Mau­vaise qua­li­té de l’air: les par­ti­cules fines grandes res­pon­sables

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Le Ré­seau de sur­veillance de la qua­li­té de l’air (RSAQ) a en­re­gis­tré, en 2008, 68 jour­nées où l’air était de moins bonne qua­li­té sur l’île de Mon­tréal. Dans son der­nier rap­port pré­sen­tant la si­tua­tion de l’an der­nier, pu­blié au dé­but de l’été, le RSAQ af­firme que les concen­tra­tions éle­vées de par­ti­cules fines ont été les seules res­pon­sables de la to­ta­li­té de ces « mau­vaises » jour­nées, à l’ex­cep­tion d’une seule.

Se­lon ces don­nées, en com­pa­rant les ar­ron­dis­se­ments de l’est de Mon­tréal entre eux, Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve rem­porte la palme pour l’ar­ron­dis­se­ment ayant eu le plus de jour­nées où l’in­dice de la qua­li­té de l’air (IQA) était bon, soit 184 jours. Il est sui­vi de très près par An­jou, qui a connu 183 bonnes jour­nées. C’est le quar­tier Ri­vière-des-Prai­ries qui ar­rive bon der­nier avec seule­ment 139 jour­nées où l’air a été ju­gé bon pen­dant l’an­née 2008.

Quant aux jour­nées où l’IQA était mau­vais, Mon­tréal-Nord ar­rive pre­mier, avec 41 mau­vaises jour­nées. Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve et Ri­vière-des-Prai­ries suivent avec 34 jour­nées, An­jou avec 25 et Pointe-aux-Trembles ferme la marche avec 24 jour­nées.

Le RSAQ sou­ligne dans son rap­port que con­trai­re­ment aux an­nées an­té­rieures et pour la pre­mière fois de­puis 2004, « le di­oxyde de soufre n’est en cause dans au­cune des jour­nées où la qua­li­té de l’air était mau­vaise, et ce­la, grâce aux ef­forts mis de l’avant par les in­dus­tries du sec­teur pé­tro­lier de l’est de l’île ».

TOU­JOURS MOINS DE BEN­ZÈNE

Les ef­forts du mi­lieu in­dus­triel de l’est de Mon­tréal sont sou­li­gnés une deuxième fois dans le rap­port du RSAQ. En ef­fet, les don­nées re­cueillies à la sta­tion d’échan­tillon­nage si­tué sur le bou­le­vard Saint-Jean-Baptiste, en amont des usines pé­tro­chi­miques de Pointe-auxT­rembles, dé­montrent une di­mi­nu­tion de 27 % de la concen­tra­tion de ben­zène, cet hy­dro­car­bure li­quide, in­co­lore, vo­la­til, in­flam­mable et toxique, ex­trait du pé­trole ou de la houille.

L’ajout d’une sta­tion dans l’ar­ron­dis­se­ment d’An­jou a aus­si per­mis au RSAQ de me­su­rer la concen­tra­tion de ben­zène en amont des raf­fi­ne­ries et d’ob­ser­ver cer­taines va­ria­tions en fonction de la di­rec­tion des vents.

(M.T.)

(Photo: archives)

Se­lon le der­nier rap­port du RSAQ, les concen­tra­tions d’ozone et de mo­noxyde d’azote se main­tiennent par­tout sur le ter­ri­toire de l’ile de Mon­tréal. Dans l’Est, les concen­tra­tions de di­oxyde de soufre et de ben­zène di­mi

nuent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.