Des poutres en­tre­po­sées à Trois-Ri­vières

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS - PIER-OLI­VIER GA­GNON pier-oli­vier.ga­gnon@tc.tc

YAMACHICHE. La construc­tion du tout nou­veau pont Cham­plain amène des re­tom­bées éco­no­miques très im­por­tantes dans la ré­gion.

L’en­tre­prise Trans­port Bel­le­mare In­ter­na­tio­nal, une di­vi­sion du Groupe Bel­le­mare, a été man­da­tée pour as­su­rer le trans­port des poutres-cais­sons for­mant la struc­ture du nou­veau pont Cham­plain du lieu de fa­bri­ca­tion à Qué­bec à sa des­ti­na­tion fi­nale à Mont­réal.

À cet ef­fet, Trans­port Bel­le­mare uti­lise son site de Yamachiche, si­tué en bor­dure de la route 138 et près de l’au­to­route 40, pour en­tre­po­ser quelques-unes de ces poutres.

« En rai­son d’un re­tard dans la concep­tion-fa­bri­ca­tion, il y a eu né­ces­si­té d’en­tre­po­ser près d’une tren­taine de pièces, à Yamachiche, avant la li­vrai­son fi­nale aux abords du chan­tier du nou­veau pont Cham­plain à Mont­réal. Nous avons aus­si des poutres en­tre­po­sées à Trois-Ri­vières et dans la ré­gion de Mont­réal », confie Jean-Luc Bel­le­mare, pré­sident du Groupe Bel­le­mare.

Trans­port Bel­le­mare a éga­le­ment dû com­po­ser avec un autre dé­fi consi­dé­rable, soit la sus­pen­sion de la li­vrai­son des poutres pen­dant plu­sieurs se­maines à la suite de l’im­po­si­tion de nou­velles res­tric­tions de poids en rai­son du mau­vais état de l’ac­tuel pont Cham­plain.

Fa­bri­quées au Qué­bec par le Groupe CANAM, les poutres-cais­sons font ac­tuel­le­ment l’ob­jet d’une li­vrai­son gra­duelle et d’une ins­tal­la­tion en conti­nu jus­qu’à l’au­tomne 2018. Elles re­pré­sentent l’élé­ment prin­ci­pal du ta­blier du nou­veau pont.

Chef de file dans le trans­port de charges lourdes et hors-normes en Amé­rique du Nord, l’en­tre­prise tri­flu­vienne se ré­jouit d’avoir ob­te­nu ce contrat qui lui per­met de trans­por­ter une bonne par­tie si­non la to­ta­li­té des 600 poutres né­ces­saires pour ce pro­jet.

« C’est ef­fec­ti­ve­ment un gros contrat pour nous. C’est un contrat qui est si­mi­laire à ce­lui que nous avons pour le trans­port des éo­liennes. Ce sont des contrats que nous sommes ha­bi­tués d’avoir avec des vo­lumes de la sorte», ajoute M. Bel­le­mare en pré­ci­sant avoir ré­gu­liè­re­ment des contrats pour le trans­port de pièces de dif­fé­rents ponts au Qué­bec en On­ta­rio et aux États-Unis. Au Qué­bec, en plus du nou­veau pont Cham­plain, Trans­port Bel­le­mare tra­vaille éga­le­ment sur les pro­jets des échan­geurs Tur­cot et Dé­ca­rie à Mont­réal.

De­puis la fin des an­nées 80, le Groupe Bel­le­mare, a su dé­ve­lop­per une ex­per­tise spé­ci­fique dans le trans­port rou­tier pour l’in­dus­trie mi­nière, éo­lienne, de l’éner­gie, des routes et des ponts ain­si que pour de la ma­chi­ne­rie lourde et in­dus­trielle.

Rap­pe­lons que la li­vrai­son du nou­veau pont Cham­plain est pré­vue pour le 1er dé­cembre 2018. Le coût du pro­jet est es­ti­mé à 4,2 mil­liards de dol­lars.

(Pho­to TC Me­dia - Pier-Oli­vier Ga­gnon)

Ces poutres-cais­sons sont en­tre­po­sées de­puis plu­sieurs se­maines à Yamachiche.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.