Le kin­ball à l’hon­neur

JOUR­NÉE NA­TIO­NALE DU SPORT ET DE L’AC­TI­VI­TÉ PHY­SIQUE

L'Informateur - - SPORTS - > Thier­ry Bour­deau

Pour sou­li­gner la Jour­née na­tio­nale du sport et de l’ac­ti­vi­té phy­sique, dix élèves de cha­cun des éta­blis­se­ments se­con­daires de la Com­mis­sion sco­laire de la Pointe-de-l’Île (CSPI) se sont réunis au gym­nase de l’école Jean-Grou, le 4 mai, pour un après-mi­di de kin­ball.

Cette ini­tia­tive est le fruit des réunions entre les res­pon­sables des sports sco­laires et ceux de la CSPI. « L’idée est de faire une jour­née, avec une dis­ci­pline, dans un lieu, im­pli­quant des jeunes qui ne font pas né­ces­sai­re­ment par­tie d’une équipe spor­tive » , ex­plique Ab­den­nour Ami­rouche, res­pon­sable des sports de l’école Jean-Grou.

« Nous avons dé­jà plu­sieurs évé­ne­ments sur le plan cultu­rel, comme se­con­daire en spec­tacle ou le ga­la de la vie étu­diante, mais il n’y avait rien (avant l’an der­nier) pour le vo­let spor­tif », fait re­mar­quer Gus­tave Roël, char­gé du dé­ve­lop­pe­ment de la vie étu­diante pour la CSPI.

En 2009, l’école An­toine-de-Saint-Exu­pé­ry avait ac­cueilli cette pre­mière ini­tia­tive en choi­sis­sant le soc­cer comme sport ras­sem­bleur. Pour la deuxième an­née, l’école Jean-Grou a vou­lu faire dif­fé­rent.

« Le kin­ball fait moins l’ob­jet d’une com­pé­ti­tion. On parle plus de co­opé­ra­tion entre les élèves », sou­tient M. Ami­rouche.

« Le but de cette jour­née, c’est d’avoir du plai­sir, de créer des liens et de so­cia­li­ser, non pas de per­for­mer, pré­cise M. Roël. Le kin­ball est un sport qui sort du cadre ré­gu­lier. Il y en a plu­sieurs pour qui c’était une pre­mière ex­pé­rience. »

Afin de prendre part à cette jour­née, les écoles de la CSPI sé­lec­tion­naient, se­lon leurs propres cri­tères, un élève fé­mi­nin et mas­cu­lin de chaque se­con­daire. On parle de Jean-Grou, Hen­riBou­ras­sa, Ca­lixa-La­val­lée, An­toine-de-SaintExu­pé­ry, Pointe-aux-Trembles, Da­niel-John­son, An­jou et La Re­lance. Cet évé­ne­ment de­vrait pour­suivre sa tour­née, l’an pro­chain, dans une des écoles énu­mé­rées ci-des­sus. Le kin­ball est un jeu col­lec­tif qui op­pose nor­ma­le­ment trois équipes de quatre joueurs se ren­voyant un gros bal­lon. Celle qui dé­bute l’ac­tion en­voie le bal­lon dans les airs en ap­pe­lant l’une des deux équipes ad­verses par sa cou­leur de maillot. Si le bal­lon touche le sol avant que l’équipe ad­verse ne le rat­trape, les deux autres for­ma­tions marquent un point. Les ga­gnants sont ceux qui ont to­ta­li­sé le plus de points au terme de la ren­contre.

À PRO­POS DU KIN­BALL

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.