Le beau dé­fi de Tom­my Jou­bert

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS - My­riam.lor­tie@tc.tc

CO­MÉ­DIE MU­SI­CALE. Après avoir fran­chi toutes les étapes des au­di­tions ou­vertes au pu­blic, le co­mé­dien tri­flu­vien Tom­my Jou­bert a été sé­lec­tion­né pour faire par­tie de Footloose, une co­mé­die mu­si­cale mise en scène par Serge Pos­ti­go, pré­sen­tée jus­qu’au 30 juillet dans le cadre du fes­ti­val Juste pour rire au Théâtre St-De­nis à Mon­tréal.

« Je trippe ! C’est gros… je trouve ça vrai­ment énorme, mais j’aime tel­le­ment ça», laisse tom­ber au bout du fil le Tri­flu­vien de 25 ans alors que les pre­mières re­pré­sen­ta­tions sont dé­jà der­rière lui.

Serge Pos­ti­go a réus­si à dé­truire tous les pré­ju­gés que j’avais en­vers ce qu’il peut re­pré­sen­ter, la gros­seur de Juste pour rire ou en­core le cô­té un peu pop de tout ça. » - Tom­my Jou­bert

«Pour moi c’est une grosse sur­prise», ne cache pas le co­mé­dien di­plô­mé de l’École na­tio­nale de théâtre du Ca­na­da, qui a hé­si­té avant de se lan­cer dans cette aven­ture de co­mé­die mu­si­cale, lui qui ne se consi­dé­rait pas né­ces­sai­re­ment comme un chan­teur ou un dan­seur.

« Au dé­but des ré­pé­ti­tions, j’avais un peu le syn­drome de l’im­pos­teur, mais j’ai vrai­ment dé­cou­vert quelque chose qui me fai­sait plai­sir, qui vient re­joindre beau­coup de fa­cettes de ma vie, d’em­plois que je veux faire», confie-t-il. Tom­my Jou­bert est d’ailleurs l’oc­ca­sion chan­teur dans le pro­jet mu­si­cal The Rock Show, une re­vue mu­si­cale punk-rock-emo des an­nées 90 et 2000, au­quel il contri­bue avec des amis.

«Je suis un gros fan de co­mé­die mu­si­cale, mais c’était trop gros, je ne pen­sais pas me rendre là. » Cette ex­pé­rience re­pousse en quelque sorte cer­taines bar­rières qu’il s’était lui-même im­po­sé.

: « OU­BLIE LES RÈGLES ET DANSE TA VIE ! »

Sur scène, Tom­my Jou­bert in­carne Willard, le meilleur ami du per­son­nage prin­ci­pal. « Il est très at­ta­chant, drôle, il vit une belle courbe dra­ma­tique en ren­con­trant ce gars qui est to­ta­le­ment son op­po­sé. J’adore jouer ce per­son­nage », ra­conte-t-il.

La co­mé­die mu­si­cale Footloose pré­sente l’his­toire de Ren MacCor­mack, un ado­les­cent té­mé­raire qui em­mé­nage dans un pe­tit vil­lage où toute forme de danse ou de mu­sique rock est in­ter­dite de­puis qu’un drame a ébran­lé la com­mu­nau­té. Il trans­gres­se­ra les règles et il fi­ni­ra, avec l’aide d’autres jeunes, à chan­ger la men­ta­li­té stricte du vil­lage. La pièce pré­sen­tée sur Broad­way en 1998 était ins­pi­rée du film à suc­cès de 1984.

La co­mé­die mu­si­cale est au­jourd’hui tra­duite, adap­tée et mise en scène par Serge Pos­ti­go, qui avait fait le même exer­cice l’an­née der­nière avec la co­mé­die mu­si­cale Ma­ry Pop­pins, où il avait éga­le­ment ou­vert les au­di­tions au pu­blic.

TRA­VAILLER AVEC SERGE POS­TI­GO

Sur scène, une tren­taine de co­mé­diens foulent les planches. Tous ont été sé­lec­tion­nés à la suite d’au­di­tions qui ont at­ti­ré en­vi­ron 850 per­sonnes.

« Le groupe est vrai­ment for­mi­dable, tout le monde s’en­tend bien. Ce n’est pas tou­jours comme ça. Je suis vrai­ment sur­pris de vivre ça. »

C’est Serge Pos­ti­go qui a le cha­peau de met­teur en scène dans cette pro­duc­tion, une per­son­na­li­té avec la­quelle Tom­my Jou­bert se plait à tra­vailler.

« Il a réus­si à dé­truire tous les pré­ju­gés que j’avais en­vers ce qu’il peut re­pré­sen­ter, la gros­seur de Juste pour rire ou en­core le cô­té un peu pop de tout ça. Dès la pre­mière lec­ture, ses notes por­taient sur les in­ten­tions : il veut qu’on ra­conte une his­toire. Ça m’a fait du bien en tant qu’ac­teur », confie-t-il. Ain­si, il aborde son rôle de la même fa­çon qu’au théâtre, en ajou­tant la danse et le chant… dé­cou­vrait quelques muscles au pas­sage avoue-t-il en ri­go­lant.

«C’est un beau pro­jet! Les spec­ta­teurs se rendent compte que c’est un sacré par­ty dans le­quel ils ont en­vie d’em­bar­quer. »

(Pho­to gra­cieu­se­té Lau­rence Labat)

Le co­mé­dien Tom­my Jou­bert (à l’avant plan) in­carne Willard, un per­son­nage drôle et at­ta­chant pour le­quel il a dû peau­fi­ner ses tech­niques de chant et de danse.

MY­RIAM LOR­TIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.