Prio­ri­té : bais­ser les taxes

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS - MA­RIE-EVE ALA­RIE ma­rie-eve.bour­goin-ala­rie@tc.tc

ÉLEC­TIONS MU­NI­CI­PALES. Le troi­sième can­di­dat à la mai­rie, An­dré Ber­trand, fait de la baisse des taxes mu­ni­ci­pales une de ses grandes prio­ri­tés.

S’il est élu à la mai­rie le 5 no­vembre, M. Ber­trand s’en­gage à ré­duire les taxes mu­ni­ci­pales à sa deuxième an­née de man­dat, en 2019. « J’en fais ma prio­ri­té. Un plan sur la li­mi­ta­tion des dé­penses se­ra amor­cé dès mon ar­ri­vée», pré­cise-t-il.

Par ailleurs, il en­tend re­com­man­der au nou­veau con­seil mu­ni­ci­pal d’at­tri­buer, chaque an­née, 25 % des sur­plus an­nuels de la Ville afin d’ab­sor­ber au moins par­tiel­le­ment les aug­men­ta­tions po­ten­tielles des taxes des ci­toyens sur l’an­née sui­vante.

An­dré Ber­trand a lan­cé sa cam­pagne élec­to­rale dans le sec­teur Cap-de-la-Ma­de­leine, un choix bien ré­flé­chi.

« Il faut s’oc­cu­per des 14 dis­tricts, mais il faut créer des évé­ne­ments pour faire des choses dans un dis­trict lais­sé à l’aban­don, se­lon cer­tains ci­toyens. Je les crois. Au­jourd’hui, c’est un pre­mier pas. J’ai beau­coup d’idées pour les gens du Cap. Soyez as­su­rés que si je suis élu, j’irai voir les ré­si­dents et les com­mer­çants. Les gens veulent s’im­pli­quer. On va trou­ver des idées en­semble », sou­ligne le can­di­dat à la mai­rie.

Par­mi ses autres en­ga­ge­ments, il sou­haite faire di­mi­nuer le bruit en pro­ve­nance de l’au­to­route, ajou­ter une pas­se­relle mixte pour les cy­clistes et pié­tons sur le pont Duplessis, amé­lio­rer le dé­blaie­ment de la neige sur les trot­toirs de cer­tains quar­tiers ré­si­den­tiels, re­voir le sys­tème de trans­port pu­blic et rendre l’ac­cès aux pis­cines pu­bliques gra­tuit pour les fa­milles dès 2018. Il veut aus­si pro­po­ser au con­seil mu­ni­ci­pal que les chats et chiens du ter­ri­toire soient sté­ri­li­sés et vac­ci­nés.

An­dré Ber­trand pro­pose éga­le­ment qu’une res­source em­ployée à la Ville s’as­soie à la Table lo­cale d’im­mi­gra­tion dans le but d’amé­lio­rer l’ac­cueil et l’in­té­gra­tion des nou­veaux ar­ri­vants.

UNE AL­TER­NA­TIVE

À ceux qui l’ac­cusent de di­vi­ser le vote, M. Ber­trand af­firme plu­tôt ap­por­ter un équi­libre : « Dès qu’il y a plus qu’une per­sonne, ça di­vise le vote. J’ai ren­con­tré des gens qui me disent que M. [Jean-Fran­çois] Au­bin est de gauche, que M. [Yves] Lé­vesque est de droite. Moi, j’ap­porte l’équi­libre, une al­ter­na­tive. Une al­ter­na­tive, ça fa­vo­rise la po­pu­la­tion. »

«Se­lon des ci­toyens, M. Lé­vesque a mis Trois-Ri­vières sur la carte. Moi, je veux m’oc­cu­per des gens qui sont à l’in­té­rieur de la carte. Des choses ont été faites à cer­tains égards, mais beau­coup de sous ont été ac­cu­mu­lés avec le temps. J’ima­gine qu’il a fait de bonnes choses s’il a été élu, mais je veux al­ler de l’avant, avec mes idées, avec le nou­veau con­seil mu­ni­ci­pal», ajoute-t-il.

Et le pro­jet de jeux d’eau sur le site de l’Am­phi­théâtre ?

« C’est en bas de la page. Les ci­toyens ont be­soin de choses à Trois-Ri­vières. Ces jeux d’eau n’en font pas par­tie pour l’ins­tant », conclut-il.

M. Ber­trand a tra­vaillé pen­dant 33 ans dans des ins­ti­tu­tions fi­nan­cières avant de faire le saut chez In­no­va­tion et Dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique (IDÉ) Trois-Ri­vières pen­dant quelques an­nées. Il a no­tam­ment par­ti­ci­pé à la créa­tion du Sa­lon de l’em­ploi et à la mise sur pied de la po­li­tique sur l’im­mi­gra­tion de la ville.

(Pho­to TC Media – Ma­rie-Eve Ala­rie)

An­dré Ber­trand, can­di­dat à la mai­rie de Trois-Ri­vières.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.