Cin­quième se­maine de cam­pagne

L'Informateur - - ÉLECTIONSMUNICIPALES2009 - > Yvan For­tin

Le 22 oc­tobre en soi­rée, trois can­di­dats de cha­cun des par­tis mu­ni­ci­paux en lice pour les élec­tions mont­réa­laises du 1er no­vembre ont par­ti­ci­pé à une as­sem­blée pu­blique sur les en­jeux et les pers­pec­tives du quar­tier de Pointe-aux-Trembles, te­nue au Centre com­mu­nau­taire Le Main­bourg.

L’ac­ti­vi­té, qui n’était pas un dé­bat, était or­ga­ni­sée conjoin­te­ment par la CDC de la Pointe – ré­gion Est de Mon­tréal, en col­la­bo­ra­tion avec la Chambre de com­merce de la Pointe-de-l’Île. Une soixan­taine de per­sonnes, ci­toyens et in­ter­ve­nants so­cio­com­mu­nau­taires ont eu droit aux po­si­tions de chaque for­ma­tion po­li­tique. Les ques­tions po­sées par les or­ga­ni­sa­teurs de l’ac­ti­vi­té por­taient sur l’éco­no­mie, l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, la sé­cu­ri­té ali­men­taire –dont le mar­ché pu­blic –, le sou­tien à la vie com­mu­nau­taire et l’in­té­gra­tion ci­toyenne ain­si que l’en­vi­ron­ne­ment (plage de l’Est, trans­port en com­mun, gare de PAT, amé­na­ge­ment des berges…).

Par la suite, les gens de l’as­sis­tance ont pu po­ser des ques­tions aux can­di­dats de leur choix sur des su­jets les pré­oc­cu­pants. L’uti­li­sa­tion fu­ture de l’em­prise fer­ro­viaire du Ca­na­dien Na­tio­nal, la co­ha­bi­ta­tion des zones ré­si­den­tielles et in­dus­trielles, la zo­nage de l’an­cienne ma­ri­na Beau­doin, les cours d’école, l’ave­nir de l’église Sainte-Ger­maine-Cou­sin, la ré­fec­tion de la rue Sher­brooke Est, le plan de re­vi­ta­li­sa­tion du Vieux-PAT, l’aide aux or­ga­nismes jeu­nesse et la col­lecte des déchets pu­tres­cibles ont été abor­dés.

Pro­jet Mon­tréal était re­pré­sen­té par Thé­rèse Des­cham­bault, Ma­rius Mi­nier et Ca­role Le­roux ; Vi­sion Mon­tréal, par Chan­tal Rou­leau, Ca­ro­line Bour­geois et Su­zanne Dé­ca­rie; Union Mon­tréal, par An­dré Bé­lisle, Ma­ria Cal­de­rone et Sté­phane Ro­bi­taille. Grip­pé en dé­but de se­maine, M. Ma­gri a été cloué au lit par son mé­de­cin, le temps que son trai­te­ment fasse ef­fet.

MI­CHEL DAOUST DIS­CUTE DE SON PRO­GRAMME DANS LES EN­DROITS PU­BLICS

Le can­di­dat in­dé­pen­dant à la mai­rie de l’ar­ron­dis­se­ment, Mi­chel Daoust, fait tout en son pou­voir afin de ren­con­trer le plus grand nombre pos­sible d’élec­teurs.

Au cours de la der­nière se­maine, il a fait la

tour­née des prin­ci­pales places com­mer­ciales de Ri­vière-des-Prai­ries et de Pointe-auxT­rembles. Plu­sieurs des ré­si­dences d’aî­nés et centres d’hé­ber­ge­ment des mêmes quar­tiers ont re­çu sa vi­site. Ce­lui-ci fait cam­pagne sous le thème : « Ser­vir, ac­com­plir, pros­pé­rer ».

Se­lon lui, les élec­teurs ren­con­trés ac­cueillent bien ses pro­po­si­tions con­cer­nant la ré­vi­sion à la hausse du compte de taxes des so­cié­tés du do­maine éner­gé­tique des raf­fi­ne­ries (centres de dis­tri­bu­tion et postes d’es­sence, py­lônes élec­triques, ins­tal­la­tions ga­zières) et des che­mins de fer, la di­mi­nu­tion de l’ap­pa­reil ad­mi­nis­tra­tif et la gra­tui­té de la carte au­to­bus­mé­tro pour les gens à faibles re­ve­nus ou en dif­fi­cul­té pas­sa­gère.

M. Daoust in­cite la po­pu­la­tion en âge lé­gal à exer­cer leur droit de vote. « Plu­sieurs com­mer­çants ne savent pas qu’ils ont droit de vote dans l’ar­ron­dis­se­ment même s’ils n’y ha­bitent pas », dé­plore-t-il. Ce der­nier in­dique que ces ren­contres avec les ci­toyens lui per­mettent de fi­na­li­ser cer­tains élé­ments de son pro­gramme.

Le can­di­dat dé­nonce le fait que des parcs de RDP-PAT tombent sous la coupe des dé­lin­quants le soir ve­nu. « Il faut ra­me­ner l’ordre dans nos parcs afin que les hon­nêtes ci­toyens de tout âge puissent plei­ne­ment pro­fi­ter de ces lieux de dé­tente et de ré­créa­tion au­tant le jour qu’en soi­rée. » S’il est élu, il en­tend mettre sur pied une consul­ta­tion pu­blique sur la lutte au tra­fic de drogue et de ci­ga­rettes de contre­bande dans l’ar­ron­dis­se­ment.

LES CAN­DI­DATS DE PRO­JET MON­TRÉAL DIS­CUTENT DES PRÉ­OC­CU­PA­TIONS DES FEMMES ET DES JEUNES

Jeu­di der­nier en après- mi­di, Thé­rèse Des­cham­bault et Ca­role Le­roux, res­pec­ti­ve­ment can­di­dates aux titres de maire d’ar­ron­dis­se­ment et de conseillère de ville pour le dis­trict de Ri­vière-des-Prai­ries, ont dis­cu­té avec des usa­gères et des ani­ma­trices du Centre des femmes de Ri­vière-des-Prai­ries.

« Nous avons par­lé de lo­ge­ments so­ciaux, de ta­rifs plus abor­dables pour la carte au­to­bus­mé­tro et d’un sou­tien ac­cru aux or­ga­nismes d’en­traide » , a men­tion­né Mme Des­cham­bault.

Une quin­zaine de femmes étaient pré­sentes pour connaître les en­ga­ge­ments de Pro­jet Mon­tréal, mais aus­si pour leur faire part de leurs at­tentes et pré­oc­cu­pa­tions.

Quelques heures au­pa­ra­vant, la can­di­date à la mai­rie d’ar­ron­dis­se­ment a ren­con­tré une qua­ran­taine de jeunes de l’école se­con­daire de la Pointe-aux-Trembles, membres d’un groupe in­té­res­sé à en sa­voir plus sur la po­li­tique.

« Même si ces jeunes n’ont pas en­core le droit de vote, nous avons ré­pon­du à leur in­vi­ta­tion. Nous leur avons pré­sen­té les élé­ments de notre pro­gramme por­tant sur les jeunes. Ces élèves ont par­ta­gé avec nous plu­sieurs de leurs pré­oc­cu­pa­tions. Les jeunes sont notre ave­nir. Nous de­vons les écou­ter ».

JOE MA­GRI, DIANE LE­MIEUX ET GÉ­RALD TREM­BLAY IN­CITENT LES ÉLEC­TEURS À SOR­TIR VO­TER

Sa­me­di, les can­di­dats et les mi­li­tants de l’Équipe Joe Ma­gri – Union Mon­tréal ont ac­cueilli, avec M. Ma­gri, le chef de leur for­ma­tion po­li­tique et maire de Mon­tréal, Gé­rald Trem­blay, et la can­di­date au poste de conseillère de la ville du dis­trict d’Ahunt­sic, Diane Le­mieux. Les trois têtes d’af­fiche d’Union Mon­tréal ont lan­cé un ap­pel à la po­pu­la­tion de RDP-PAT à al­ler vo­ter.

« Il est im­por­tant pour les ci­toyens de RDPPAT de faire en­tendre leur voix le 1er no­vembre. Si vous vou­lez des ser­vices de proxi­mi­té qui ré­pondent réel­le­ment à vos be­soins, si vous vou­lez que les dé­ci­sions soient prises en ar­ron­dis­se­ment par des gens qui connaissent les vé­ri­tables en­jeux de votre quar­tier, si vous vou­lez une équipe en­ga­gée qui al­lie ex­pé­rience et dy­na­misme, le choix est simple : ce­lui de l’équipe Union Mon­tréal de Joe Ma­gri », ex­plique Gé­rald Trem­blay.

Diane Le­mieux en­cou­rage les gens à vo­ter en fonc­tion des en­ga­ge­ments com­pris dans les pro­grammes res­pec­tifs. « J’ai eu la chance de bien connaître les ré­si­dents de Pointe-auxT­rembles alors que j’étais dé­pu­tée de Bour­get. Je suis convain­cue que l’im­por­tant pour eux, c’est d’avoir une équipe qui a des en­ga­ge­ments qui ré­pondent à leurs be­soins et qui va li­vrer la mar­chan­dise, ce qui est tout à fait le cas de l’équipe Union Mon­tréal de Joe Ma­gri ».

M. Ma­gri est très fier de la cam­pagne qu’il a me­née avec son équipe. « Nous avons été très pré­sents dans l’ar­ron­dis­se­ment pour ren­con­trer les gens et leur ex­pli­quer notre pla­te­forme élec­to­rale lo­cale qui compte 42 en­ga­ge­ments très concrets et réa­listes pour amé­lio­rer la qua­li­té de vie des ré­si­dents des trois disc­tricts de RDP?PAT. « Au­jourd’hui, j’en­cou­rage toutes les per­sonnes qui veulent voir se réa­li­ser nos en­ga­ge­ments et qui ne veulent pas que les dé­ci­sions soient prises à la Ville-centre par des gens qui n’ont ja­mais mis les pieds dans l’ar­ron­dis­se­ment, de vo­ter pour notre équipe le 1er no­vembre », a sou­li­gné M. Ma­gri.

Con­cer­nant la ges­tion des im­por­tants tra­vaux de construc­tion et de ré­no­va­tion pré­vus au pro­gramme d’Union Mon­tréal dans l’ar­ron­dis­se­ment, M. Trem­blay veut amé­lio­rer les me­sures de pla­ni­fi­ca­tion, de co­or­di­na­tion, de contrôle et d’ins­pec­tion des pro­jets qui se­raient mis de l’avant ad­ve­nant le re­port au pou­voir de son équipe. « Il y a eu des er­reurs dans le pas­sé. Notre force est d’ad­mettre nos er­reurs et de les cor­ri­ger », a main­te­nu Gé­rald Trem­blay.

LES CAN­DI­DATS DE VI­SION MON­TRÉAL SE DISENT LES PLUS APTES À RÉ­PONDRE AUX BE­SOINS DES CI­TOYENS DE L’AR­RON­DIS­SE­MENT

Les can­di­dats de Vi­sion Mon­tréal sou­tiennent qu’ils sont les plus aptes à ré­pondre aux be­soins des ci­toyens de l’ar­ron­dis­se­ment, à la lu­mière des dis­cus­sions de l’as­sem­blée pu­blique sur les en­jeux et pers­pec­tives du quar­tier de Pointe-aux-Trembles, or­ga­ni­sée par la CDC poin­te­lière et la CCPDÎ.

Les can­di­dates Chan­tal Rou­leau (mai­rie d’ar­ron­dis­se­ment), Su­zanne Dé­ca­rie (conseillère de la ville, Pointe- aux- Trembles) et Ca­ro­line Bour­geois (conseillère de la ville, La Pointe-aux-Prai­ries), ont ré­pon­du aux ques­tions sur des thèmes aus­si va­riés que le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, la sé­cu­ri­té ali­men­taire, la vie com­mu­nau­taire et l’en­vi­ron­ne­ment. Leur par­ti sou­tient que les trois po­li­ti­ciennes sont in­ter­ve­nues « d’une ma­nière ex­perte sur ces dos­siers (…) Les trois can­di­dates se sont par­ti­cu­liè­re­ment illus­trées lors des ques­tions du pu­blic, ce qui dé­mon­trait bien leur connais­sance de l’ar­ron­dis­se­ment ».

« Vou­loir re­pré­sen­ter la po­pu­la­tion, c’est avant tout un tra­vail de ter­rain. Alors, nous avons ré­pon­du se­lon ce que nous avions nous- mêmes consta­té dans le cadre de la cam­pagne élec­to­rale et au cours des an­nées pré­cé­dentes – dé­clare Mme Rou­leau – Ce­ci nous a per­mis de tis­ser des liens avec les gens que nous sou­hai­tons re­pré­sen­ter. »

Plus tôt dans la jour­née, les can­di­dats de Vi­sion Mon­tréal avaient vi­si­té le Centre des femmes de Ri­vière-des-Prai­ries pour dis­cu­ter, entre autres, de la vo­ca­tion des or­ga­nismes sans but lu­cra­tif et de l’im­plan­ta­tion d’un mar­ché pu­blic.

« Notre sou­ci est d’of­frir les meilleurs ser­vices aux ci­toyens dans le res­pect des stan­dards éco­no­miques, so­ciaux et en­vi­ron­ne­men­taux, qui se­ront à la base des ac­tions et des dé­ci­sions de notre équipe pour l’amé­lio­ra­tion de la qua­li­té de vie dès le 2 no­vembre pro­chain », a dé­cla­ré Mme Rou­leau lors de cette vi­site.

La veille, ils avaient as­sis­té à l’ou­ver­ture des nou­veaux lo­caux de la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de l’ar­ron­dis­se­ment.

Mar­di der­nier, Louise Ha­rel s’est en­ga­gée à fa­vo­ri­ser la mise en place d’une na­vette Or pour les aî­nés de PAT, lors d’une vi­site a la Ré­si­dence So­leil. De­vant plus de 150 per­sonnes, elle s’est en­ga­gée à aug­men­ter la sé­cu­ri­té des tran­sports dans les en­vi­rons.

Vi­sion Mon­tréal s’en­gage à amé­lio­rer les ser­vices de proxi­mi­té: dé­nei­ge­ment, en­tre­tien des routes, ac­cès aux berges, sé­cu­ri­té des parcs et des es­paces pu­blics, ac­ces­si­bi­li­té pour tous à la cul­ture, aux sports et aux loi­sirs.

« La vo­lon­té de notre équipe est de ré­pondre adé­qua­te­ment aux ser­vices es­sen­tiels par une ges­tion saine, ef­fi­cace et in­tègre » , a sou­li­gné Gen­na­ro Bar­to­li, can­di­dat au poste de conseiller de la ville dans RDP.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.