Un ta­lent qui ré­sonne à l’in­ter­na­tio­nal

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS - MY­RIAM LORTIE my­riam.lortie@tc.tc

MU­SIQUE. Après avoir si­gné la concep­tion so­nore d’un par­cours de peur ins­pi­ré de la sé­rie amé­ri­caine The Wal­king Dead à Las Ve­gas cet été, le Tri­flu­vien Fran­cis Ga­gnon, membre du groupe Jar­din mé­ca­nique, vient de ter­mi­ner le tra­vail de son d’une at­trac­tion ma­jeure dans un parc d’amu­se­ment en Co­rée du Sud.

Ces deux ré­cents pro­jets ont été dé­ve­lop­pés par Trio­tech, une en­tre­prise mont­réa­laise qui dé­ve­loppe des at­trac­tions par­tout à tra­vers le monde.

CRÉER L’HOR­REUR À LAS VE­GAS

De­puis août, si vous pas­sez par la très acha­lan­dée rue Free­mont à Las Ve­gas, vous aper­ce­vrez, au mi­lieu des ca­si­nos, la nou­velle at­trac­tion per­ma­nente Fear The Wal­king Dead – Sur­vi­val, une sorte de mai­son han­tée du fu­tur qui sus­cite dé­jà un en­goue­ment cer­tain.

« On a dé­rou­lé le ta­pis rouge pour le lan­ce­ment mé­dia­tique qui a at­ti­ré plu­sieurs grandes chaînes de té­lé­vi­sion amé­ri­caines. L’un des ac­teurs prin­ci­paux du film a fait le tra­jet, ra­conte Fran­cis Ga­gnon em­bal­lé. C’est vrai­ment agréable de tra­vailler sur un pro­jet qui a une grande por­tée comme celle-là. »

Pas moins de 150 haut-par­leurs ont été ins­tal­lés dans ce lu­gubre par­cours de 20 mi­nutes. « En gros, c’est une bâ­tisse dans la­quelle les vi­si­teurs marchent et où il y a des ani­ma­tro­niques (créa­tures ro­bo­ti­sées), des dé­tec­teurs de mou­ve­ment, des écrans, du jeu vi­déo », ré­sume-t-il.

Fran­cis Ga­gnon avait le man­dat d’as­su­rer la concep­tion so­nore com­plète en te­nant compte de toutes les contraintes tech­niques. Ses ef­fets peuvent, par exemple, don­ner l’im­pres­sion qu’il y a de l’ac­ti­vi­té de l’autre cô­té d’un mur lorsque les vi­si­teurs se font exa­mi­ner pour sa­voir s’ils sont in­fec­tés. « Il peut aus­si y avoir des zom­bies qui es­saient de ren­trer… », dé­voile-t-il.

Fran­cis Ga­gnon a sé­jour­né trois se­maines à Las Ve­gas à la fin de l’été pour fi­na­li­ser ce pro­jet qu’il pré­pa­rait de­puis le mois de jan­vier. « J’ai écou­té la sé­rie. Je suis un fan de zom­bies et de jeux vi­déo. C’est une es­thé­tique que j’aime bien, l’hor­reur, la science-fic­tion. »

DES LARVES DANS UN GI­GAN­TESQUE PARC D’AT­TRAC­TION EN CO­RÉE DU SUD

Après Las Ve­gas cet été, di­rec­tion Co­rée du Sud cet au­tomne. Le mé­ga parc d’at­trac­tion Je­ju Shinh­wa World, d’une su­per­fi­cie de 280 000 mètres car­rés, est sur le point d’ou­vrir ses portes sur l’île vol­ca­nique Je­ju en Co­rée du Sud.

J’aime créer des am­biances. J’ai tou­jours ai­mé tout ce qui était « gos­sage » de son, toute l’es­thé­tique et »

-Fran­cis Ga­gnon

Fran­cis Ga­gnon a là aus­si tra­vaillé sur un par­cours im­mer­sif et in­ter­ac­tif, cette fois pour l’at­trac­tion Lar­va, à l’ef­fi­gie d’un po­pu­laire film d’ani­ma­tion co­réen qui met en ve­dette deux sym­pa­thiques larves ani­mées.

« C’est plus fa­mi­lial, ce à quoi je suis peut-être moins ha­bi­tué », ex­plique en riant ce­lui qui est as­so­cié à des uni­vers plus trash. L’at­trac­tion vise entre autres à faire dé­cou­vrir l’his­toire de la Co­rée aux en­fants de fa­çon lu­dique.

(Photo gra­cieu­se­té)

Le tra­vail de Fran­çois Ga­gnon l’a me­né à Las Ve­gas et en Co­rée du Sud.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.