Des noces d’or réus­sies pour le Fes­ti­val Wes­tern de St-Tite

L'Hebdo du Saint-Maurice - - ACTUALITÉS - BER­NARD LE­PAGE ber­nard.le­page@tc.tc

BI­LAN. Une météo ex­cep­tion­nelle, des gra­dins rem­plis dans les Grandes Es­trades, du monde à pro­fu­sion dans les rues ; le bi­lan of­fi­ciel ne se­ra connu qu’en oc­tobre mais di­manche der­nier, la di­rec­tion du Fes­ti­val Wes­tern de St-Tite (FWST) était en me­sure de dire que cette 50e édi­tion his­to­rique qui al­lait prendre fin quelques heures plus tard se­rait celle des re­cords.

« C’est mon 9e fes­ti­val en tant que di­rec­teur gé­né­ral. Ce­la a été mon meilleur mais ce fut aus­si le plus exi­geant », confiait Pas­cal La­fre­nière aux cô­tés de la pré­si­dente Isa­belle Tes­sier. La firme CROP dé­voi­le­ra en oc­tobre l’af­fluence of­fi­cielle de l’édi­tion 2017 mais dé­jà, le FWST pou­vait dire qu’un record ab­so­lu d’as­sis­tance a été ins­crit en ce qui concerne les ro­déos pro­fes­sion­nels. Neuf sur une pos­si­bi­li­té de onze ont af­fi­ché com­plet, pour une foule de 78 802 per­sonnes pour une pos­si­bi­li­té de 81 500. « C’est 20 % de billets de plus que l’an­née der­nière », s’ex­cla­mait Pas­cal La­fre­nière.

Même dans le ring les re­cords ont été bat­tus. Une cow­girl de 15 ans de l’Ar­kan­sas, Tay­cie Mat­thews, a ins­crit un temps de 15,896 se­condes lors de la course de ba­rils femme. Et dans l’épreuve de la course de sau­ve­tage, les Qué­bé­cois Da­niel Da­ge­nais et Steve Bé­lan­ger ont com­plé­té leur course en 8,154 se­condes.

Cette as­sis­tance record dans les Grandes Es­trades a rem­pli de joie la di­rec­tion du FWST non seule­ment pour les re­ve­nus que ce­la gé­nère mais sur­tout dans le contexte de la po­lé­mique qui a en­tou­ré la pré­sen­ta­tion des ro­déos dans la der­nière an­née. « Une si­gna­ture sur une pé­ti­tion, un chan­dail Je suis ro­déo, c’est bien mais quand tu in­ves­tis de 45 à 50 $ de ton ar­gent pour as­sis­ter à ce genre de spec­tacle, on ne peut trou­ver de meilleurs ap­puis que tous ces gens qui sont ve­nus as­sis­ter aux ro­déos. On peut dire que c’est dans la culture des Qué­bé­cois. »

Comme conve­nu lorsque l’in­jonc­tion pour in­ter­dire les ro­déos avait été aban­don­née en juin, le FWST avait ou­vert ses portes à l’ins­ti­ga­teur de cette cause, Alain Roy, et son équipe d’ob­ser­va­teurs. Le MAPAQ avait éga­le­ment dé­lé­gué des re­pré­sen­tants. « Nous avons été très trans­pa­rent même si on sa­vait qu’ils étaient ici avec une idée pré­con­çue dès le dé­part », sou­ligne Pas­cal La­fre­nière.

Rap­pe­lons que lors de l’abandon de l’in­jonc­tion, un co­mi­té com­po­sé de pro­fes­sion­nels de l’in­dus­trie du ro­déo, du MAPAQ et des op­po­sants aux ro­déos a été for­mé et char­gé de faire des re­com­man­da­tions qui pour­raient éven­tuel­le­ment abou­tir à une nou­velle rè­gle­men­ta­tion. La pro­chaine ren­contre du co­mi­té est pré­vue en oc­tobre et le rap­port est at­ten­du au cours de l’été 2018.

(Pho­to TC Media – Ber­nard Le­page)

Ex­té­nués mais com­blés étaient Pas­cal La­fre­nière et Isa­belle Tes­sier, res­pec­ti­ve­ment di­rec­teur gé­né­ral et pré­si­dente du Fes­ti­val Wes­tern de St-Tite.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.