Sor­tir de sa zone de confort le temps d’une dé­gus­ta­tion

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS - MA­RIE-EVE ALARIE ma­rie-eve.bour­goin-alarie@tc.tc

ALI­MEN­TA­TION. C’est pour mieux com­prendre et confron­ter ses propres pho­bies ali­men­taires qu’Anne-Re­naud Des­chênes a com­men­cé à s’in­té­res­ser aux ori­gines du dé­goût.

« J’ai eu beau­coup de peurs ali­men­taires vers l’âge de 18-19 ans. J’ai eu à com­prendre pour­quoi. C’est de cette fa­çon que j’ai com­men­cé à tra­vailler en gas­tro­no­mie. Je crois que j’ai en­vie que d’autres puissent faire ce che­mi­ne­ment aus­si et mieux com­prendre d’où peut ve­nir leur dé­goût face à cer­tains ali­ments », ra­conte-t-elle.

Le Ca­bi­net des cu­rio­si­tés se conclu­ra d’ailleurs avec une dé­gus­ta­tion de sau­te­relles et de grillons. Il est d’abord pro­po­sé de goû­ter à l’in­secte seul, puis sa ver­sion ap­prê­tée.

« Après avoir com­pris le pro­blème et l’ori­gine du dé­goût, ça ne veut pas dire que le coeur bat moins fort quand tu croques une sau­te­relle pour la pre­mière fois ! » sou­ligne-t-elle.

« Dans les autres pré­sen­ta­tions qu’on a faites

Après avoir com­pris le pro­blème et l’ori­gine du dé­goût, ça ne veut pas dire que le coeur bat moins fort quand tu croques une sau­te­relle pour la pre­mière fois ! » -Anne-Re­naud Des­chênes

de cette ac­ti­vi­té, les gens qui ar­ri­vaient hé­si­tants à l’idée de man­ger des in­sectes pas­saient sou­vent le cap et goû­taient aux in­sectes. Par­fois, ils goûtent seule­ment au plat pré­pa­ré. »

Il y au­ra no­tam­ment une sal­sa aux sau­te­relles. Le plat met­tant en ve­dette les grillons n’était pas en­core fixé au mo­ment de mettre sous presse.

Le goût amer de la sau­te­relle sur­prend, ain­si que sa texture qui rap­pelle celle d’une graine de tour­ne­sol. Quant à lui, le grillon est sur­tout fa­ri­neux et son goût est beau­coup plus sub­til.

« Les gens n’aiment pas tou­jours le goût, mais ils res­sortent de l’ac­ti­vi­té avec la fier­té de l’avoir fait. Il n’est pas obli­ga­toire de goû­ter aux in­sectes à la fin de l’ac­ti­vi­té. Il est dé­con­seillé aux per­sonnes al­ler­giques aux fruits de mer de consom­mer des in­sectes en rai­son de la pré­sence de mo­lé­cules si­mi­laires à celles des fruits de mer chez les in­sectes », ex­plique Anne-Re­naud Des­chênes.

Et puis, les in­sectes com­mencent à faire leur place dans quelques pro­duits. Qui sait, plu­sieurs Qué­bé­cois ont peut-être dé­jà consom­mé des in­sectes en man­geant une barre éner­gi­sante… !

Ca­bi­net des cu­rio­si­tés | Mou­lin sei­gneu­rial de Pointe-du-Lac | 28 oc­tobre, 19 h | Ré­ser­va­tion : le­point­de­vente.ca ou 819 377-1396

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.