Les élus sont as­ser­men­tés

L'Hebdo Journal - - ACTUALITÉS - MA­RIE-EVE ALARIE ma­rie-eve.bour­goin-alarie@tc.tc

AF­FAIRES MU­NI­CI­PALES. L’émo­tion était au ren­dez-vous, ven­dre­di après-mi­di, lors de l’as­ser­men­ta­tion des élus for­mant le nou­veau con­seil mu­ni­ci­pal de Trois-Ri­vières.

Le con­seil de ville, com­po­sé de 14 conseillers, ac­cueille sept nou­veaux conseillers, soit Pierre Mon­treuil (dis­trict du Car­mel), Va­lé­rie Re­naud-Mar­tin (dis­trict des Car­re­fours), Ma­ryse Bel­le­mare (dis­trict de Cha­vi­gny), Claude Fer­ron (dis­trict des Ri­vières), Da­ny Car­pen­tier (dis­trict de La-Vé­ren­drye), De­nis Roy (dis­trict Ma­rie-de-l’In­car­na­tion) et Ma­rian­nick Mer­cure (dis­trict des Forges).

De son cô­té, le maire Yves Lé­vesque en­tame un cin­quième mandat, qui se­ra éga­le­ment le der­nier, a-t-il ré­af­fir­mé.

« Je vous an­nonce of­fi­ciel­le­ment qu’il s’agit de mon der­nier dis­cours d’as­ser­men­ta­tion. Je vou­lais faire en sorte que la fu­sion mu­ni­ci­pale soit ci­tée comme un mo­dèle au Qué­bec. C’est le cas. On a tra­vaillé fort pour que ce ma­riage for­cé fonc­tionne. Je suis aus­si fier du sen­ti­ment de fier­té qui s’est dé­ve­lop­pé. Dans la vie, la pre­mière chose dont je suis fier, c’est ma fa­mille. La deuxième chose dont je suis le plus fier, c’est la ville de Trois-Ri­vières », a lan­cé le pre­mier ma­gis­trat.

Dans son dis­cours, Yves Lé­vesque a sou­li­gné l’har­mo­nie qui règne par­mi les élus de­puis les pre­mières ren­contres.

«Vous avez vu l’har­mo­nie au­jourd’hui. J’ai pas­sé quelque temps avec eux à date et je vois qu’il y a cette vo­lon­té de tra­vailler en équipe. On a un con­seil di­ver­si­fié et le but, c’est d’ame­ner notre opi­nion au­tour de la table pour prendre la meilleure dé­ci­sion pour l’en­semble de la col­lec­ti­vi­té et trou­ver des consen­sus dans tout ça. Il y au­ra sans doute des projets où nous ne se­rons pas tous d’ac­cord, mais à la fin de la jour­née, c’est le con­seil qui parle de fa­çon ma­jo­ri­taire. Pour l’ins­tant, ça va très bien », sou­tient-il.

Les nou­veaux élus ont no­tam­ment eu l’oc­ca­sion de po­ser leurs ques­tions aux fonc­tion­naires con­cer­nant le pro­jet du nou­veau Co­li­sée qui se­ra construit sur les ter­rains du Dis­trict 55.

Le maire Yves Lé­vesque a éga­le­ment sou­li­gné la réunion entre les conseillers mu­ni­ci­paux qui a per­mis d’iden­ti­fier les in­té­rêts de cha­cun pour sié­ger sur les dif­fé­rents co­mi­tés.

«C’était une ex­cel­lente idée! Ça m’a sau­vé une quin­zaine d’heures de tra­vail. Au­pa­ra­vant, je ren­con­trais tous les conseillers in­di­vi­duel­le­ment pour leur de­man­der quels sec­teurs d’ac­ti­vi­tés les in­té­res­saient et je fai­sais l’ar­bi­trage dans mon bu­reau. Là, ça s’est fait dans l’har­mo­nie et en concer­ta­tion. Quand on ap­porte des chan­ge­ments po­si­tifs pour amé­lio­rer l’or­ga­ni­sa­tion, c’est par­fait ! »

La Ville de Trois-Ri­vières compte éga­le­ment sur un con­seil mu­ni­ci­pal ra­jeu­ni et plus fé­mi­nin que le pré­cé­dent. On dé­nombre cinq femmes sur 14 conseillers, com­pa­ra­ti­ve­ment à quatre femmes pour 16 conseillers lors du der­nier mandat.

« L’équipe s’est ra­jeu­nie et s’est di­ver­si­fiée. C’est in­té­res­sant. On passe à un ra­tio de 35 % de femmes au­tour de la table. Ça amène une di­men­sion plus équi­li­brée. (…) Là, Trois-Ri­vières va bien. Il faut conti­nuer dans cette di­rec­tion tout en conti­nuant à s’amé­lio­rer et en tra­vaillant en équipe avec toutes ces per­sonnes et leurs dif­fé­rentes vi­sions », conclut-il.

(Pho­to Ma­rie-Eve Alarie)

Les élus du con­seil mu­ni­ci­pal ont été as­ser­men­tés de­vant fa­mille et amis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.