Rou­leau et Ma­gri parlent d’éco­no­mie lo­cale

L'Informateur - - ACTUALITÉS - > Yvan For­tin

(NDLR) – À l’ap­proche des élec­tions mu­ni­ci­pales, l’équipe de L’In­for­ma­teur a eu l’idée d’in­ter­ro­ger les deux can­di­dats connus au poste de maire de l’ar­ron­dis­se­ment des for­ma­tions po­li­tiques pré­sen­tant des can­di­dats à tous les postes à com­bler à RDP–PAT. Joe Ma­gri et Chan­tal Rou­leau, res­pec­ti­ve­ment porte-éten­dard d’Union Mon­tréal et de Vi­sion Mon­tréal, ont ré­pon­du aux mêmes ques­tions le jour de leur pré­sen­ta­tion of­fi­cielle.

COMMENT VOYEZ-VOUS LE DÉ­VE­LOP­PE­MENT RÉ­SI­DEN­TIEL DANS LES PRO­CHAINES AN­NÉES ?

– Joe Ma­gri: Le do­maine de l’ha­bi­ta­tion est l’une de nos forces et le se­ra pour les dix an­nées à ve­nir. Il est prio­ri­taire de pro­mou­voir le concept de « vivre à la ban­lieue sur l’île ». Il y a ici un bel en­vi­ron­ne­ment et une belle qua­li­té de vie. Ce­la peut in­ci­ter des gens las­sés de perdre des heures par se­maine sur les ponts à ve­nir s’ins­tal­ler dans le quar­tier. – Chan­tal Rou­leau: Il faut mi­ser sur une vie de quar­tier riche plu­tôt que sur la simple construc­tion de mai­sons uni­fa­mi­liales. On doit fa­vo­ri­ser l’ar­ri­vée de com­merces et de ser­vices de proxi­mi­té de qua­li­té, comme des po­ly­cli­niques, des frui­te­ries, un mar­ché pu­blic.

COMMENT PAL­LIER AUX FAIBLES ÉCHANGES COM­MER­CIAUX ENTRE RDP ET PAT ?

– J. M.: Il faut sti­mu­ler les échanges entre les dif­fé­rents dis­tricts de l’ar­ron­dis­se­ment, entre autres, en amé­lio­rant le trans­port pu­blic et le trans­port ac­tif. Le dé­ve­lop­pe­ment du bou­le­vard Saint-Jean-Bap­tiste est prio­ri­taire. – C.R.: On doit non seu­le­ment amé­lio­rer le trans­port en com­mun entre ces deux quar­tiers, mais aus­si, dans cha­cun des quar­tiers en mi­sant sur l’au­to­bus, le train et les tran­sports ac­tifs. Dans cha­cun des dis­tricts, il doit se créer des pôles d’ac­ti­vi­tés com­mer­ciales.

COMMENT VOYEZ-VOUS LES RE­TOM­BÉES DES DEUX GARES DU TRAIN DE L’EST DANS LE QUAR­TIER?

– J.M.: Il faut pro­fi­ter de l’im­plan­ta­tion de ces gares pour dé­ve­lop­per l’ac­ti­vi­té com­mer­ciale, sur­tout au­tour de celle sur Saint-Jean-Bap­tiste. L’autre gare fa­ci­li­te­ra l’ac­cès à cer­taines ins­ti­tu- tions pu­bliques et au nou­veau parc-na­ture du Ruis­seau-Demon­ti­gny. Ce­la est un ar­gu­ment de plus pour ve­nir vivre ici. – C.R.: Les gares ne doivent pas juste être des en­droits où sta­tion­ner l’auto et prendre le train. Col­lec­ti­ve­ment, nous de­vons en faire des lieux de vi­ta­li­té. On voit de plus en plus tout le po­ten­tiel de ces deux sec­teurs. Des bou­tiques, des ca­fé et un mar­ché, sai­son­nier ou per­ma­nent, pour­raient être en­vi­sa­gés.

L’AR­RON­DIS­SE­MENT EST BOR­DÉ PAR DEUX COURS D’EAU. COMMENT EN FAIRE UN AT­TRAIT TOU­RIS­TIQUE ?

– J.M. : Nous avons main­te­nant deux parcs­na­ture et une piste cy­clable qui borde la ri­vière. Cer­taines îles pour­ront être mises en va­leur. Le sec­teur de l’an­cienne Ma­ri­na Beau­doin offre un po­ten­tiel in­té­res­sant. – C.R.: Nous fe­rons en sorte de re­don­ner aux ci­toyens un ac­cès à la ri­vière et au fleuve, soit à pied ou en vé­lo. Les ter­rains et la berge de l’an­cienne Ma­ri­na Beau­doin pour­raient consti­tuer un beau parc avec plage. Nous de­vons aus­si re­ver­dir le quar­tier afin d’amé­lio­rer la qua­li­té de l’air et celle des eaux ri­ve­raines.

QUE FAIRE POUR AS­SU­RER LE DÉ­VE­LOP­PE­MENT DES SEC­TEURS IN­DUS­TRIELS ET COM­MER­CIAUX ?

– J.M.: Je veux tra­vailler avec la SODEC pour mettre plus en évi­dence le po­ten­tiel in­dus­triel et com­mer­cial de notre quar­tier. La SODEC fait un tra­vail ex­cep­tion­nel mais il faut in­ten­si­fier le par­te­na­riat entre cet or­ga­nisme de pro­mo­tion so­cioé­co­no­mique, la sec­tion prai­ri­voise de la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de l’Est de l’île de Mon­tréal et les gens d’af­faires. – C.R.: Avec l’au­to­route 40 et l’ou­ver­ture du pont de la 25, il est cru­cial de mettre en place un plan de re­vi­ta­li­sa­tion com­mer­ciale, si­non les gens iront en­core plus mas­si­ve­ment ache­ter dans les grands centres com­mer­ciaux de La­val, Re­pen­ti­gny et La­che­naie au lieu de le faire dans le quar­tier. Ri­vière-des-Prai­ries est un quar­tier mul­ti­cul­tu­rel, on doit fa­vo­ri­ser l’ou­ver­ture et la crois­sance de cer­tains com­merces de spé­cia­li­tés. Avec l’équipe de la Mai­son de la cul­ture et des or­ga­nismes du sec­teur, on pour­rait, de plus, dé­ve­lop­per le tou­risme cultu­rel en met­tant de l’avant les ta­lents lo­caux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.