Une vic­toire en le­ver de ri­deau

L'Hebdo Journal - - SPORTS -

FOOT­BALL. Coach Dus­sault est pas­sé de la pa­role aux actes et ses joueurs aus­si. Mal­gré une fla­grante in­dis­ci­pline sur le ter­rain (plus de 200 verges de pé­na­li­tés), sa for­ma­tion a rem­por­té le pre­mier match de la sai­son par la marque de 47 à 32 face à Beauce-Ap­pa­laches.

«C’était un match piège dans le sens où l’équipe de Beauce n’avait pas rem­por­té un seul match l’an der­nier. Je me suis mis dans la peau de l’en­traî­neur-chef ad­verse et j’ai ex­pli­qué à mes joueurs ce à quoi de­vait res­sem­bler le dis­cours de l’autre cô­té. Je les ai aver­tis que les joueurs de­vaient être gon­flés à bloc, sur­tout à do­mi­cile », confie-t-il.

« La Beauce a mar­qué un tou­ché à sa pre­mière pos­ses­sion. Je vou­lais en­suite voir comment ré­agi­raient mes joueurs avec une telle claque au mu­seau. Nous avons ré­pli­qué avec un tou­ché à notre tour. »

Coach Dus­sault est conscient que l’in­dis­ci­pline des siens au­rait pu coû­ter cher.

« Nous avons per­du 200 verges à cause des pé­na­li­tés, mais ce sont des choses cor­ri­gibles. On s’y at­tend tou­jours un mi­ni­mum en tant qu’en­traî­neur, car le pre­mier match de la sai­son et le pre­mier match à do­mi­cile ap­portent leur flot d’émo­tions. Donc sous pres­sion, la rai­son prend par­fois le bord », ex­plique-t-il.

« Il faut lais­ser ça der­rière et tou­jours pen­ser au pro­chain match. Le pro­chain match est tou­jours le match le plus im­por­tant de l’an­née. Dans notre sport, on ne dis­pute que huit ren­contres, alors il faut se pré­sen­ter à chaque match, si­non ça ne par­donne pas ! »

PA­TRICK GEMME S’ILLUSTRE

Le pi­lote des Dia­blos a bien ai­mé ce qu’il a vu de son por­teur de bal­lon Pa­trice Gemme qui a cou­ru 186 verges. Il était aus­si fier de la fa­çon dont s’est com­por­té son quart-ar­rière re­crue Charles Cossette, pro­duit du Sé­mi­naire St-Jo­seph, qui a quant à lui conver­ti deux longs jeux de troi­sième es­sai et long, en plus de cu­mu­ler 165 verges par la passe et deux tou­chés.

« En dé­fen­sive, Guillaume Beau­lac a connu un gros match face à des gars de 300 lbs et 315 lbs. Il a réa­li­sé deux sacs en plus de faire perdre le bal­lon à l’ad­ver­saire. »

La pro­chaine ren­contre des Dia­blos au­ra lieu en sol tri­flu­vien ce sa­me­di, à 19 h 30, face à Sher­brooke. Il s’agit de l’ou­ver­ture lo­cale pour la for­ma­tion tri­flu­vienne. (J.C.)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.