taire était beau­coup plus oc­cu­pé qu’il ne l’est au­jourd’hui. Il est d’ailleurs pos­sible de ré­ser­ver l’un des 40 es­paces de 25 pieds car­rés du ter­rain de la Fa­brique Saint-Sau­veur au coût de 20 $ par été au 819 537-0096. Une éplu­chette de blé d’indes avec les pa­rois­siens est or­ga­ni­sée à la fin de chaque été.

UN JAR­DIN COL­LEC­TIF DU CÔ­TÉ DU PARC 3L

La Cor­po­ra­tion de dé­ve­lop­pe­ment com­mu­nau­taire (CDC) du Centre-de-la-Mau­ri­cie et ses par­te­naires pour­suivent le pro­jet « Les Jar­dins po­pu­laires de quar­tiers » cet été, du cô­té du parc 3L.

Ce pro­jet com­mu­nau­taire vise sur­tout à dé­ve­lop­per la so­li­da­ri­sa­tion, l’en­traide et même la mé­dia­tion de bon voi­si­nage. Plu­sieurs ac­ti­vi­tés sont éga­le­ment réa­li­sées du­rant l’été : cui­sines col­lec­tives, for­ma­tions, portes ou­vertes, etc. Le jar­din peut ac­cueillir jus­qu’à 30 fa­milles.

Il s’agit là d’un pro­jet qui per­met de fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment de saines ha­bi­tudes de vie, de créer des liens so­ciaux et de l’en­traide, tout en per­met­tant une ac­ces­si­bi­li­té à la sé­cu­ri­té ali­men­taire. Une an­nonce est faite tous les prin­temps pour se joindre à l’aven­ture. 819 539-1666.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.