du con­seil

L'Informateur - - ACTUALITÉS - > Ma­riève Trem­blay

CHAN­GE­MENT AU CON­SEIL

L’an­née 2010 ap­porte avec elle son lot de chan­ge­ments. D’abord, les séances d’ar­ron­dis­se­ment dans le sec­teur de Pointe-aux-Trembles se dé­rou­le­ront au centre com­mu­nau­taire Rous­sin plu­tôt qu’au Main­bourg.

Aus­si, les élus ont dé­ci­dé d’of­frir le ca­fé aux ci­toyens pré­sents. « C’est notre fa­çon de vous sou­hai­ter la bien­ve­nue. Si vous ve­nez ici, nor­ma­le­ment c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas bien, c’est donc la moindre des choses qu’on vous re­çoive conve­na­ble­ment », a ex­pli­qué la conseillère Su­zanne Dé­ca­rie, lors de la pé­riode de com­men­taires.

Le con­seil a aus­si dé­ci­dé de prendre le vi­rage vert: le ca­fé est ser­vi dans des tasses et non dans des verres je­tables et l’ordre du jour n’est plus im­pri­mé comme à l’ha­bi­tude pour être dis­tri­bué aux ci­toyens. Il est plu­tôt pro­je­té sur un écran afin d’évi­ter le gas­pillage de plu­sieurs cen­taines de feuilles.

POINTE-AUX-TREMBLES DÉ­LAIS­SÉ?

Deux ci­toyens ha­bi­tant près du parc des Pins, à Pointe-aux-Trembles, se sont plaints du peu de ser­vices dis­po­nibles dans leur sec­teur. « La pis­cine est fer­mée pour un temps in­dé­ter­mi­né, la bibliothèque aus­si et on n’a pas de pa­ti­noire. Tout se passe à Ri­vière-des-Prai­ries! Des fois, je me de­mande pour­quoi Pointe-aux-Trembles ne se sé­pare pas de RDP. »

En ré­ponse à ce ques­tion­ne­ment, le maire Joe Ma­gri a rap­pe­lé qu’une bonne co­ha­bi­ta­tion exis­tait entre les deux sec­teurs. « Je suis fier de l’ar­ron­dis­se­ment dans son en­semble. Tou­te­fois, si vous avez des sug­ges­tions à faire, si l’on peut ap­por­ter des amé­lio­ra­tions, on le fe­ra. » La conseillère Ca­ro­line Bour­geois a ra­jou­té que le de­voir des élus est de fa­ci­li­ter le lien entre RDP et PAT et d’as­su­rer une cer­taine éga­li­té. « C’est à nous de rendre les ser­vices plus ac­ces­sibles, tant d’un cô­té que de l’autre. »

PAS DE TROT­TOIR SUR LA 52E AVE­NUE

Au­cun trot­toir ne se­ra construit sur la 52e Ave­nue, puisque tous les pro­prié­taires de l’ave­nue ont si­gné une pé­ti­tion men­tion­nant qu’ils n’en dé­si­raient pas. « On ne veut pas payer pour ça! Tous ont si­gné la re­quête », a fait sa­voir l’une des ré­si­dentes. M. Ma­gri a pré­ci­sé que les pro­prié­taires ne vou­laient pas de trot­toir afin d’évi­ter de créer un acha­lan­dage plus grand dans le sec­teur. « Il y a eu beau­coup de chan­ge­ment dans le coin et ils tiennent à gar­der leur tran­quilli­té main­te­nant. »

NOU­VEAU MEMBRE AU CCU

Les élus ont pro­cé­dé à la no­mi­na­tion d’un nou­veau membre au sein du co­mi­té consul­ta­tif d’urbanisme. Il s’agit de Jean-Pierre Mo­nette, un ci­toyen qui avait sou­mis sa can­di­da­ture il y a un peu plus d’un an. Deux autres postes res­tent en­core à pour­voir et un ap­pel de can­di­da­tures est en cours.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.