« Unies, mo­bi­li­sées et cer­taines d’avan­cer » pour l’ave­nir des femmes

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER - > Yvan Fortin

Dans le cadre des ac­ti­vi­tés en­tou­rant la Jour­née in­ter­na­tio­nale des femmes, une cin­quan­taine de Prai­ri­vois ont par­ti­ci­pé à une ren­contre ar­ti­cu­lée au­tour du thème de 2009 Unies, mo­bi­li­sées et cer­taines d’avan­cer.

« Les par­ti­ci­pantes à l’ate­lier étaient in­vi­tées à iden­ti­fier ce qui nous unit dans la vie, ce qui nous mo­bi­lise. Celles-ci de­vaient par la suite écrire leurs ré­flexions sur un car­ton en forme de goutte d’eau qui était col­lé sur un ta­bleau re­pré­sen­tant une ri­vière », in­dique Yo­laine Fris­ko, la co­or­don­na­trice du Centre des femmes de RDP. Cette image poé­tique a été di­rec­te­ment ins­pi­rée par les pa­roles de la chan­son Amène-toi chez nous de Jacques Mi­chel, qui dit : « N’ou­blie pas que ce sont les gouttes d’eau, qui ali­mentent le creux des ruis­seaux. Si les ruis­seaux savent trou­ver la mer, peut-être trou­ve­rons-nous la lu­mière. » Une cin­quan­taine de par­ti­ci­pantes de tous les âges étaient pré­sentes.

« Si chaque femme reste toute seule, iso­lée, on n’avance pas. Plu­sieurs gouttes d’eau ras­sem­blées en­semble forment un tor­rent puis­sant, voire un tsu­na­mi. Je pense qu’il faut en­core être uto­pique et croire que l’on peut chan­ger le monde », ajoute Mme Fris­ko.

La di­ri­geante com­mu­nau­taire men­tionne que son or­ga­nisme tra­vaille­ra beau­coup cette an­née sur la pau­vre­té tou­chant les femmes, l’ob­ten­tion de re­ve­nus dé­cents et l’uni­ver­sa­li­té des pro­grammes.

Mal­gré les avan­cées en­re­gis­trées au cours des deux der­nières dé­cen­nies en ce qui a trait au tra­vail et à la fa­mille, Mme Fris­ko croit que le fé­mi­nisme a en­core sa place . « Théo­ri­que­ment, on dit que les femmes et les hommes pos­sèdent les mêmes droits, mais estce que nous avons la même res­pon­sa­bi­li­té ? Très sou­vent, les femmes font double tâche. Par ailleurs, on re­marque qu’il existe en­core des dif­fé­rences sa­la­riales. Il n’y a rien d’ac­quis. Les femmes doivent de­meu­rer vi­gi­lantes. »

AC­TI­VI­TÉS À VE­NIR

Plu­sieurs ac­ti­vi­tés de for­ma­tion po­pu­laire et d’entraide sont of­fertes.

Sa­rah Ma­lette, étu­diante en tech­niques d’in­ter­ven­tion en dé­lin­quance et sta­giaire, tient des consul­ta­tions in­di­vi­duelles gra­tuites. Il est pos­sible de prendre ren­dez-vous afin d’abor­der avec elle de la ques­tion de la dé­lin­quance. Par ailleurs, des ate­liers en pré­ven­tion de la cri­mi­na­li­té ont pour titres La dé­lin­quance ju­vé­nile (23 avril, 13 h) et La dé­lin­quance adulte (30 avril, 13 h).

Les ate­liers Femmes et mé­dias se dé­roulent les jeu­dis, de 13 h à 15 h, jus­qu’au 9 avril. « Ces ren­contres portent sur la trans­mis­sion et le trai­te­ment de l’in­for­ma­tion par les mé­dias, sur la pu­bli­ci­té et le sexisme. Les par­ti­ci­pantes ap­prennent à lire entre les lignes et à bien dé­co­der les mes­sages. Les dis­cus­sions sont aus­si une oc­ca­sion d’ex­pri­mer ses opi­nions sur l’ac­tua­li­té », fait re­mar­quer Mme Fris­ko.

Les dis­cus­sions de Si­mone abordent le mieux-être et le dé­ve­lop­pe­ment per­son­nel. Ces ate­liers se tiennent chaque mer­cre­di, de 13 h à 15 h, jus­qu’au 29 avril.

In­for­ma­tion et ré­ser­va­tion au 514 6481030 ou au Centre des femmes (12 017, AlexisCar­rel).

Clau­dette La­jeu­nesse, mi­li­tante du Centre des femmes de RDP colle une goutte d’eau sym­bo­lique, car c’est par l’union de mul­tiples ac­tions col­lec­tives et in­di­vi­duelles que se forme le puis­sant tor­rent du chan­ge­ment

so­cial.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.