Du ren­fort chez les Pa­triotes

L'Hebdo Journal - - SPORTS - Marc-an­dré Pel­le­tier

Bien­tôt du ren­fort

Forts d’une fiche po­si­tive de 10- 3- 1, les Pa­triotes hockey de l’Université du Qué­bec à Trois- Ri­vières filent le par­fait bon­heur cette sai­son. L’es­prit de corps s’avère le prin­ci­pal atout de l’équipe, aux dires de l’en­traî­neur-chef Gilles Bou­chard.

«On a un bon groupe de joueurs qui vé­hi­culent une at­ti­tude ex­cel­lente», s’em­presse de ré­pondre le coach, lors­qu’on lui de­mande ce qui fait le suc­cès de sa for­ma­tion. « Les gars ont du plai­sir, ils sont en­ga­gés, de bonne hu­meur et font ce qu’on leur de­mande. C’est as­sez simple, mais ça fonc­tionne bien», confie-t-il.

Le ré­veil de l’avan­tage nu­mé­rique n’est pas non plus étran­ger aux bonnes per­for­mances de l’équipe der­niè­re­ment.

«Il y a tou­jours place à l’amé­lio­ra­tion et on se di­sait qu’on pou­vait mieux faire en avan­tage nu­mé­rique. On a réus­si à le faire dans les der­niers matchs et ça rap­porte » , pour­suit Gilles Bou­chard. Gilles Bou­chard pour­ra d’ailleurs bien­tôt comp­ter sur un atout de plus dans sa manche. Le Tri­flu­vien Pierre-Oli­vier Mo­rin rentre au ber­cail après un sé­jour dé­ce­vant avec la fi­liale des Flyers de Phi­la­del­phie dans la East Coast Hockey League, les Ti­tans de Tren­ton.

« On s’est par­lé la se­maine der­nière et il est ar­ri­vé en Mau­ri­cie. Il de­vrait pra­ti­quer avec nous cette se­maine » , dé­voile l’en­traî­neur. Son en­trée en scène ne de­vrait ce­pen­dant se faire qu’après les Fêtes.

Il semble que l’an­cien des Ca­ta­ractes ait été vic­time du lock-out.

«Avec les gars de la Ligue amé­ri­caine qui ont été des­cen­dus dans la East Coast, il ne res­tait plus de place pour lui. Les Flyers pen­saient l’échan­ger, mais il a fi­na­le­ment dé­ci­dé de re­ve­nir», sou­tient Bou­chard.

Une re­crue… ex­pé­ri­men­tée

Un ajout qui se­ra ap­pré­cié au­tant dans le ves­tiaire que sur la pa­ti­noire.

« C’est un joueur qui pour­ra nous ai­der car il est per­for­mant. Il est bon dans les deux sens de la glace et il com­prend la game » , louange l’en­traî­neur.

Dans la ECHL, Pierre- Oli­vier Mo­rin a ré­col­té un but en cinq matchs tout en pré­sen­tant un dif­fé­ren­tiel de -4 et six mi­nutes de pé­na­li­té. À sa pre­mière sai­son à titre d’en­traî­neur uni­ver­si­taire, Gilles Bou­chard avoue être sa­tis­fait de la ra­pi­di­té à la­quelle il s’adapte.

«J’aime comment les choses se dé­roulent. Je ne sa­vais pas à quoi m’at­tendre puis­qu’il y avait plu­sieurs joueurs que je ne connais­sais pas. C’est une adap­ta­tion pour tout le monde, mais les choses se dé­roulent bien», af­firme l’an­cien maître- d’oeuvre des Es­ta­cades Midget AAA.

« Di­sons que c’est dif­fé­rent. Quand tu coaches des joueurs de 15- 16 ans et que tu les brasses un peu, ils pensent que tu en as né­ces­sai­re­ment contre eux. Les joueurs de 20-25 comme chez les Pats, com­prennent la si­tua­tion et sont plus en me­sure de se faire dire cer­taines choses».

Pho­to, ar­chives, Sa­muel Du­ran­ceau-clou­tier

Pier-Oli­vier Mo­rin, an­cien joueur des Es­ta­cades Midget AAA et des Ca­ta­ractes, de­vrait s’ali­gner avec les Pa­triotes après le temps des Fêtes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.