Un com­plexe spor­tif dé­jà très en de­mande

LE CÉ­GEP MARIE-VIC­TO­RIN SE DOTE D’UNE IN­FRA­STRUC­TURE HAUT DE GAMME

L'Informateur - - SPORTS - > Thier­ry Bour­deau

Il y a près de 18 mois que la construc­tion du com­plexe spor­tif Marie-Vic­to­rin a dé­bu­té et au­jourd’hui, le cam­pus col­lé­gial fait des ja­loux, no­tam­ment avec la pré­sence de son centre de soc­cer in­té­rieur.

Si les de­mandes pour ob­te­nir une plage ho­raire af­fluent, même des or­ga­ni­sa­tions comme l’Im­pact ou les Alouettes de Mon­tréal ont vi­si­té le site afin de te­nir pos­si­ble­ment quelques en­traî­ne­ments, se­lon la di­rec­trice du ser­vice aux étu­diants du cé­gep, Fran­cine Duquette.

« C’est fou! La de­mande est forte. Les plages ho­raires sont qua­si­ment dé­jà toutes rem­plies », dit-elle.

Le ter­rain de soc­cer in­té­rieur est l’at­trait par ex­cel­lence de ce com­plexe de 16,3 M$, construit sur 163 000 pieds car­rés. Sa sur­face syn­thé­tique mo­derne hau­te­ment co­tée, son toit convexe sou­te­nu par des struc­tures de bois d’épi­nettes la­mel­lées col­lées et ses im­menses fe­nêtres lais­sant pé­né­trer les rayons du so­leil font la beau­té de ce ter­rain de soc­cer, qui peut ac­cueillir jus­qu’à 928 spec­ta­teurs as­sis. Mais ce n’est pas tout.

Ce com­plexe spor­tif se dote éga­le­ment d’un grand gym­nase double ( 12 ter­rains de bad- min­ton ou quatre ter­rains de vol­ley­ball), d’une grande salle de mus­cu­la­tion, de trois salles d’aé­ro­bie, de 12 ves­tiaires, d’un fu­tur centre d’ex­cel­lence pour l’éva­lua­tion de la condi­tion spor­tive, d’un res­tau­rant, d’une bou­tique, etc. Et ce se­ra ou­vert à tous.

« On nous a per­mis de réa­li­ser un centre des plus com­plets, in­dique Mme Duquette, éga­le­ment ar­chi­tecte de ce pro­jet. Nous avions des ins­tal­la­tions qui da­taient des an­nées 60. Main­te­nant, nous avons pro­ba­ble­ment le plus beau com­plexe spor­tif à Mon­tréal. »

Le mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion, du Loi­sir et du Sport (MELS) a ver­sé une sub­ven­tion de 7,325 M$ dans ce pro­jet. Pour sa part, le cé­gep Ma­rieVic­to­rin, de concert avec le Centre d’ac­ti­vi­tés phy­siques et com­mu­nau­taires de l’Est, ont dû em­prun­ter 9 M$. Une somme qui se­ra rem­bour­sée pen­dant les 25 pro­chaines an­nées grâce aux pro­fits gé­né­rés par le com­plexe spor­tif.

Bien que plu­sieurs re­touches doivent être en­core ap­por­tées, les tra­vaux de­vraient prendre fin au mois de mai. C’est presque deux ans plus tard que pré­vu, si l’on se fie aux dé­cla­ra­tions faites lors de la confé­rence de presse an­non­çant le pro­jet, en avril 2007.

Quant à l’ou­ver­ture of­fi­cielle du ter­rain de soc­cer, elle de­vrait se te­nir l’au­tomne pro­chain.

UN IM­MENSE BO­NUS POUR LES TRAP­PEURS

Le nou­veau com­plexe spor­tif fa­vo­ri­se­ra gran­de­ment le sport étu­diant du cé­gep Marie-Vic­to­rin. Les équipes spor­tives des Trap­peurs ne forment pas une des puis­sances col­lé­giales au Québec, mais la donne pour­rait bien chan­ger dans quelques an­nées.

« Quand on n’a pas d’in­fra­struc­tures, c’est plus dif­fi­cile de dé­ve­lop­per le sport étu­diant, ad­met Mme Duquette. Avec ce nou­veau com­plexe, on pour­rait peut-être avoir des équipes qui jouent dans le ni­veau AAA pro­chai­ne­ment.

« J’ai aus­si en­ten­du cer­tains étu­diants dire qu’ils vou­laient faire une autre session pour pro­fi­ter du com­plexe spor­tif », a-t-elle ajou­té, pince-sans-rire.

Par ailleurs, une pas­se­relle re­lie­ra di­rec­te­ment le cé­gep au com­plexe spor­tif pour fa­ci­li­ter l’ac­cès aux étu­diants, sur­tout pen­dant l’hi­ver.

(Photo: Pa­trick Deschamps) (Photo: Pa­trick Deschamps)

Le grand gym­nase double du com­plexe spor­tif se­ra bien­tôt prêt à ac­cueillir plu­sieurs dis­ci

plines.

Ceux qui dé­si­rent s’en­traî­ner au com­plexe spor­tif pour­ront le faire pro­chai­ne­ment dans

cette fu­ture grande salle de mus­cu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.