Un ri­gou­reux contrôle de l’État de­man­dé

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS -

L’As­so­cia­tion pour la san­té pu­blique du Qué­bec (ASPQ) et le Re­grou­pe­ment pro­vin­cial des co­mi­tés des usages (RPCU) es­timent que la dis­tri­bu­tion du can­na­bis de­vrait être ri­gou­reu­se­ment contrô­lée par le gou­ver­ne­ment.

Dans son mé­moire, le RPCU de­mande no­tam­ment de ne pas va­lo­ri­ser l’usage du can­na­bis, de pro­té­ger les per­sonnes vul­né­rables, de fixer l’âge de consom­ma­tion du can­na­bis à 18 ans et d’uti­li­ser les re­ve­nus ti­rés de la vente du can­na­bis pour fa­vo­ri­ser une meilleure san­té de la po­pu­la­tion.

L’ASPQ af­firme éga­le­ment que la dis­tri­bu­tion de­vrait être prise en charge par l’État afin de s’as­su­rer que la san­té et la sé­cu­ri­té pu­blique de­meurent prio­ri­taires.

L’ASPQ a pro­fi­té de la te­nue de la consul­ta­tion pu­blique ré­gio­nale sur l’en­ca­dre­ment du can­na­bis ré­créa­tif dans la ré­gion pour dé­voi­ler les ré­sul­tats d’un son­dage con­cer­nant la norme so­ciale liée au can­na­bis ré­créa­tif.

D’après ce son­dage, 45 % des ré­pon­dants de la Mau­ri­cie et du Centre-du-Qué­bec es­timent que le can­na­bis de­vrait être ven­du dans des suc­cur­sales gé­rées par le gou­ver­ne­ment. Par ailleurs, deux per­sonnes sur trois se disent un peu ou pas du tout in­quiets par rap­port à la lé­ga­li­sa­tion du can­na­bis.

Ce son­dage ré­vèle aus­si que les ré­pon­dants ont moins consom­mé de can­na­bis que la moyenne qué­bé­coise au cours de la der­nière an­née. (M.E.B.A.)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.