Bru­ny Su­rin au camp de jour

L'Informateur - - SPORTS - > Thier­ry Bour­deau

Près de 55 jeunes Prai­ri­vois du camp de jour d’Équipe RDP ont eu la chance de s’en­tre­te­nir et de suivre les ju­di­cieux conseils de l’ex-sprin­teur Bru­ny Su­rin, mer­cre­di, au parc Re­né-Mas­son, dans le cadre du pro­gramme pro­vin­cial « Va­lo­ri­sa­tion jeu­nesse ».

La mi­nistre de l’Im­mi­gra­tion et des Com­mu­nau­tés cultu­relles (MICC), Yo­lande James, a lan­cé ce pro­gramme au dé­but du mois de juillet, dans le­quel on re­trouve quatre vo­lets. L’un d’eux, ap­pe­lé « Mo­dèles sans fron­tières », sug­gère de pré­sen­ter une per­son­na­li­té aux jeunes élèves afin de leur don­ner l’espoir de réa­li­ser leurs rêves et leurs propres am­bi­tions.

De ce vo­let dé­coule la te­nue d’une ving­taine de cli­niques spor­tives du­rant l’été, par l’in­ter­mé­diaire de la Fon­da­tion Bru­ny Su­rin. L’olym­pien a ren­du vi­site à plus de 800 filles et gar­çons âgés de 9 à 12 ans dans huit quar­tiers mon­tréa­lais, dont ce­lui de Ri­vière-desP­rai­ries, où il ef­fec­tuait son der­nier ar­rêt. Tout en ins­pi­rant les jeunes en leur ra­con­tant ses ex­pé­riences vé­cues et ses hauts faits d’armes, Su­rin a su­per­vi­sé un en­traî­ne­ment de course d’une de­mi-heure.

« Pour moi, c’est rendre l’utile à l’agréable. Je fais ça pour les jeunes, mais aus­si pour le plai­sir de cou­rir », re­marque-t-il.

« Après l’école, les élèves doivent se trou­ver quelque chose à faire d’ins­truc­tif, d’où l’im- por­tance d’avoir des rêves. »

« La vi­site de Bru­ny Su­rin re­pré­sente quelque chose fa­vo­rable aux ob­jec­tifs du camp de jour. C’est une chance unique de l’avoir avec nous en chair et en os! », a dé­cla­ré le res­pon­sable d’Équipe RDP, Pier­re­son Va­val.

CAR­RIÈRE PAR­SE­MÉE D’EX­PLOITS

Cham­pion olym­pique et mul­tiple médaillé aux Cham­pion­nats du monde, Bru­ny Su­rin est un mo­dèle d’ins­pi­ra­tion pour les jeunes, non seule­ment par ses prouesses, mais aus­si pour sa dé­ter­mi­na­tion avant de connaître la gloire. À titre d’exemple, Su­rin ra­conte que ses amis se mo­quaient de lui quand il a pris la dé­ci­sion de s’en­traî­ner sé­rieu­se­ment, à 22 ans, en vue des Jeux olym­piques.

Vingt an­nées plus tard, il s’est rap­pe­lé les plus beaux faits saillants de sa car­rière en com­pa­gnie des jeunes Prai­ri­vois. « L’un de mes mo­ments les plus mé­mo­rables est la conquête de la mé­daille d’or du re­lais 4 x 100 mètres aux Jeux d’Atlanta, en 1996. Les Amé­ri­cains pen­saient que c’était dans la poche avant la course, mais nous les avons bat­tus chez eux, dans leurs faces. C’était même un mas­sacre! »

« L’autre mo­ment fort de ma car­rière est sur­ve­nu quand j’ai bat­tu le re­cord de mon idole de jeu­nesse Carl Le­wis, au Cham­pion­nat du monde de 1999, à Se­ville. »

Su­rin (9,84) avait éclip­sé la marque de Le­wis (9,86) par deux cen­tièmes de se­conde au 100 mètres. Il s’agit d’ailleurs d’un re­cord per­son­nel qui tien­dra toute sa vie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.