Mon­trez le che­min!

L'Informateur - - AUTOMOBILE -

Comme le dit si bien l’adage : pru­dence est mère de sû­re­té. S’il faut être at­ten­tif et pré­voyant sur la route à tout mo­ment, la Se­maine nationale de la sé­cu­ri­té rou­tière, qui bat son plein du 11 au 17 mai, contri­bue à sen­si­bi­li­ser en­core da­van­tage les dif­fé­rents usa­gers.

Chaque usa­ger doit faire sa part en res­pec­tant les règles de sé­cu­ri­té rou­tière, les feux de cir­cu­la­tion et les pan­neaux de si­gna­li­sa­tion. D’au­tant plus que, dès l’ar­ri­vée du prin­temps, les usa­gers vul­né­rables, pié­tons, cy­clistes et mo­to­cy­clistes, s’y trouvent en plus grand nombre. Il im­porte alors d’être vi­gi­lant aux in­ter­sec­tions tout comme aux en­droits où il n’y en a au­cune. De même, les pié­tons doivent s’abs­te­nir de s’en­ga­ger sur une route en cou­rant, doivent mar­cher en sens in­verse de la cir­cu­la­tion le long des routes sans trot­toirs et por­ter des vê­te­ments ré­flé­chis­sants en soi­rée. Mo­to­cy­clistes et cy­clistes sont pour leur part te­nus d’être équi­pés d’un casque de sé­cu­ri­té ap­prou­vé et les cy­clistes doivent éga­le­ment mu­nir leur vé­lo de ré­flec­teurs. Il faut être à l’af­fût des usa­gers vul­né­rables qui peuvent sur­gir in­opi­né­ment, sur­tout les en­fants. On doit leur cé­der le pas­sage même s’ils ne de­vraient pas y être. On doit éga­le­ment por­ter une at­ten­tion par­ti­cu­lière aux tra­vailleurs dans les zones de construc­tion tem­po­raires. Ce­la fi­gure par­mi les règles de base à suivre pour faire bonne route. Vous trou­ve­rez d’autres trucs pour rendre la route plus sé­cu­ri­taire pour tous au www. sa­fe­ty-coun­cil. org ou au www. mtq. gouv. qc. ca. De plus, si vous sou­hai­tez connaître l’état du ré­seau rou­tier au Qué­bec, vous pou­vez dé­sor­mais com­po­ser le 511.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.