Mid­get espoir: un cham­pion­nat des mar­queurs qui fait ja­ser

L'Informateur - - SPORTS - > Mathieu Bou­lay

De­puis deux se­maines, le cham­pion­nat des mar­queurs de la ca­té­go­rie mid­get espoir fait beau­coup par­ler dans les aré­nas de Mon­tréal. Après avoir consta­té que des feuilles de poin­tage au­raient été mo­di­fiées par l’en­traî­neur Da­niel Dro­let, la Ligue de ho­ckey de dé­ve­lop­pe­ment Mon­tréalMé­tro­po­li­tain (LHDMM) a re­ti­ré le titre de cham­pion comp­teur à An­drew Zac­car­do du Blitz de Mon­tréal.

De plus, Dro­let a été sus­pen­du pour un an par la LHDMM. Se­lon les der­nières in­for­ma­tions re­cueillies, il por­te­ra sa cause en ap­pel à Ho­ckey Qué­bec qui re­ce­vra ou re­jet­te­ra sa de­mande.

Le pot aux roses a été dé­cou­vert, alors que la LHDMM a ob­ser­vé des ir­ré­gu­la­ri­tés dans les feuilles de poin­tage des par­ties lo­cales du Blitz qui a fait glis­ser Zac­car­do au cin­quième rang, Il au­rait per­du cinq ou six points dans cette his­toire.

Le vice-pré­sident de la LHDMM, Guy Sans­car­tier, a in­di­qué que Zac­car­do et Oli­vier La­vergne ont vu leur fiche am­pu­tée de plu­sieurs points.

« Au ni­veau de la LHDMM, nous avons eu la puce à l’oreille lorsque nous avons vu que par­mi les dix meilleurs mar­queurs, il y avait trois joueurs du Blitz, une for­ma­tion qui a ter­mi­né bonne der­nière au clas­se­ment de la sai­son ré­gu­lière », a in­di­qué Guy Sans­car­tier. Il ajoute qu’il y avait des dif­fé­rences mar­quées entre les ori­gi­naux et les co­pies en pa­pier car­bone des par­ties lo­cales du Blitz.

« Il n’avait pas le droit de tou­cher à la feuille ori­gi­nale des par­ties. C’est pas cor­rect en­vers les autres joueurs qui étaient en lutte pour le titre de cham­pion mar­queur de la ligue. Je suis dé­çu du com­por­te­ment de Da­niel, un en­traî­neur que je connais bien, mais il a avoué les faits de­vant le co­mi­té de dis­ci­pline. »

Pour avoir un por­trait exact de la su­per­che­rie, le sta­tis­ti­cien de la LHDMM, Ri­chard Broadhead, doit re­voir toutes les feuilles de poin­tage des par­ties lo­cales du Blitz.

« Voyant la gra­vi­té de la si­tua­tion, Da­niel (Dro­let) a dé­ci­dé de prendre les coups pour l’équipe, a men­tion­né Do­mi­nic Zot­ti, di­rec­teur gé­né­ral des équipes mid­get espoir de Ho­ckey Qué­bec ré­gion Mon­tréal. Nous pour­sui­vons notre en­quête pour connaître l’iden­ti­té du vrai cou­pable. »

Da­niel Dro­let au­rait écrit un cour­riel à M. Sans­car­tier pour in­di­qué que ce n’était pas lui qui au­rait mo­di­fié les feuilles, mais qu’il ne vou­lait pas dé­non­cer le vrai cou­pable.

M. Sans­car­tier, qui est res­pon­sable des feuilles de poin­tage et co­or­don­na­teur de la ca­té­go­rie pee wee AA à Ho­ckey Mon­tréal, ne veut plus qu’une telle si­tua­tion se re­pro­duise. Il ai­me­rait res­ser­rer les normes pour la re­mise des feuilles de poin­tage dès l’an pro­chain. « La seule feuille qui sor­ti­ra de l’aré­na se­ra celle qui se­ra en­voyée à la LHDMM », a-til sou­li­gné.

LA PRO­CÉ­DURE

La pro­cé­dure d’après-match d’un match de ho­ckey mi­neur est simple. Après avoir com­plé­té son tra­vail, le mar­queur de la par­tie doit ame­ner la feuille de poin­tage aux ar­bitres pour qu’ils la signent. Par la suite, le mar­queur doit re­mettre une feuille rose à l’équipe vi­si­teuse et une autre de cou­leur verte aux of­fi­ciels afin qu’ils puissent re­ce­voir leur paie.

La for­ma­tion lo­cale re­çoit trois feuilles, dont l’ori­gi­nal. C’est à ce mo­ment que la feuille de poin­tage au­rait été mo­di­fiée. « Il ar­rive sou­vent que les ar­bitres ou­blient de mettre des men­tions d’as­sis­tance », a men­tion­né M. Zot­ti qui ne sait pas à com­bien d’oc­ca­sions que la si­tua­tion s’est pro­duite.

Se­lon le pré­sident de Ho­ckey Qué­bec ré­gion Mon­tréal, Yves Pau­zé, Dro­let au­rait dû ap­pli­quer la pro­cé­dure ha­bi­tuelle. « Pen­dant le match, il au­rait dû faire la de­mande aux ar­bitres, a-t-il ex­pli­qué. Ils sont tou­jours très ou­verts à ce type de dis­cus­sion. »

Mal­gré cet in­ci­dent, M. Pau­zé n’a pas l’in­ten­tion de fer­mer la porte à Dro­let lorsque sa sus­pen­sion se­ra ter­mi­née. Il men­tionne qu’il ne pour­rait pas le­ver le nez sur un en­traî­neur de cette qua­li­té.

Mal­gré qu’il ait ter­mi­né dixième au clas­se­ment gé­né­ral en sai­son ré­gu­lière, le Blitz de Mon­tréal a ins­crit 94 buts, le qua­trième plus haut to­tal de la LHDMM. M. Zot­ti es­time qu’An­drew Zac­car­do au­rait pu ter­mi­ner pre­mier mar­queur du cir­cuit, car son uni­té était la plus pro­duc­tive de son équipe.

En ter­mi­nant, les joueurs du Blitz ne semblent pas af­fec­tés par la si­tua­tion, car leur équipe est au troi­sième rang du tour­noi à la ronde des sé­ries éli­mi­na­toires de la LHDMM au mo­ment d’al­ler sous presse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.