Le Mos­qui­to pour­rait cau­ser de graves pro­blèmes de san­té

L'Informateur - - ACTUALITÉS - > Phi­lippe Beau­che­min

L’ar­ri­vée dans les com­merces de Mon­tréal d’un ap­pa­reil so­nore comme le Mos­qui­to, conçu pour évi­ter les re­grou­pe­ments de jeunes, ne plaît pas du tout à l’Ordre des or­tho­pho­nistes et au­dio­lo­gistes du Qué­bec (OOAQ).

« Ce n’est pas avec un tel ap­pa­reil que l’on va ré­gler les pro­blèmes de d’at­trou­pe­ment de jeunes, ex­plique France Lacombe, conseillère aux af­faires pro­fes­sion­nelles et au­dio­lo­giste à l’OOAQ. Le Mos­qui­to n’est pas bon so­cia­le­ment et en­core moins pour la san­té au­di­tive des gens. »

Uti­li­sant une fré­quence os­cil­lant entre 75 et 95 dé­ci­bels, cet ap­pa­reil cau­se­rait ef­fec­ti­ve­ment des pro­blèmes de san­té au­di­tive à ceux qui y sont ex­po­sés long­temps. « En haut de 75 dé­ci­bels, il y a des ef­fets de fa­tigue et de stress qui se ma­ni­festent dans tout le corps, pas juste dans les oreilles, laisse sa­voir Mme Lacombe. On parle de maux de tête, fa­tigue ex­trême et même de troubles car­diaques. Ima­gi­nez un en­fant qui, ha­bi­tant en haut d’un com­merce qui uti­lise un tel ap­pa­reil, en­tend toutes les nuits ce son stri­dent dans ses oreilles, sans que ses pa­rents ne com­prennent pour­quoi il pleure sans cesse et qu’il ne dort pas. Soixan­te­quinze dé­ci­bels, la nuit, pour ceux qui peuvent l’en­tendre, c’est comme si quel­qu’un criait à proxi­mi­té de vous. De plus, il y a des rè­gle­ments so­nores mu­ni­ci­paux à res­pec­ter et je ne pense pas que le Mos­qui­to les res­pecte. »

UNE OUÏE DE 40 ANS

L’OOAQ sou­ligne que les jeunes du Qué­bec, con­trai­re­ment à ceux de l’Eu­rope, souffrent dé­jà d’une mau­vaise san­té au­di­tive.

« Nous n’avons pas de li­mi­ta­tion so­nore ici, ni de po­li­tique na­tio­nale qui ré­gle­mente le bruit, con­trai­re­ment à cer­tains pays en Eu­rope. En consé­quence, il y a beau­coup de jeunes de 20 ans qui ont l’ouïe d’une per­sonne de 40 ans » , af­firme l’au­dio­lo­giste de l’OOAQ.

Ques­tion­née à sa­voir ce que les jeunes peuvent faire pour contrer le bruit de cet ap­pa­reil, Mme Lacombe sug­gère ce­ci: « Met­tez votre i- Pod ! Au moins, vous écou­te­rez votre mu­sique pré­fé­rée au lieu d’en­tendre un son désa­gréable à l’oreille. Et en même temps, c’est une fa­çon de dire à ceux qui uti­lisent le Mos­qui­to que ce moyen est inu­tile », dit-elle.

(Pho­to: Éric Car­rière)

Le Mos­qui­to uti­lise une fré­quence qui pour­rait être né­faste à long terme sur l’ouïe et sur la san­té

en gé­né­ral.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.