Pre­mière as­sem­blée du nou­veau conseil

L'Hebdo du Saint-Maurice - - AC­TUA­LI­TÉS - PA­TRICK VAILLAN­COURT pvaillan­court@lheb­do­dust­mau­rice.com

AF­FAIRES MUN­CI­PALES. C’était jour de pre­mière mar­di der­nier à l’Hô­tel de Ville de Sha­wi­ni­gan. La pre­mière as­sem­blée pu­blique du conseil mu­ni­ci­pal s’est te­nue avec deux re­crues au sein des élus, Ja­cinthe Cam­pa­gna et Claude Gre­nier.

Dans l’as­sem­blée, on re­trou­vait de nou­veaux vi­sages plus jeunes, mais éga­le­ment plu­sieurs vi­sages connus qui sont au ren­dez-vous chaque mois.

Rap­pe­lons que l’as­ser­men­ta­tion des élus a eu lieu le 13 no­vembre der­nier, sauf pour Lucie De Bons du dis­trict du Ro­cher en lien avec la de­mande de re­comp­tage ju­di­ciaire réa­li­sée par le can­di­dat Re­né Fu­gère. Fi­na­le­ment, cette de­mande a été re­fu­sée par la Cour du Qué­bec et Mme De Bons a été as­ser­men­tée avant l’as­sem­blée de mar­di.

LA PRE­MIÈRE EX­PÉ­RIENCE

Au terme de l’as­sem­blée, l’Heb­do s’est en­tre­te­nu avec les deux re­crues du monde mu­ni­ci­pal.

« J’avais dé­jà as­sis­té à des séances du conseil avant d’être élue, et ce que j’ai ai­mé, c’est l’avant du conseil mu­ni­ci­pal, af­firme Ja­cinthe Cam­pa­gna. Lors de la séance pu­blique, c’est la par­tie de l’ice­berg qui est pré­sen­tée, mais c’est plai­sant aus­si de connaître le tra­vail qui est fait en des­sous. Il y a une belle dy­na­mique qui s’est ins­tal­lée avec la fra­ter­ni­té, l’en­traide et l’union. Le par­rai­nage avec les élus qui étaient dé­jà en place s’est fait de fa­çon na­tu­relle. C’est tout le monde au­tour de la table qui nous en­cadre avec leurs dif­fé­rences com­pé­tences. Ça nous per­met d’en­trer au coeur du tra­vail plus ai­sé­ment. Je suis sa­tis­faite de mon en­trée au conseil et ça me confirme que ça se­ra un beau quatre ans. »

De son cô­té, M. Gre­nier ap­prouve les pro­pos de sa col­lègue. « Ça fait seule­ment deux se­maines, mais je suis content aus­si de l’ac­cueil. Mais c’est énorme comme charge de tra­vail et tout ce qu’on doit as­si­mi­ler comme dos­sier. Pour ma part, j’ai­me­rais ap­por­ter l’idée de rap­pro­cher les ci­toyens des em­ployés de la ville. C’est notre rôle à jouer comme conseiller. Le bout le plus in­té­res­sant que j’ai vé­cu de­puis le dé­but, c’est après l’as­sem­blée pour par­ler aux gens qui se pré­sentent dans la salle. »

« L’ap­pa­reil mu­ni­ci­pal c’est gi­gan­tesque, mais tel­le­ment sti­mu­lant. On ne chan­ge­ra pas le monde, mais on peut faire une dif­fé­rence. Cer­tains conseillers ont pris la pa­role au cours de l’as­sem­blée, et c’est une nou­velle pra­tique que les gens pour­ront voir plus sou­vent. C’est une vo­lon­té de tous », ajoute M. Gre­nier.

Il existe en ef­fet une ou­ver­ture au sein du conseil afin de mieux in­for­mer les per­sonnes qui se pré­sentent aux as­sem­blées. Par exemple, lors de la pré­sen­ta­tion d’un avis de mo­tion pour l’adop­tion d’un rè­gle­ment, le rè­gle­ment se­ra dis­po­nible pour la po­pu­la­tion lors de la te­nue de l’as­sem­blée.

(Pho­to L’Heb­do du St-Mau­rice – Pa­trick Vaillan­court)

Sur la pho­to, les membres du conseil mu­ni­ci­pal de Sha­wi­ni­gan 2017-2021: Mar­tin As­se­lin, Lucie De Bons, Claude Gre­nier, Jo­sette Al­lard-Gi­gnac, Mi­chel An­gers, Ja­cinthe Cam­pa­gna, Jean-Yves Trem­blay, Nan­cy Dé­ziel, et Guy Ar­se­neault.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.