An­dré Bé­lisle veut re­don­ner la pa­role aux ci­toyens

L'Informateur - - ÉLECTION PARTIELLE 2010 -

S’il est élu, le can­di­dat An­dré Bé­lisle, qui ne se pré­sente sous la ban­nière d’au­cun par­ti mu­ni­ci­pal dans cette élec­tion par­tielle au poste de maire d’ar­ron­dis­se­ment et de conseiller de ville, s’en­gage à re­don­ner la pa­role à ses conci­toyens et à va­lo­ri­ser le tra­vail des conseillers d’ar­ron­dis­se­ment.

« Sous mon ad­mi­nis­tra­tion, les conseillers d’ar­ron­dis­se­ment au­raient pour rôle d’in­vi­ter leurs conci­toyens à des as­sem­blées de dis­trict qui ser­vi­raient à iden­ti­fier les prio­ri­tés et à écou­ter les do­léances et les sug­ges­tions de leurs conci­toyens », a in­di­qué M. Bé­lisle lors d’une en­tre­vue té­lé­pho­nique réa­li­sée ven­dre­di. Se­lon lui, de telles as­sem­blées de dis­trict per­met­traient aux élus mu­ni­ci­paux de mieux connaître les pro­blé­ma­tiques de chaque sec­teur. » Ces ren­contres pour­raient ser­vir à sé­lec­tion­ner les pro­jets pour le Pro­gramme trien­nal d’im­mo­bi­li­sa­tions et dis­cu­ter d’une ré­par­ti­tion équi­table du bud­get entre les dis

tricts, a ex­pli­qué le can­di­dat.

Comme le ter­ri­toire de l’ar­ron­dis­se­ment est grand et po­pu­leux, M. Bé­lisle pro­pose aus­si que les séances du conseil d’ar­ron­dis­se­ment se fassent dans cha­cun des trois dis­tricts plu­tôt que dans les deux quar­tiers, comme c’est le cas pré­sen­te­ment. « Ain­si, les séances pour­raient se te­nir au Centre Roussin pour le dis­trict Pointe-aux-Trembles, au centre ré­créa­tif RDP, pour Ri­vière-des-Prai­ries, et au centre Le Main­bourg ou à Bos­co­ville pour le dis­trict de la Pointe-aux-Prai­ries…»

Son ex­pé­rience po­li­tique l’a ame­né à consta­ter que les gens ignorent sou­vent qu’ils ont deux conseillers par dis­trict. « L’un est le conseiller de ville. Il a comme mis­sion de les re­pré­sen­ter au conseil mu­ni­ci­pal et de s’oc­cu­per des dos­siers re­le­vant de la Ville-centre, tan­dis que le conseiller d’ar­ron­dis­se­ment doit s’oc­cu­per des dos­siers de proxi­mi­té: en­tre­tien des parcs, ré­fec­tion des rues, cir­cu­la­tion lo­cale. »

« Pour moi, les élus sont avant toute chose les porte-voix des pré­oc­cu­pa­tions des ci­toyens. On a des man­dats des élec­teurs, on a pris des en­ga­ge­ments de­vant eux. C’est à nous à faire en sorte de les res­pec­ter tout en res­tant à l’écoute de nos conci­toyens. »

(Photo: Pa­trick Deschamps)

An­dré Bé­lisle veut re­pré­sen­ter l’en­semble des ci­toyens peu im­porte leurs af­fi­ni­tés po­li­tiques mu­ni­ci­pales.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.