Nou­veau pro­jet de rè­gle­ment sur les PIIA

L’ARVPAT MÉ­CON­TENTE

L'Informateur - - ACTUALITÉS - > Ma­riève Trem­blay

Àpeine une quin­zaine de per­sonnes ont as­sis­té à la consul­ta­tion pu­blique sur le pro­jet de rè­gle­ment sur les plans d’im­plan­ta­tion et d’in­té­gra­tion ar­chi­tec­tu­rale (PIIA) de l’ar­ron­dis­se­ment RDP-PAT, te­nue au Centre Rous­sin, le 24 sep­tembre der­nier. Pour­tant, la pre­mière mou­ture de ce pro­jet a sou­le­vé l’in­di­gna­tion chez cer­tains ci­toyens, par­ti­cu­liè­re­ment chez les membres de l’As­so­cia­tion des ri­ve­rains du Vieux-Pointe-aux-Trembles (ARVPAT).

« Pour­quoi l’ar­ron­dis­se­ment veut-il nous mettre des bâ­tons des les roues lors de ré­no­va­tions de bâ­ti­ments pa­tri­mo­niaux?, a ques­tion­né Mau­rice Va­nier, pré­sent à titre de re­pré­sen­tant de Dino Gat­to­la, pré­sident de l’ARVPAT. Beau­coup de nos membres consi­dèrent que ce nou­veau pro­jet de rè­gle­ment n’est pas un pri­vi­lège pour les ré­si­dents, mais bien une arme pour vous. Les risques de frus­tra­tion et de confron­ta­tion sont énormes et c’est pour­quoi nous sou­hai­tons une réunion de tra­vail pour éta­blir la liste d’ir­ri­tants à neu­tra­li­ser. Nous de­man­dons aus­si à l’ar­ron­dis­se­ment de dis­cu­ter de ce PIIA lors d’un fo­rum ci­toyen et d’y pré­sen­ter un do­cu­ment ex­pli­ci­te­ment do­cu­men­té, ex­pli­qué et com­por­tant des al­ter­na­tives. Nous de­man­dons aus­si que le do­cu­ment soit clai­re­ment dif­fu­sé et dis­po­nible à tous et que la rè­gle­men­ta­tion soit juste et équi­table. »

Syl­vie La­londe, se­cré­taire ar­chi­viste à l’ar­ron­dis­se­ment, a men­tion­né que le pro­jet de rè­gle­ment ne se­rait pas sou­mis à un pro­ces­sus ré­fé­ren­daire, mais que les com­men­taires des ci­toyens se­raient sou­mis aux conseillers avant que ceux-ci ne l’adoptent en con­seil.

BREF APER­ÇU DU PIIA

Sim­ple­ment, le PIIA vise à as­su­rer la confor­mi­té au plan d’urbanisme et se veut un ou­til pour per­mettre la pro­tec­tion de cer­taines zones sen­sibles de l’ar­ron­dis­se­ment. Les sec­teurs vi­sés sont nom­breux et dis­per­sés un peu par­tout à tra­vers l’ar­ron­dis­se­ment. Il y a les sec­teurs pa­tri­mo­niaux à va­leurs ex­cep­tion­nelles (Vieux-PAT, Vieux-RDP, ci­me­tière Horn­dale), les bâ­ti­ments d’in­té­rêt pa­tri­mo­nial et ar­chi­tec­tu­ral (lieux de culte, cer­taines mai­sons sur le bou­le­vard Gouin et la rue Notre-Dame), le sec­teur pa­tri­mo­nial de va­leur in­té­res­sante ( cam­pus Marie-Vic­to­rin), les en­sembles ur­bains d’in­té­rêt, les grandes pro­prié­tés ins­ti­tu­tion­nelles (Hô­pi­tal RDP, Cha­pelle-de-laré­pa­ra­tion, Col­lège Saint-Jean-Vian­ney), les par­cours ri­ve­rains, les abords de l’au­to­route 40, les li­mites de l’ar­ron­dis­se­ment, le Fau­bourg Pointe-aux-Prai­ries, le sec­teur Marc-Au­rèle Fortin, le sec­teur de la 53e Ave­nue et de la rue Vic­to­ria, le sec­teur de la fu­ture gare de Poin­teaux-Trembles, le ruis­seau Pi­nel, la cou­lée Grou et, fi­na­le­ment, les mi­lieux na­tu­rels d’in­té­rêts.

Cer­taines construc­tions à l’ex­té­rieur de ces sec­teurs sont aus­si vi­sées par le PIIA, entre autres, les grand bâ­ti­ments com­mer­ciaux, les construc­tions en hau­teur, les bâ­ti­ments sur un lot en­cla­vé ou par­tiel­le­ment en­cla­vé, les an­tennes sur un mât ou une struc­ture hau­ba­née, les an­tennes de té­lé­pho­nie cel­lu­laire po­sées ailleurs que sur un mur, les postes d’essence et les usages in­dus­triels et com­mer­ciaux par­ti­cu­liers.

« Les dif­fé­rences ma­jeures entre l’an­cien PIIA et le nou­veau ré­sident prin­ci­pa­le­ment dans le fait que les dis­po­si­tions dis­cré­tion­naires sont dé­sor­mais in­té­grées dans le nou­veau rè­gle­ment sur les PIIA et que les ob­jec­tifs sur les ob­jets vi­sés sont plus pré­cis », sou­ligne M.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.