Rig­gi rem­porte l’or au Cham­pion­nat ca­na­dien des clubs

L'Informateur - - SPORTS - > Thierry Bour­deau

Même s’il était dé­jà double mé­daillé sur la scène na­tio­nale, le joueur de soc­cer Alessandro Rig­gi n’était pas ras­sa­sié. Lors du Cham­pion­nat ca­na­dien des clubs U-16, pré­sen­té du 7 au 12 oc­tobre à Win­ni­peg, le mi­lieu de ter­rain des Conqué­rants de La­val a me­né son équipe vers les plus hauts som­mets. Une deuxième conquête pour lui, et ce, en l’es­pace d’un mois et de­mi.

Cou­ron­né d’or aux Jeux du Ca­na­da en août der­nier, le Prai­ri­vois de 15 ans a ré­ci­di­vé de belle fa­çon en mar­quant sept buts du­rant la com­pé­ti­tion au Ma­ni­to­ba. Il a d’ailleurs ga­gné le sou­lier d’or, re­mis au meilleur mar­queur du cham­pion­nat. Rig­gi a même ins­crit le but vain­queur dans un gain de 4-0 en fi­nale, contre l’Al­ber­ta.

« On ne vou­lait rien sa­voir, sauf ga­gner l’or », a-t-il lan­cé en en­tre­vue té­lé­pho­nique. Ce der­nier a réa­li­sé un dou­blé à l’aide d’une tête qui a cloué le cer­cueil des Al­ber­tains en fin de ren­contre.

QUATRE VIC­TOIRES ET UNE NULLE

Le Qué­bec a amor­cé son par­cours avec deux vic­toires convain­cantes de 13-0 et 10-0 sur le Nou­veau-Bruns­wick et le Yu­kon res­pec­ti­ve­ment. Mais, un ver­dict nul de 0-0 contre l’Al­ber­ta a lais­sé pla­ner des doutes dans l’es­prit des joueurs qué­bé­cois.

« Ils nous ont fon­cé de­dans dès le dé­part et on ne s’at­ten­dait pas à ça, ex­plique Alessandro Rig­gi. Leur gar­dien a été ex­cep­tion­nel. Il n’y avait rien qui ren­trait. »

À no­ter que cette ren­contre ( tout comme la de­mi-fi­nale face à l’On­ta­rio) a été jouée à l’in­té­rieur en rai­son de la neige qui a per­tur­bé la com­pé­ti­tion. Les matchs ont dû être ré­duits à deux de­mies de 30 mi­nutes.

D’ailleurs, face aux On­ta­riens, l’équipe du Qué­bec a éga­le­ment éprou­vé de la dif­fi­cul­té à trou­ver le fond du fi­let. C’est fi­na­le­ment grâce aux tirs de bar­rage (ga­gnés 4-3) que les porte-cou­leurs du fleur­de­li­sé ont ac­cé­dé à la fi­nale.

« Nous avons eu plein d’oc­ca­sions de mar­quer, mais en­core une fois, la chance n’était pas de notre cô­té, dé­crit Rig­gi. Le pire, c’est que nous avions mar­qué avec cinq mi­nutes à faire. Tout le monde cé­lé­brait, sauf que l’ar­bitre avait si­gna­lé un hors-jeu. »

Qu’à ce­la ne tienne, l’équipe la­val­loise était de re­tour à l’ex­té­rieur le len­de­main pour y dis­pu­ter les grands hon­neurs. Les Conqué­rants ont pro­fi­té des deux pé­riodes de 45 mi­nutes pour ne faire qu’une bou­chée des Al­ber­tains.

À RENDRE JA­LOUX

Cette sai­son, Alessandro Rig­gi a réa­li­sé ce que très peu de joueurs ont réus­si à ac­com­plir. Il a no­tam­ment ga­gné deux mé­dailles d’or na­tio­nales et une mé­daille d’ar­gent lors du cham­pion­nat des sé­lec­tions. Il a éga­le­ment rem­por­té la Coupe du Qué­bec avec son équipe la­val­loise.

De plus, Rig­gi a ef­fec­tué un sé­jour en France en dé­but de sai­son, avant d’ob­te­nir un es­sai au centre de for­ma­tion du FC Mainz, en Al­le­magne, il y a quelques se­maines.

Lorsque re­jointe, la Fé­dé­ra­tion de soc­cer du Qué­bec igno­rait si les prouesses du jeune homme n’étaient pas une pre­mière dans l’his­toire de la pro­vince. D’ailleurs, elle pla­cé le nom du prin­ci­pal in­té­res­sé en lice pour l’ob­ten­tion du bal­lon d’or, re­mis au meilleur joueur du Qué­bec dans la ca­té­go­rie U-16 mas­cu­line.

« Ç’a été une an­née in­croyable!, dé­clare Rig­gi. Mais le mo­ment le plus fort de ma sai­son, c’est lorsque quel­qu’un m’a vu jouer et m’a en­voyé en Al­le­magne. Là-bas, j’avais tout le temps le sou­rire. Les joueurs sont tous doués. C’est im­pos­sible de ne pas de­ve­nir un bon joueur de soc­cer en Eu­rope! »

Mul­tiple mé­daillé, le mor­du de bal­lon rond ne lé­sine pas pour au­tant de­puis son re­tour au ber­cail. Il s’en­traîne ac­tuel­le­ment au centre de for­ma­tion à La­val, « mais ce n’est pas as­sez, dit-il. Quand j’ar­rive chez nous, je res­sens en­core le be­soin de m’en­traî­ner. Je prends au moins un autre 30 mi­nutes, j’uti­lise des cônes, je vais faire des “drills” et j’amé­liore mon car­dio. »

Cons­cient d’at­ti­rer de plus en plus les re­gards, Rig­gi met toutes les chances de son cô­té afin de réa­li­ser son pro­chain ob­jec­tif: « re­tour­ner s’en­traî­ner en Eu­rope le plus vite pos­sible ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.