Un contrat non res­pec­té?

L'Informateur - - Sports -

Se­lon l’an­cien vice-pré­sident com­pé­ti­tion, Ma­rio Sca­li, qui a ré­cem­ment dé­mis­sion­né de son poste après avoir été ou­tré de la fa­çon dont Ab­del­ka­der La­ke­hal a été ren­voyé, un contrat liait tou­jours le di­rec­teur tech­nique au club.

« Il (M. La­ke­hal) avait si­gné un contrat à suc­ces­sions qui se re­nou­ve­lait chaque an­née. Donc, il de­vait re­ve­nir en poste. Et se­lon les ar­ticles 12 et 124 de la Loi sur les normes du tra­vail, on ne peut pas mettre quel­qu’un à la porte sans motif va­lable. »

À cet ef­fet, la clause 124 de la Loi sur les normes du tra­vail sti­pule que le sa­la­rié qui jus­ti­fie de deux ans de ser­vice conti­nu dans une même en­tre­prise et qui croit avoir été congé­dié sans une cause juste et suf­fi­sante peut sou­mettre sa plainte par écrit à la Com­mis­sion des normes du tra­vail dans les 45 jours de son congé­die­ment.

Or, le pré­sident Gio­van­ni Zac­ca­gni­ni n’abonde pas dans le même sens. « Ce n’était pas un contrat à suc­ces­sions, car il de­vait du­rer trois ans pour être re­nou­ve­lé. M. La­ke­hal est de­meu­ré en poste deux ans et de­mi. »

Ain­si, même s’il a su qu’il per­dait son em­ploi au club prai­ri­vois en fé­vrier, M. La­ke­hal n’a pas ob­te­nu de sa­laire de­puis le 31 dé­cembre, date où le re­nou­vel­le­ment du contrat pou­vait s’ef­fec­tuer. Au mo­ment de mettre sous presse, il dé­si­rait por­ter plainte à la Com­mis­sion des droits de la per­sonne et à celles des normes du tra­vail.

D’autre part, Ma­rio Sca­li af­firme que la sé­lec­tion du nou­veau di­rec­teur tech­nique « n’était pas illé­gale, mais très peu dé­mo­cra­tique » . Se­lon lui, l’en­tente avec Roc­co Pla­cen­ti­no a brouillé les cartes.

« Joey Fi­ca­ra ( vice-pré­sident exé­cu­tif ) s’est en­ten­du avec Roc­co Pla­cen­ti­no pour qu’il soit sur le co­mi­té tech­nique du club, mais puis­qu’il ne peut pas être tou­jours pré­sent à cause de l’Im­pact, les membres du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion ont pas­sé des en­tre­vues pour en­ga­ger un nou­veau di­rec­teur tech­nique. Tout ça, même si M. La­ke­hal igno­rait qu’il se­rait congé­dié. Et moi, je ne me suis pas sen­ti res­pec­té. » D’où la prin­ci­pale rai­son de la dé­mis­sion de M. Sca­li, qui tra­vaillait étroi­te­ment avec M. La­ke­hal.

En ré­ac­tion à cette af­fir­ma­tion, le pré­sident Zac­ca­gni­ni ré­pond sim­ple­ment que l’an­cien di­rec­teur tech­nique a ter­mi­né deuxième aux élec­tions der­rière Gen­na­ro An­ge­lil­lo.

(T.B.)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.