Maire de Trois-Rives à 85 ans

Un dixième man­dat pour Lu­cien Mon­grain

L'Hebdo du Saint-Maurice - - ACTUALITÉS - MYRIAM LOR­TIE myriam.lor­tie@tc.tc

PO­LI­TIQUE. Ne par­lez pas à Lu­cien Mon­grain de son pos­sible titre de « plus vieux maire du Qué­bec », il vous ré­pon­dra qu’il est plu­tôt un « an­cien jeune homme ». Il n’en de­meure pas moins qu’à 85 ans, il vient d’être ré­élu à la tête de Trois-Rives pour un dixième man­dat consé­cu­tif.

« Ça fait 35 ans que je tra­vaille à amé­lio­rer la qualité de vie dans mon coin de pays et j’’aime en­core ça… je conti­nue, tant que la san­té est là », laisse-t-il tom­ber en pleine forme, quelques jours après sa ré­élec­tion, lui qui avait deux op­po­sants cette an­née. « Re­gar­der le sa­lon chez nous, ça ne m’in­té­resse pas. »

C’est donc avec le même en­thou­siasme qu’il en­tame sa 36e an­née en po­li­tique mu­ni­ci­pale, aux cô­tés no­tam­ment de la di­rec­trice gé­né­rale de la mu­ni­ci­pa­li­té, Ni­cole Lé­veillé, qui cu­mule au­tant d’an­nées de loyaux ser­vices.

« Le se­cret, c’est le tra­vail », ex­plique-t-il. « Quand tu t’amé­liores et que tu ap­portes tou­jours des idées, les gens le re­marquent », pour­suit-il. « C’est un fier­té pour moi de re­pré­sen­ter les gens de Trois-Rives. Ce qui me pousse, c’est qu’il y a beau­coup de pe­tits pro­jets sur la table que je veux conti­nuer de faire avan­cer avec le conseil. »

Lu­cien Mon­grain avait par­ti­ci­pé à la fon­da­tion de la mu­ni­ci­pa­li­té de Trois-Rives, au­pa­ra­vant mu­ni­ci­pa­li­té de Bou­cher, re­grou­pant les lo­ca­li­tés de Saint-Jo­seph-de-Mékinac, Ma­ta­win et Grande-Anse. C’est en 1981 qu’il est de­ve­nu maire, suc­cé­dant à El­phège Des­ro­siers, le tout pre­mier maire. Il n’a plus ja­mais quit­té ses fonc­tions de­puis.

De­puis ses dé­buts, il se dit par­ti­cu­liè­re­ment fier d’avoir tra­vaillé à la re­cons­truc­tion de la scie­rie Crête et Fils, à la construc­tion du pont Mékinac, ain­si qu’au dé­ve­lop­pe­ment ré­créo­tou­ris­tique du lac Mékinac. « De­puis le pre­mier man­dat, je n’ai ja­mais rien pro­mis, mais j’ai tou­jours avan­cé. »

Né à Sha­wi­ni­gan en 1932, Lu­cien Mon­grain a tra­vaillé comme ga­ra­giste à Ma­ta­win, puis aux Cal­cites et Do­lo­mies de Ma­ta­win, avant de pour­suivre sa car­rière à la scie­rie Crête et Fils de Saint-Roch-de-Mékinac jus­qu’à sa re­traite en 1997.

Son ter­ri­toire si­tué dans la MRC de Mékinac com­prend 467 ha­bi­tants, nombre qui double en pé­riode tou­ris­tique, ré­par­tis sur quelque 675 ki­lo­mètres car­rés.

(Photo TC Me­dia – Myriam Lor­tie)

Lu­cien Mon­grain en­tame sa 36e an­née de po­li­tique mu­ni­ci­pale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.