Es­ca­la­der l’Aco­tan­go et re­cueillir 75 000 $ pour les tout-pe­tits de la DPJ

L'Informateur - - LA UNE - > Yvan Fortin

Au mo­ment où vous li­sez ces lignes, le Prai­ri­vois Pa­trick Turcot et sa cor­dée de 14 autres Qué­bé­cois s’ap­prêtent à grim­per le mont Aco­tan­go, en Bo­li­vie, sous l’égide de la Fon­da­tion du Centre jeu­nesse de Mon­tréal. Au-de­là du dé­fi spor­tif, leur ob­jec­tif est d’amas­ser plus de 75 000 $ pour les tout-pe­tits de la Di­rec­tion de la pro­tec­tion de la jeu­nesse (DPJ).

Le contin­gent de grim­peurs est for­mé de ci­toyens pré­oc­cu­pés par les en­fants les plus en dé­tresse de notre so­cié­té et de membres du per­son­nel du Centre jeu­nesse de Mon­tréal – Ins­ti­tut uni­ver­si­taire (CJM-IU). Ils ont uni leur éner­gie et tout leur coeur au­tour de cette cause. Dans les der­niers mois, ils ont réa­li­sé di­verses ac­ti­vi­tés pour amas­ser des fonds dans le but d’ai­der la Fon­da­tion à mieux ré­pondre aux be­soins des tout-pe­tits et à leur as­su­rer un en­vi­ron­ne­ment sti­mu­lant.

L’as­cen­sion-bé­né­fice du mont Aco­tan­go est, tant au sens propre que fi­gu­ré, le point culmi­nant d’une ini­tia­tive hu­ma­ni­taire.

LE SOM­MET DE L’ESPOIR

M. Turcot, em­ployé du Centre jeu­nesse Mon­tréal de­puis plus de 25 ans, et ses col­lègues viennent en aide à des en­fants et des ado­les­cents qui éprouvent pour di­verses rai­sons des pro­blèmes de par­cours. Même s’il n’in­ter­vient pas lui-même au­près des tout-pe­tits, ce père de quatre en­fants, est pas­sion­né quand il parle de don­ner une nou­velle chance à des bam­bins en dif­fi­cul­té.

« Des bé­bés ar­rivent au CJM-IU en état grave de déshy­dra­ta­tion, ils n’ont pas bu ni man­gé à leur faim. Cer­tains pré­sentent des ec­chy­moses sur leur corps ou ont un membre bri­sé. Des pou­pons ont des traces de co­caïne dans leur urine. Des en­fants n’ont pas ap­pris à par­ler. D’autres ont peur des adultes ou ne leur font plus confiance, car ils ont trop vé­cu de re­jets. Ils ne sou­rient pas, ne pleurent pas. Cette ex­pé­di­tion de 6059 mètres d’espoir est pour nous “ Le som­met des tout-pe­tits de la DPJ “. C’est-àdire, ce­lui des en­fants de 0 à 5 ans qui nous sont si­gna­lés à la DPJ pour di­vers sé­vices ou une ab­sence de ré­ponse à leurs be­soins es­sen­tiels. »

L’an­née der­nière, la DPJ a ju­gé que dans 1 230 cas, il était né­ces­saire d’in­ter­ve­nir et d’ap­por­ter une aide im­mé­diate. « Comme ci­toyen et être hu­main, il m’est dif­fi­cile de voir de telles si­tua­tions. »

L’ac­ti­vi­té peut comp­ter sur le sou­tien tech­nique du groupe Les Ka­ra­va­niers du monde. M. Turcot men­tionne aus­si l’ap­pui re­çu par Pa­tri­zia Scal­li, di­rec­trice du Centre Éner­gie Car­dio du bou­le­vard Mau­rice-Du­ples­sis. C’est à cet en­droit que M. Turcot a sui­vi un en­traî­ne­ment adap­té pour le pré­pa­rer à la haute mon­tagne. Par ses dé­marches, Mme Scal­li a per­mis de faire en sorte que d’autres Éner­gie-Car­dio sou­tiennent des membres de l’ex­pé­di­tion dans leur re­mise en forme.

Pour faire un don, on peut ex­pé­dier un chèque à la Fon­da­tion du Centre jeu­nesse Mon­tréal (4675, rue Bé­lan­ger, Mon­tréal, Qué­bec, H1T 1C2) ou faire ef­fec­tuer un pré­lè­ve­ment sur sa carte de crédit en té­lé­pho­nant di­rec­te­ment à la fon­da­tion (514 593-2676).

Il est pos­sible d’en sa­voir plus sur la mis­sion du Centre jeu­nesse en consul­tant son site à www. cen­tre­jeu­nes­se­de­mon­treal.qc.ca.

(Photo: Pa­trick Des­champs)

M. Turcot est pas­sion­né quand il parle de don­ner une nou­velle chance aux en­fants en dif­fi­cul­té. C’est avec en­thou­siasme qu’il a re­le­vé le dé­fi d’es­ca­la­der les 6056 mètres de ce géant de la

cor­dillère des Andes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.