Un poids lourd met le cap sur Trois-Ri­vières

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS - MA­RIANNE CÔ­TÉ ma­rianne.cote@tc.tc

ÉCO­NO­MIE. Le Groupe Lus­sier, spé­cia­li­sé dans la vente de vé­hi­cules lourds, a de grands pro­jets pour la Ville de Trois-Ri­vières. Et c’est du lourd ! L’en­tre­prise sou­haite vrai­sem­bla­ble­ment cen­tra­li­ser l’as­sem­blage de ses ca­mions dans le parc in­dus­triel des Car­re­fours. L’usine de 3,5 mil­lions de$ per­met­tra de créer quelque 50 em­plois.

En séance du conseil mu­ni­ci­pal, lun­di soir, le conseil mu­ni­ci­pal a au­to­ri­sé la vente d’un ter­rain va­cant, consi­dé­ré comme deux lots, dans le parc in­dus­triel si­tué à la croi­sée des au­to­routes 40 et 55. C’est le Groupe Lus­sier qui en a fait l’ac­qui­si­tion pour la somme de 257 780,71 $.

Se­lon les pre­mières in­for­ma­tions, l’en­tre­prise fa­mi­liale de Sainte-Ju­lie a l’in­ten­tion de bâ­tir, sur le pre­mier lot, une usine d’as­sem­blage fi­nale de ca­mions de 16 000 pieds car­rés pour ses con­ces­sions.

En ce mo­ment, cha­cun des six conces­sion­naires Pe­ter­bilt, une di­vi­sion du Groupe Lus­sier, as­semble lui-même les poids lourds qu’il vend entre ses murs. La fu­ture usine de Trois-Ri­vières per­met­trait de cen­tra­li­ser ces opé­ra­tions à un seul et même en­droit. Au dé­mar­rage, une di­zaine d’em­ployés y oeu­vre­ront. À terme, ce nombre de­vrait grim­per à une cin­quan­taine.

Une fois l’achat du ter­rain com­plé­té, les ache­teurs ont trois ans pour construire. Mais tout porte à croire que ce­la se fe­ra dans des dé­lais « beau­coup plus ra­pides », croit le maire de Trois-Ri­vières après dis­cus­sions avec les di­ri­geants de l’en­tre­prise.

« Les tra­vaux de­vraient com­men­cer d’ici la fin de l’an­née 2017 », sou­tient-il.

Ce der­nier se ré­jouit d’ailleurs de ce nou­veau joueur d’en­ver­gure en sol tri­flu­vien. Le Groupe Lus­sier jouit dé­jà d’une bonne ré­pu­ta­tion dans la Ré­pu­blique du dé­funt père de la Ré­vo­lu­tion cu­baine, Fi­del Cas­tro. Leur di­vi­sion Ter­ra­cam ex­porte des pièces de ca­mions re­cy­clés à Cu­ba de­puis un peu plus de 25 ans.

Au to­tal, l’en­tre­prise fa­mi­liale em­ploie plus de 400 per­sonnes à tra­vers ses nom­breuses fi­liales, dont Lus­si­cam (achat et vente de vé­hi­cules lourds d’oc­ca­sions), Ter­ram (ex­por­ta­tion de pièces re­cy­clées), Pro­fleet (réusi­nage) et Ca­mion ex­cel­lence Pe­ter­bilt (conces­sion­naire).

Concer­nant la der­nière di­vi­sion, elle a inau­gu­ré une nou­velle conces­sion sur la rue Léon Trépanier, à Trois-Ri­vières, pas plus tard qu’au dé­but 2017.

DÉ­JÀ UNE PHASE 2

Le deuxième lot ne de­vrait pas res­ter va­cant bien long­temps puisque son ache­teur a aus­si de grandes am­bi­tions pour lui. En plus de l’as­sem­blage, l’en­tre­prise a en­ta­mé des dé­marches pour fa­bri­quer elle-même les ré­ser­voirs de gaz pres­su­ri­sé qu’on re­trouve en op­tion sur cer­tains de ses ca­mions. Les pièces sont ac­tuel­le­ment ache­tées chez nos voisins amé­ri­cains.

Si la di­rec­tion du Groupe Lus­sier ob­tient les au­to­ri­sa­tions né­ces­saires pour al­ler de l’avant avec ce pro­jet, ce­la en­traî­ne­ra l’agran­dis­se­ment de la fu­ture usine tri­flu­vienne. D’après les do­cu­ments de la Ville de Trois-Ri­vières, ce­la per­met­tra de dou­bler la su­per­fi­cie du bâ­ti­ment en plus de créer une ving­taine d’autres em­plois.

La phase deux est quant à elle es­ti­mée à près de deux mil­lions de $.

Au mo­ment d’écrire ses lignes, le Groupe Lus­sier n’avait tou­jours pas re­tour­né nos ap­pels.

Pho­to TC Media – Au­drey Le­blanc

Le Groupe Lus­sier a fait l’ac­qui­si­tion d’un vaste ter­rain va­cant dans le parc in­dus­triel des Car­re­fours, à Trois-Ri­vières.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.