Sur­vol de la cam­pagne

SE­MAINE 1

L'Informateur - - ÉLECTIONS MUNICIPALES 2009 - > Yvan For­tin

En cette pre­mière se­maine de cam­pagne, les can­di­dats des trois prin­ci­pales for­ma­tions po­li­tiques se sont ac­ti­vés dans le porte- à- porte et les ren­contres avec les ci­toyens lors de cer­taines ac­ti­vi­tés pu­bliques. Par ailleurs, les élec­teurs peuvent en sa­voir plus sur les pla­te­formes élec­to­rales de chaque for­ma­tion et can­di­dats en consul­tant la sec­tion « Élec­tions mu­ni­ci­pa-

les » du site www.lin­for­ma­teurrdp.com.

CHAN­TALE ROU­LEAU AT­TAQUE LE NOU­VEL EN­VI­RON­NE­MEN­TA­LISME DE L’ÉQUIPE MA­GRI

La can­di­date de Vi­sion Mon­tréal au poste de maire d’ar­ron­dis­se­ment, Chan­tale Rou­leau, se ques­tionne sur la cré­di­bi­li­té à don­ner aux en­ga­ge­ments élec­to­raux de l’équipe Ma­gri - Union Mon­tréal en ma­tière d’en­vi­ron­ne­ment.

« M. Ma­gri se pose comme un lea­der du dé­ve­lop­pe­ment du­rable alors qu’il est plu­tôt à la re­morque de pro­jets dé­jà en cours. Par exemple, le pro­jet d’amé­na­ge­ment d’une plage. Ce­la fait six ans que je tra­vaille à l’amé­na­ge­ment d’une plage ur­baine avec d’autres par­te­naires dans le cadre de Quar­tier 21, un pro­gramme qui vise à amé­lio­rer la qua­li­té de l’en­vi­ron­ne­ment et la san­té de la po­pu­la­tion. »

Mme Rou­leau fait re­mar­quer que son visà-vis d’Union Mon­tréal parle de cons­truire des bâ­ti­ments LEED Ar­gent « si l’ar­gent le per­met », alors que dans le cadre de sa stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment du­rable, la Ville de Mon­tréal a comme po­li­tique, de­puis juin der­nier, que les nou­veaux édi­fices mu­ni­ci­paux doivent être LEED Or. « M. Ma­gri est à un ni­veau plus ni­veau plus bas que la norme que son ad­mi­nis­tra­tion a dé­ci­dé. » La po­li­ti­cienne af­firme que M. Ma­gri « s’in­vente une conscience en­vi­ron­ne­men­tale. Il était évident que de cons­truire un hô­tel de ville dans un mi­lieu hu­mide ça ne fonc­tion­nait pas. »

La can­di­date de Vi­sion Mon­tréal croit qu’il est im­por­tant de mettre en va­leur le parc Re­né-Mas­son afin que les ci­toyens puissent plei­ne­ment pro­fi­ter de cet es­pace vert. Elle pro­pose d’ailleurs de re­na­tu­ra­li­ser le ruis­seau qui y passe en uti­li­sant l’eau de ruis­sel­le­ment en pro­ve­nance des sta­tion­ne­ments ad­ja­cents. ce qui au­rait aus­si comme avan­tage de di­mi­nuer la sol­li­ci­ta­tion du ré­seau d’égout plu­vial. La pro­tec­tion de la tête de la cou­lée Grou et l’amé­lio­ra­tion de l’amé­na­ge­ment du parc­na­ture consti­tue l’une des prio­ri­tés de son équipe.

Elle pré­co­nise aus­si la mise en place de liens verts pour re­lier des parcs s’avoi­si­nant.

Elle dé­nonce aus­si un cer­tain lais­sez-al­ler con­cer­nant les nou­veaux ou­vrages en bé­ton et en pierre des ter­rains pri­vés bor­dant la ri­vière et le fleuve. Elle dé­plore aus­si que cer­tains ci­toyens s’ap­pro­prient ain­si une berge qui est du do­maine pu­blique.

« La po­li­tique de pro­tec­tion des berges est à faire res­pec­ter et à pro­mou­voir. Il faut tra­vailler en­semble avec les ci­toyens. »

En ma­tière de lutte à l’herbe à poux, Mme Rou­leau croit que les trois pa­liers de gou­ver­ne­ment se sont traî­né les pieds même si ce­la est une ques­tion de san­té pu­blique.

Elle rap­pelle qu’elle a contri­bué, en 2006, à la créa­tion d’une Table de concer­ta­tion amé­na­ge­ment et en­vi­ron­ne­ment de la Pointe-del’Île. « C’est une grande prio­ri­té que la Table soit viable, car elle re­groupe une qua­ran­taine d’or­ga­nismes pu­blics, com­mu­nau­taires et so­cioé­co­no­miques et vise des ac­tions concrètes. Les idées lan­cées par M. Ma­gri ont été prio­ri­sées de­puis long­temps par la Table. »

UNE MAI­SON DE LA CUL­TURE, UN CENTRE COM­MU­NAU­TAIRE JEU­NESSE ET DEUX NOU­VELLES BI­BLIO­THÈQUES, AU PRO­GRAMME DE L’ÉQUIPE MA­GRI

C’est en­tou­ré des membres de son équipe, du chef d’Union Mon­tréal, Gé­rald Trem­blay, de re­trai­tés et d’élèves de l’école se­con­daire JeanG­rou que le can­di­dat à la mai­rie d’ar­ron­dis­se­ment Joe Ma­gri a pré­sen­té ses en­ga­ge­ments en ma­tière d’in­fra­struc­tures cultu­relles.

Ce dé­voi­le­ment s’est dé­rou­lé à RDP, dans le sta­tion­ne­ment de la bi­blio­thèque de ce quar­tier. Par la suite, les can­di­dats se sont trans­por­tés à l’école McLea­ron à PAT pour y ré­ité­rer cer­tains des en­ga­ge­ments.

En sub­stance, les can­di­dats d’Union Mon­tréal dans l’ar­ron­dis­se­ment ont pro­mis la construc­tion d’une Mai­son de la cul­ture à RDP, re­liant la pis­cine et la bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale, et celle d’un centre com­mu­nau­taire des­ti­né aux jeunes.

« Il faut ré­no­ver les deux bi­blio­thèques (RDP et PAT) afin d’y avoir un vé­ri­table coin

pour les ado­les­cents comme ils en existe dans cer­taines bi­blio­thèques eu­ro­péennes. » M. Ma­gri a ajou­té que les deux quar­tiers en­re­gistrent une forte crois­sance dé­mo­gra­phique et qu’il était né­ces­saire de cons­truire « deux nou­velles bi­blio­thèques du 21e siècle. »

De plus, l’équipe Union Mon­tréal a af­fir­mé sa vo­lon­té de faire en sorte que l’ar­ron­dis­se­ment s’ap­pro­prie le bâ­ti­ment et les ter­rains de la dé­funte école McC­lea­ron afin de les trans­for­mer en pôle mu­ni­ci­pal spor­tif et com­mu­nau­taire.

Men­tion­nons que le maire Trem­blay a sou­li­gné la contri­bu­tion de Pier­son Va­val et de son Équipe RDP en fa­veur du mieux-être des ado­les­cents. D’ailleurs, les jeunes du quar­tier pour­raient don­ner leur avis sur l’amé­na­ge­ment et la pro­gram­ma­tion de ces deux équi­pe­ments ré­créo­cul­tu­rels.

L’équipe d’Union Mon­tréal dé­sire aus­si ré­ac­tua­li­ser le pro­jet de la Ci­té des jeunes de Bos­co­ville et éta­blir avec la com­mu­nau­té un plan de dé­ve­lop­pe­ment.

Ces pro­messes élec­to­rales trouvent place dans le vo­let Vie de quar­tier du pro­gramme d’Union Mon­tréal.

CAM­PAGNE ÉLEC­TO­RALE DANS RDP-PAT: PRO­JET MON­TRÉAL EN TOUR­NÉE D’AU­TO­BUS

Dans le cadre de la jour­née « En ville sans ma voi­ture », te­nue le mar­di 22 sep­tembre, trois membres de l’équipe de can­di­dats de Pro­jet Mon­tréal de Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-auxT­rembles se sont réunis pour dé­mar­rer leur cam­pagne en fai­sant la tour­née du quar­tier en au­to­bus, de Ho­no­ré-Beau­grand jus­qu’à la pointe de l’île, et ce, toute la ma­ti­née.

Thé­rèse Des­cham­bault, can­di­date à la mai­rie d’ar­ron­dis­se­ment, Su­zanne Mo­rin, can­di­date au con­seil de ville de la Pointe-aux-Prai­ries, et Ma­rius Mi­nier, can­di­dat au con­seil de ville de Pointe-aux-Trembles, ont ac­ti­ve­ment tra­ver­sé les deux dis­tricts en fai­sant si­gner leurs bul­le­tins de can­di­da­ture par les ré­si­dents.

Les trois can­di­dats ont pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour échan­ger avec les ci­toyens, ap­prendre à connaître da­van­tage les en­jeux du quar­tier se­lon le point de vue des élec­teurs po­ten­tiels, tout en don­nant de la vi­si­bi­li­té à Pro­jet Mon­tréal.

Se­lon les trois can­di­dats, cette tour­née s’est avé­rée en­ri­chis­sante, car ils ont pu se rap­pro­cher des gens, de leur en­vi­ron­ne­ment et se te­nir au cou­rant de leurs at­tentes afin d’en­tre­prendre des me­sures concrètes pour ré­pondre adé­qua­te­ment aux be­soins du quar­tier, tels que la mise en place du train de ban­lieue de l’Est.

« Les ci­toyens ren­con­trés nous ont confié que le trans­port en com­mun n’est pas adap­té aux be­soins des gens. Ils dé­plorent le fait qu’il n’y ait pas de voies ré­ser­vées pour les Mé­tro­bus. Si elle est élue, notre équipe en­tend faire des re­pré­sen­ta­tions au­près de la STM pour re­voir la fré­quence et les tra­jets d’au­to­bus dans l’ar­ron­dis­se­ment. Les jeunes n’ont souvent pas as­sez de temps pour re­ve­nir dî­ner à la mai­son », sou­ligne Mme Des­cham­bault.

Dans un autre ordre d’idées, celle-ci men­tionne que pour les can­di­dats de Pro­jet Mon­tréal, il est cru­cial de re­vi­ta­li­ser la vie de quar­tier ain­si que l’ac­ti­vi­té dans les trois dis­tricts de l’ar­ron­dis­se­ment. « Plu­sieurs jeunes sont in­té­res­sés à se lan­cer en af­faires. On doit les ap­puyer dans leurs dé­marches. »

La can­di­date pense que l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire doit pro­mou­voir une cer­taine mixi­té so­ciale et « pas juste faire des sec­teurs pour condos et des grosses mai­sons seu­le­ment. »

Voir pho­tos sur In­ter­net.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.