Le Ca­fé ur­bain ac­cou­che­ra d’un pro­jet d’ha­bi­ta­tion so­ciale

LA PRIO­RI­TÉ DU PRE­MIER CA­FÉ UR­BAIN

L'Informateur - - LA UNE -

Le pre­mier Ca­fé ur­bain, au­quel a pris par une qua­ran­taine de ci­toyens et d’or­ga­ni­sa­teurs com­mu­nau­taire le 20 avril, dé­bou­che­ra sur ini­tia­tive concrète. Les gens in­té­res­sés à se joindre à un pro­jet de lo­ge­ment so­cial sont conviés, le 8 juin, à 18 h au centre com­mu­nau­taire RDP (9140, Per­ras) à une as­sem­blée ex­plo­rant les formes que pour­rait prendre un tel pro­jet d’ha­bi­ta­tion.

Le Ca­fé ur­bain or­ga­ni­sé sous l’égide de la Table de dé­ve­lop­pe­ment so­cial de RDP, a été une réus­site. « Les échanges ont été très in­té­res­sants. C’est tou­jours un dé­fi d’al­ler cher­cher les ci­toyens et de les faire s’ex­pri­mer. Les gens doivent prendre conscience qu’ils sont des ac­teurs im­por­tants dans le dé­ve­lop­pe­ment so­cial de leur quar­tier », a dé­cla­ré Aneth Sin, membre du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur.

Plu­sieurs élues mu­ni­ci­pales étaient pré­sentes ain­si que les candidates à la mai­rie d’ar­ron­dis­se­ment, Chantal Rou­leau et Bar­ba­ra Pi­sa­ni. Pour sa part, la conseillère Ma­ria Cal­de­rone a sou­li­gné qu’il est im­por­tant, si un pro­jet de lo­ge­ment so­cial voit le jour, d’of­frir la pos­si­bi­li­té aux ré­si­dents de choi­sir entre un style de vie in­ter­gé­né­ra­tion­nel ou non. Sa col­lègue, Ca­ro­line Bour­geois, a ajou­té que l’aug­men­ta­tion de la den­si­té de po­pu­la­tion dans cer­tains sec­teurs fa­vo­ri­se­rait un dy­na­misme com­mer­cial ac­cru tout en as­su­rant la pé­ren­ni­té des écoles du sec­teur et la des­serte d’au­to­bus. « Les gens dé­si­rent un mi­lieu de vie in­té­res­sant, sé­cu­ri­taire et in­clu­sive », a lan­cé l’une des par­ti­ci­pantes.

À la ques­tion « Se­riez-vous prêts à ac­cueillir des lo­ge­ments so­ciaux à RDP?», les par­ti­ci­pants ont ré­pon­du par l’af­fir­ma­tive.

Le Groupe de res­sources tech­niques (GRT) Bâ­tir son quar­tier a pré­sen­té di­verses d’ha­bi­ta­tions so­ciales qui ont été réa­li­sées en di­vers en­droits de Mon­tréal et de Québec. « Le concept de l’ha­bi­ta­tion com­mu­nau­taire est la ré­ponse per­ma­nente au pro­blème de la pau­vre­té, en per­met­tant aux gens aux re­ve­nus les plus faibles d’al­louer moins d’ar­gent à leur lo­ge­ment », a ex­pli­qué l’un des por­te­pa­role de l’or­ga­nisme. Contrai­re­ment à cer­tains pré­ju­gés, les lo­ge­ments so­ciaux et leurs ré­si­dents peuvent fort bien s’har­mo­ni­ser à un sec­teur plus ai­sé. « Près de 40 % du pro­jet do­mi­ci­liaire des Shops An­gus dans Ro­se­mont sont des lo­ge­ments so­ciaux et ce­la ne pa­raît pas. La seule fa­çon de faire la dif­fé­rence, c’est de re­gar­der vers les toits: les lo­ge­ments so­ciaux n’ont pas de che­mi­née, car ils n’ont pas de foyer », de pré­ci­ser le re­pré­sen­tant du GRT.

La ren­contre du 8 juin se­ra l’oc­ca­sion de par­ler de ma­nière plus dé­taillée d’un pro­jet d’ha­bi­ta­tion com­mu­nau­taire et d’iden­ti­fier cer­tains ter­rains in­té­res­sants dans le but de faire une de­mande pré­li­mi­naires d’uni­tés de lo­ge­ments au­près des au­to­ri­tés gou­ver­ne­men­tales d’ici la fin de l’été. In­for­ma­tion et ins­crip­tion au 514 494-8883;

Le GRT rap­pelle que dans un pro­ces­sus d’ap­pel d’offres concer­nant des ter­rains de pro­prié­tés pu­bliques, le lo­ge­ment com­mu­nau­taire pos­sède la prio­ri­té.

« Tou­te­fois, de­puis la fin de l’Opé­ra­tion 5000 lo­ge­ments, il n’y a rien eu à RDP en ma­tière de lo­ge­ments so­ciaux alors que cer­tains ter­rains mu­ni­ci­paux ont été mis en ap­pel d’offres pour le sec­teur pri­vé. »

(Photo: Pa­trick Deschamps)

Les par­ti­ci­pants du Ca­fé ur­bain du 20 avril ont dé­ci­dé de convo

quer une as­sem­blée pour je­ter les bases d’un pro­jet d’ha­bi­ta­tion so­ciale. Cette ren­contre pu­blique

au­ra lieu le 8 juin, à 18 h, au centre com­mu­nau­taire RDP,

si­tué au 9140 du bou­le­vard Per­ras.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.