« Dra­mat!k avec un cas » lance « La Boîte noire »

L'Informateur - - QUESTION DU NET - > Yvan Fortin

Aal­bum, l’ar­tiste, qui a étu­dié à l’école vec sa poé­sie ur­baine, ses ar­ran­ge­ments et or­ches­tra­tion de qua­li­té et des textes tan­tôt re­ven­di­ca­teurs, tan­tôt très tou­chants,

le nou­vel al­bum so­lo du rap­peur Dra­ma­tik, pour­rait faire la joie de plu­sieurs adeptes de hi­phop s’ils le dé­cou­vraient au pied du sa­pin fa­mi­lial au ré­veillon de Noël.

Membre du col­lec­tif Mu­zion, avec Mr Post et J Kill, Dra­ma­tik livre le ré­sul­tat de trois ans de tra­vail avec un al­bum-concept ra­con­tant une his­toire qui est un peu la sienne sous bien des ma­nières. L’al­bum, qui compte 15 chan­sons, a été of­fi­ciel­le­ment lan­cé le 9 no­vembre der­nier en dé­but de soi­rée au Ca­ba­ret juste pour rire.

« c’est le crash de mon en­fance, l’au­top­sie de ma jeu­nesse. C’est aus­si ma tête, ma pri­son in­té­rieure », a confié l’au­teur-com­po­si­teu­rin­ter­prète lors d’une ren­contre avec

Par cet

noire,

La Boîte noire,

L’In­for­ma­teur de RDP.

La Boîte

Hen­ri-Bou­ras­sa de Mon­tréal-Nord et qui vit main­te­nant à Ri­vière-des-Prai­ries, se dé­voile et ra­conte une jeu­nesse mar­quée par l’ab­sence du père. Par cet al­bum per­son­nel, po­li­ti­sé et en­ga­gé, le rap­peur se livre sans re­te­nue et montre les tré­fonds de son âme: celle d’un homme qui a souf­fert mais qui croit que, mal­gré les dif­fi­cul­tés, il ne faut pas perdre espoir, qu’il y a place au chan­ge­ment.

« Dra­mat!k avec un cas » n’est pas un nom: c’est un état d’âme. Ce­lui de mon en­fance dont je garde des traces, des sé­quelles, même si j’ai chan­gé. Tout le monde connaît des temps dif­fi­ciles. Tout le monde a son cas à confron­ter et à ré­gler », confie-t-il, tout en en­cou­ra­geant les gens de tous les âges à tra­vailler à la réa­li­sa­tion de leurs rêves même si la vie n’est pas tou­jours tendre avec eux.

Dra­ma­tik est heu­reux de voir l’ac­cueil ac­cor­dé à son al­bum qui se re­trouve sur les ta­blettes de tous les dis­quaires. Il est content de consta­ter qu’en quelques se­maines, son clip l’une des chan­sons fortes de son nou­veau CD, est sur le top 5 fran­co

phone du site de Mu­sique Plus.

L’Ou­bli,

Dra­ma­tik dé­nonce les po­li­ti­ciens qui coupent dans les bud­gets ac­cor­dés à la culture et aux loi­sirs. « Il y a là un manque évident de vi­sion à moyen et à long terme.

« Quand les po­li­ti­ciens sont élus, ils t’ou­blient. Ils ne mettent pas les prio­ri­tés aux bonnes places en cou­pant dans le fi­nan­ce­ment des sports et de la culture. Avec moins d’ac­ti­vi­tés, un mal de vivre s’ins­talle. Ce­la crée un in­con­fort crois­sant chez les jeunes. Plus tard, la crise ar­rive ».

Lui qui a quit­té l’école à 16 ans et qui est main­te­nant père de trois en­fants, in­cite les plus jeunes à s’édu­quer, à se ser­vir des res­sources spor­tives, so­ciales, cultu­relles et édu­ca­tives en place et à af­fi­cher une ou­ver­ture d’es­prit face au monde tout en dé­ve­lop­pant un es­prit cri­tique et un en­ga­ge­ment so­cial.

Il en­cou­rage jeunes et moins jeunes à mar­cher dans les rues des di­vers quar­tiers de Mon­tréal afin d’en dé­cou­vrir les nom­breuses fa­cettes et la di­ver­si­té so­ciale et cultu­relle.

« Il faut se sor­tir de sa zone de confort et faire le tour de Mon­tréal. Il y a tant de ri­chesses hu­maines et de belles choses à dé­cou­vrir, à ap­prendre et à par­ta­ger. »

est jus­te­ment l’un de ces mo­ments de par­tage.

La Boîte noire

NON AUX COUPES DANS LA CULTURE ET

LES LOI­SIRS Dra­ma­tik pro­pose un al­bum très per­son­nel s’ap­puyant sur des textes so­lides, des ar­ran­ge­ments re­cher­chés et un chant bien mo­du­lé. (Photo: Pa­trick Des­champs)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.