Ai­der ses com­met­tants haï­tiens: une prio­ri­té pour Pa­blo Ro­dri­guez

L'Informateur - - LA UNE - > Yvan Fortin re­dac­tion_est@trans­con­ti­nen­tal.ca

Ne cher­chez pas Pa­blo Ro­dri­guez et les membres de son bu­reau dans les cor­ri­dors de la Chambre des com­munes. Ceux-ci oeuvrent de­puis plu­sieurs jours au centre de crise So­li­da­ri­té Haïti-RDP afin d’ap­por­ter ré­con­fort et aide aux per­sonnes af­fec­tées par la catastrophe ayant frap­pé la « perle des An­tilles ».

« Le trem­ble­ment de terre qui a ra­va­gé Haïti a eu un im­pact consi­dé­rable sur la com­mu­nau­té haï­tienne de l’est de Mon­tréal. J’ai de­man­dé à toute mon équipe, y com­pris celle d’Ottawa, de ve­nir ici pour don­ner un coup de main. Nous fai­sons face à un gros dé­fi avec le ra­pa­trie­ment des res­sor­tis­sants ca­na­diens d’ori­gine haï­tienne, mais aus­si au ni­veau de l’im­mi­gra­tion et du ras­sem­ble­ment des fa­milles. En étant là à tous les jours, ce­la per­met de faire che­mi­ner les dos­siers plus ra­pi­de­ment », men­tionne le dé­pu­té de la cir­cons­crip­tion fé­dé­rale d’Ho­no­ré-Mer­cier.

M. Ro­dri­guez se dit très dé­çu de la ré­ponse du gou­ver­ne­ment conser­va­teur de Ste­phen Har­per qui ne veut pas élar­gir les cri­tères du pro­gramme de réuni­fi­ca­tion des fa­milles. « Si ceux-ci étaient éten­dus, la com­mu­nau­té d’ici se­rait prête à prendre les nou­veaux ve­nus en charge » , fait re­mar­quer le dé­pu­té du Par­ti li­bé­ral du Ca­na­da.

La mise en place et le fonc­tion­ne­ment du centre de crise So­li­da­ri­té Haïti-RDP est, se­lon M. Ro­dri­guez, un exemple ad­mi­rable de so­li­da­ri­té. « Ce qui me touche le plus pro­fon­dé­ment, c’est l’im­pli­ca­tion des gens. Cer­tains bé­né­voles n’ont pas eu de nou­velles des membres de leur fa­mille de­puis le séisme; d’autres ont per­du des proches, mais ils sont là à tous les jours. Pour moi, ce dé­voue­ment est une source ex­tra­or­di­naire d’ins­pi­ra­tion et de mo­ti­va­tion. »

LE CA­NA­DA ET LA RE­CONS­TRUC­TION

L’élu fé­dé­ral sou­ligne l’en­thou­siasme des mi­li­taires ba­sés au Qué­bec à prê­ter main-forte à la po­pu­la­tion haï­tienne. « Ils éprouvent le sen­ti­ment de pou­voir ai­der une po­pu­la­tion vi­vant un dé­sastre dès leur ar­ri­vée. Ils sont fiers de cette mis­sion. »

Le dé­pu­té fait re­mar­quer que la re­cons­truc­tion d’Haïti se­ra un tra­vail de longue ha­leine, mais que le tout doit se faire dans le res­pect de la sou­ve­rai­ne­té haï­tienne.

« C’est une si­tua­tion sans pré­cé­dent. Ce­la pren­dra des me­sures et des struc­tures d’aide dif- fé­rentes de celles exis­tantes, avec des mé­ca­nismes ser­rés de red­di­tion de compte et de ges­tion. Le tout doit se faire en gar­dant le gou­ver­ne­ment d’Haïti au coeur de la prise de dé­ci­sion. Il ne faut sur­tout pas avoir une ap­proche co­lo­nia­liste », sou­tient M. Ro­dri­guez.

Rap­pe­lons que le centre d’aide mul­ti­ser­vice So­li­da­ri­té Haïti-RDP est si­tué au pre­mier étage du centre com­mu­nau­taire de RDP (9140,

Per­ras, 514 648-1410).

(Photo: Da­niel Mar­chand)

Même si la ses­sion par­le­men­taire a été pro­ro­gée, le dé­pu­té d’Ho­no­ré-Mer­cier, Pa­blo Ro­dri­guez, et son équipe ne chôment pas. Ils s’ac­tivent au­près de leurs com­met­tants af­fec­tés par la tra­gé­die

haï­tienne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.