Foot­ball sco­laire: ré­gle­men­ta­tion mo­di­fiée au ni­veau ju­vé­nile AAA

LES FOR­MA­TIONS DE CALIBRES IN­FÉ­RIEURS DE­VRONT PA­TIEN­TER

L'Informateur - - BIENVENUE DANS VOTRE SECTION DES ANNONCES CLASSÉES -

La Fé­dé­ra­tion qué­bé­coise du sport étu­diant (FQSE) tente ac­tuel­le­ment de re­mettre les pen­dules à l’heure dans la ligue de foot­ball sco­laire ju­vé­nile AAA. Après une der­nière sai­son où les for­ma­tions de la pro­vince ont été ré­par­ties dans deux cir­cuits dif­fé­rents no­tam­ment pour des rai­sons de sé­cu­ri­té, on es­père les ra­me­ner dans le même ba­teau dès la pro­chaine cam­pagne.

Se­lon la FQSE, des re­pré­sen­tants de cer­tains éta­blis­se­ments d’en­sei­gne­ment se­con­daire ont ren­con­tré les di­ri­geants, à l’hi­ver 2009, afin de les sen­si­bi­li­ser aux dan­gers po­ten­tiels que pou­vait pré­sen­ter la dif­fé­rence de poids entre les joueurs de pre­mière an­née et ceux de der­nière an­née ayant connu cer­tains re­tards dans leur par­cours aca­dé­mique (ap­pe­lés J6).

« La grosse ques­tion sou­le­vée était celle de la sé­cu­ri­té des joueurs. En­suite, on parle aus­si d’avoir une pa­ri­té dans la ligue », af­firme le di­rec­teur gé­né­ral de la FQSE, Alain Roy.

Cer­taines écoles ont dé­plo­ré cette si­tua­tion et pour rai­son, des me­sures tran­si­toires ont été ap­pli­quées l’au­tomne der­nier. La FQSE a donc gé­ré deux ligues de ni­veau ju­vé­nile AAA. L’une per­met­tait aux équipes d’ali­gner huit joueurs « J6 » et l’autre, seule­ment deux.

Au­jourd’hui, la FQSE af­firme que des re­com­man­da­tions émises par le co­mi­té pro­vin­cial consul­ta­tif à la ré­gle­men­ta­tion se­ront ap­pli­quées dès la pro­chaine sai­son. On parle no­tam­ment de mettre en place un sys­tème ri­gou­reux de cueillette de don­nées et de sui­vi des bles­sures, d’in­ter­dire les joueurs de 18 ans et plus ain­si que les joueurs ca­dets sur­clas­sés, de mettre en place une norme de réus­site mi­ni­male de 66 % pour chaque joueur « J6 » et de li­mi­ter le nombre de ces der­niers en uni­forme à quatre lors du même match.

« Le foot­ball est un sport qui mo­tive énor­mé­ment le rac­cro­chage sco­laire, donc le fait de li­mi­ter des joueurs J6, ça va un peu à l’en­contre de notre ob­jec­tif », ad­met Alain Roy. D’où la rai­son pour la­quelle il n’y a au­cune li­mite de joueurs « J6 » dans une équipe. La règle s’ap­plique uni­que­ment lors des matchs.

Les écoles concer­nées, dont le Col­lège Jean-Eudes, de­vaient re­mettre leur can­di­da­ture au­jourd’hui (20 avril) pour adhé­rer à cette ligue adop­tant ces nou­veaux rè­gle­ments.

ET LES AUTRES CALIBRES?

Au Qué­bec, au­cun chan­ge­ment ne se­ra ap­por­té dans les calibres in­fé­rieurs (AA, A ou B) au su­jet du nombre de joueurs « J6 » ad­mis­sibles par ren­contre. En se fiant aux ins­crip­tions 2009, ces me­sures ne s’ap­pli­que­raient donc qu’à 17 équipes ju­vé­nile AAA (voire moins cette sai­son) sur plus de 120 for­ma­tions de ce ni­veau au Qué­bec.

« La chaîne lo­gique de ces rè­gle­ments est de com­men­cer par le maillon im­por­tant, c’est-à-dire le ni­veau AAA, dit Alain Roy. Il n’y a pas de pour­par­lers en­ta­més pour les équipes AA, mais j’ima­gine que ça sou­lè­ve­ra des dis­cus­sions. »

(T.B.)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.