Anne Bé­ru­bé par­mi les meilleures au pays

LA GYM­NASTE REM­PORTE L’AR­GENT AU SOL À HA­MIL­TON

L'Informateur - - SPORTS - > Thierry Bour­deau

Bien qu’elle en était à sa pre­mière an­née avec les gym­nastes no­vices na­tio­nales, la Prai­ri­voise Anne Bé­ru­bé a re­le­vé le dé­fi avec aplomb face aux meilleures de sa ca­té­go­rie, dans le cadre des cham­pion­nats ca­na­diens, pré­sen­tés der­niè­re­ment à Ha­mil­ton. Sep­tième au to­tal des en­gins, la jeune ath­lète de 11 ans a même ga­gné l’ar­gent au sol.

« Dé­jà que j’étais heu­reuse d’être qua­li­fiée pour mon pre­mier cham­pion­nat ca­na­dien, je ne pen­sais pas ob­te­nir une mé­daille d’ar­gent, sou­tient-elle. Ç’a été ma meilleure com­pé­ti­tion à vie! »

Ses prouesses n’ont tou­te­fois pas été sans em­bûches. La jeune gym­naste avoue que la ner­vo­si­té d’un pre­mier cham­pion­nat ca­na­dien s’est réel­le­ment fait sen­tir.

« J’étais vrai­ment stres­sée dès mon pre­mier ap­pa­reil. Je n’étais pas ha­bi­tuée à ce genre de si­tua­tion. Mais plus la com­pé­ti­tion se dé­rou­lait, mieux je me sen­tais. »

Bé­ru­bé a ré­ser­vé le meilleur pour la jour­née de la fi­nale. En plus de sa per­for­mance au sol, elle a éga­le­ment pris le sep­tième rang en saut à che­val et la hui­tième place aux barres asy­mé­triques. Au clas­se­ment cu­mu­la­tif, la gym­naste du Club La­val Ex­cel­lence a ter­mi­né 1,100 point der­rière la cham­pionne al­ber­taine, Ru­by Cole.

À no­ter que Bé­ru­bé a éga­le­ment ob­te­nu le deuxième meilleur ré­sul­tat chez les Qué­bé­coises. Seule Léa-Mei Chi­coine, du Club VIAGYM à Ter­re­bonne, l’a pré­cé­dée au sixième rang.

À TEMPS PLEIN

Pas­sion­née de la gym­nas­tique dès l’âge de 4 ans. Anne Bé­ru­bé est hy­per­mo­ti­vée de­puis ses pre­miers sauts sur un tram­po­line dans la cour de son voi­sin. Au­jourd’hui, elle se concentre sur une se­conde ex­pé­rience en cham­pion­nat ca­na­dien. Une pré­sence né­ces­si­tant des ef­forts sans re­lâche, no­tam­ment du­rant l’an­née sco­laire.

« Je me lève de bonne heure chaque jour de la se­maine. Je vais à l’école, puis tout de suite au gym. En soi­rée, ce sont les de­voirs. C’est tou­jours la même rou­tine », af­firme celle qui ne bé­né­fi­cie que de deux se­maines de congé du­rant l’été.

Oui, c’est un r ythme de vie qui « de­mande beau­coup d’éner­gie » , mais qui ca­rac­té­rise la prin­ci­pale in­té­res­sée. « Il faut tout le temps que je bouge. Je ne me vois pas sans faire du sport. Ce se­rait im­pos­sible. »

Anne Bé­ru­bé de­vra tou­te­fois pa­tien­ter avant de re­nouer avec les com­pé­ti­tions, qui ne dé­bu­te­ront qu’à l’au­tomne pro­chain.

(Pho­to: gra­cieu­se­té)

Anne Bé­ru­bé a rem­por­té une pre­mière mé­daille

dans le cadre d’un cham­pion­nat na­tio­nal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.