40% des em­ployés mu­ni­ci­paux de Mon­tréal n’ha­bitent pas en ville

L'Informateur - - ACTUALITÉS - > Oli­vier Ar­bour-Masse

Plus de deux em­ployés de Mon­tréal sur cinq n’ha­bitent pas sur l’île, a ré­vé­lé la se­maine der­nière Pro­jet Mon­tréal. Se­lon le chef du par­ti, Ri­chard Ber­ge­ron, les ser­vices aux ci­toyens en se­raient af­fec­tés.

Ri­chard Ber­ge­ron ne pointe pas les tra­vailleurs du doigt. La ville, se­lon lui, se­rait res­pon­sable du phé­no­mène. Les sta­tion­ne­ments gra­tuits et les voi­tures de ser­vice qu’elle four­nit fa­ci­litent les dé­pla­ce­ments au­to­mo­biles jus­qu’au tra­vail et per­mettent d’ha­bi­ter à l’ex­té­rieur de Mon­tréal.

Se­lon le chef de Pro­jet Mon­tréal, un em­ployé mu­ni­ci­pal qui ne ré­side pas dans la ville qui l’em­ploie se­rait moins à l’af­fut des pro­blèmes lo­caux qu’un tra­vailleur qui ha­bite sur place. Ain­si, les ci­toyens bé­né­fi­cie­raient de ser­vices moins ef­fi­caces.

« Le ré­sul­tat de cette po­li­tique de la Ville ré­duit, abaisse la qua­li­té des ser­vices aux ci­toyens » , a dé­non­cé Ri­chard Ber­ge­ron lors d’une confé­rence de presse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.