Faire sor­tir les hommes de leur tan­nière

L'Informateur - - VIEDE QUARTIER - > Ma­riève Trem­blay

Après quatre an­nées à la pré­si­dence de l’Uni­ver­si­té du troi­sième âge de la Pointe-del’Île (UTAPI), Jean-Pierre Mo­nette cède la place à Mi­chel Le­gros.

« Se­lon moi, après avoir pas­sé quelques an­nées à la tête d’une as­so­cia­tion, après y avoir ap­por­té des chan­ge­ments, c’est im­por­tant de pas­ser le flam­beau. Mi­chel est plus jeune, il ap­por­te­ra de nou­velles idées au sein de l’UTAPI », af­firme M. Mo­nette, qui compte tout de même conti­nuer d’oeu­vrer au sein du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion.

Nou­vel­le­ment re­trai­té du do­maine de la san­té, Mi­chel Le­gros fré­quen­tait l’as­so­cia­tion de­puis quelques mois à peine lors­qu’il a été ap­pro­ché pour en as­su­rer la pré­si­dence.

« J’avoue que je me suis de­man­dé quelle contri­bu­tion je pou­vais bien ap­por­ter à l’Uni­ver­si­té du troi­sième âge en tant que pré­sident, mais je trou­vais que c’était un dé­fi in­té­res­sant et j’ai dé­jà plu­sieurs pro­jets en tête. »

En plus de s’af­fai­rer à dé­ve­lop­per de nou­veaux ou­tils pour per­mettre d’ajus­ter l’offre de ser­vice de l’or­ga­nisme aux be­soins de la nou­velle clien­tèle, M. Le­gros consi­dère qu’il est plus qu’im­por­tant de tra­vailler au main­tien des ac­quis de l’UTAPI.

« Je veux aus­si trou­ver le moyen d’at­ti­rer plus d’hommes en of­frant une pro­gram­ma­tion un peu plus di­ver­si­fiée. Ac­tuel­le­ment, 90 % de nos membres sont des femmes. Par contre, nous avons re­mar­qué que cer­tains su­jets, par exemple, le pé­trole, fai­saient sor­tir les hommes de leur ta­nière. C’est une fa­çon pour nous de bri­ser l’iso­le­ment, de les im­pli­quer », pré­cise le pré­sident par in­té­rim.

Au cours des pro­chains mois, l’UTAPI sou­haite aus­si se rap­pro­cher un peu plus de Ri­vière-des-Prai­ries.

NOU­VEAU LO­GO

Après cinq an­nées de ser­vice, l’UTAPI s’est of­fert un nou­veau lo­go. Ce der­nier est dé­sor­mais com­po­sé d’un vi­sage ovale, sup­por­té par un « U » pour la pre­mière lettre du mot « uni­ver­si­té ». La cou­leur verte est celle de l’Uni­ver­si­té de Sherbrooke et re­pré­sente aus­si le po­si­ti­visme dans une confiance du sa­voir. Le mor­tier dé­note l’as­pect uni­ver­si­taire, mais sa forme en pointe est une illus­tra­tion de la Pointe-de-l’Île. Fi­na­le­ment, le gland du mor­tier re­pré­sente la per­sonne is­sue du mi­lieu et le chiffre « 3 » oran­gé fait non seule­ment état de la clien­tèle ci­blée, mais de la cha­leur hu­maine.

(Photo: archives)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.