Des classes sur rou­lettes pour mieux ap­prendre

L'Hebdo Journal - - ENFIN DES BONNES NOUVELLES! - MA­RIE-EVE ALA­RIE ma­rie-eve.bour­goin-ala­rie@tc.tc

ÉDU­CA­TION. Tables et chaises sur roues, bornes de re­charge pour or­di­na­teur por­table et autres ma­té­riels élec­tro­niques, ta­bleaux blancs ef­fa­çables sur les murs: le Col­lège La­flèche a com­plè­te­ment mo­di­fié deux salles de classes dans le but de créer des en­vi­ron­ne­ments dé­diés à l’in­ter­ac­tion et fa­vo­ri­ser l’ap­pren­tis­sage de ses étu­diants.

«En ob­ser­vant les ca­rac­té­ris­tiques de nos étu­diants ac­tuels et en fai­sant des re­cherches, on s’est ren­du compte que les be­soins ont chan­gé. Les stra­té­gies pé­da­go­giques ont évo­lué. De plus en plus d’étu­diants ont be­soin d’être dans l’ac­tion pour ap­prendre», ex­plique Ge­ne­viève Du­charme, di­rec­trice ad­jointe des études, Pro­grammes et ser­vices pé­da­go­giques.

Ces classes d’ap­pren­tis­sage ac­tif se veulent fa­ci­li­tantes pour les pro­fes­seurs, no­tam­ment en per­met­tant de re­con­fi­gu­rer com­plè­te­ment la classe très ra­pi­de­ment…et si­len­cieu­se­ment!

«On sou­haite se di­ri­ger vers des classes où l’amé­na­ge­ment est dif­fé­rent. De­puis la ren­trée lun­di, nous n’avons que de bons com­men­taires. C’est im­pres­sion­nant de voir à quelle vi­tesse on peut chan­ger tous les bu­reaux de po­si­tion. Par ailleurs, on est ha­bi­tué d’ap­prendre dans l’ac­tion. Si les étu­diants sont seule­ment as­sis et tentent d’être at­ten­tifs au pro­fes­seur, ils vont moins re­te­nir la ma­tière que s’ils l’ex­pé­ri­mentent eux-mêmes», ajoute-t-elle.

Ma­rie-Élaine Sa­vard, pro­fes­seure en fran­çais et lit­té­ra­ture au Col­lège La­flèche, a bon es­poir que ces classes au­ront un im­pact sur la mo­ti­va­tion des étu­diants.

«À mon pre­mier cours dans l’une de ces nou­velles classes, les étu­diants me di­saient qu’ils trou­vaient ça le fun. Juste de voir que c’est mo­bile, que c’est fa­ci­li­tant… Ça a pris 30 se­condes pour dé­pla­cer 27 étu­diants en équipe de quatre, dans le si­lence le plus com­plet. Les ta­bleaux sur les murs sont éga­le­ment in­té­res­sants, en ce sens où l’on peut sol­li­ci­ter les équipes, leur de­man­der d’ins­crire des mots­clés avant de pré­sen­ter leur tra­vail à la classe. C’est un in­ci­ta­tif à prendre des notes. C’est là qu’on est ga­gnant avec ces ins­tal­la­tions», té­moigne-t-elle.

«C’est aus­si plus dif­fi­cile pour un étu­diant de ne pas s’en­ga­ger dans le tra­vail quand tout est bien pla­cé. Ça fa­vo­rise une par­ti­ci­pa­tion plus égale», pré­cise Mme Sa­vard.

Le Col­lège La­flèche sou­haite amé­na­ger da­van­tage de ces classes d’ap­pren­tis­sage ac­tif au cours des pro­chaines an­nées. Il faut dire que l’en­goue­ment se tra­duit aus­si chez les pro­fes­seurs qui ont ra­pi­de­ment le­vé la main pour uti­li­ser les deux classes dis­po­nibles. Dix-sept en­sei­gnants qui don­ne­ront des cours du­rant la ses­sion d’au­tomne.

L’amé­na­ge­ment de ces classes fai­sait par­tie d’un pro­jet pi­lote avec une en­tre­prise spé­cia­li­sée dans la pro­duc­tion de mo­bi­lier spé­cia­li­sé.

(Pho­to TC Me­dia – Ma­rie-Eve Ala­rie)

La confi­gu­ra­tion des classes d’ap­pren­tis­sage ac­tif peut être mo­di­fiée fa­ci­le­ment pour fa­vo­ri­ser le tra­vail d’équipe et l’in­ter­ac­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.