Bru­no Des­fos­sés de re­tour en piste

LE PRAI­RI­VOIS RE­PREND LE VO­LANT APRÈS UNE LONGUE CONVA­LES­CENCE

L'Informateur - - SPORTS - > Thier­ry Bour­deau

Vic­time d’un grave ac­ci­dent qui l’a mis à l’écart des pistes de course pen­dant presque deux ans, Bru­no Des­fos­sés est fi­na­le­ment prêt à re­prendre le vo­lant. Ses pre­miers tours de roue s’ef­fec­tue­ront en ban­lieue de To­ron­to, sur le Mosport In­ter­na­tio­nal Ra­ce­way, dans le cadre de l’ou­ver­ture de la sai­son du cham­pion­nat on­ta­rien, classe Su­per Tou­ring.

La pre­mière course se dé­rou­le­ra le 22 mai et Des­fos­sés n’en peut plus d’at­tendre. Hors des cir­cuits de­puis le 31 mai 2008, le Prai­ri­vois a trou­vé le temps bien long de­puis qu’il a ef­fec­tué un aqua­pla­nage pour heur­ter un mu­ret de bé­ton non pro­té­gé à une vi­tesse de 160 km/h.

« Ç’a été long à un point tel que ça joue sur mon hu­meur. La course, c’est comme une drogue pour moi. Avec l’adré­na­line et tout, c’est qua­si­ment aus­si bon que le sexe! », dé­clare-t-il en riant.

Ne souf­frant d’au­cune sé­quelle après s’être frac­tu­ré la cla­vi­cule gauche et trois ver­tèbres lom- baires, Des­fos­sés a dû suivre une ré­ha­bi­li­ta­tion de plus d’un an. Quant à sa voi­ture, une Acu­ra RSX 2005, elle su­bit en­core une cure de ra­jeu­nis­se­ment éva­luée à 25 000 $ de­puis le mois de jan­vier der­nier. Se­lon Des­fos­sés, la va­leur de son bo­lide os­cille au­jourd’hui au­tour de 70 000 $.

LA VIC­TOIRE ET RIEN D’AUTRE

Même s’il n’a pas goû­té à la com­pé­ti­tion de­puis belle lu­rette, le pi­lote de 35 ans s’en pro­met en vue de la sai­son en Su­per Tou­ring. Ce cir­cuit com­prend 12 courses et il es­père en rem­por­ter quelques-unes. « Je vise gros cette sai­son. J’ai don­né beau­coup d’amour à ma voi­ture, j’ai ef­fec­tué plu­sieurs mo­di­fi­ca­tions, je suis pas mal sûr de ter­mi­ner dans le top 5. En fait, je ne veux rien de moins que ga­gner le cham­pion­nat! » Or, la tâche ne s’an­nonce pas si fa­cile. An­cien­ne­ment ins­crit dans un cir­cuit qué­bé­cois, Des­fos­sés au­ra une op­po­si­tion plus fé­roce dans le cham­pion­nat on­ta­rien, qui re­groupe 53 pi­lotes pro­ve­nant de par­tout au pays. « J’ai hâte de voir le pe­lo­ton. Ce se­ra plus com­pé­ti­tif. Il y a plus de pi­lotes. Je crois aus­si qu’il y au­ra un peu moins de res­pect sur la piste », dit-il. Des­fos­sés de­vra aus­si com­po­ser avec une quan­ti­té de pneus in­fé­rieure à celle de cer­tains ad­ver­saires plus ai­sés fi­nan­ciè­re­ment. « Il y a des pi­lotes qui ont des pneus neufs pour chaque qua­li­fi­ca­tion et chaque course. Pour moi, c’est un désa­van­tage, car je roule tout le temps avec des pneus usa­gers lors des qua­li­fi­ca­tions. »

C’est pour­quoi Bru­no Des­fos­sés est tou­jours à la re­cherche de com­man­di­taires pour amé­lio­rer ses chances de suc­cès au cours de l’été. Il au­ra l’oc­ca­sion de prou­ver sa va­leur no­tam­ment dans le cadre des fa­meux ren­dez-vous du Mol­son In­dy de To­ron­to et du Grand-Prix de Trois-Ri­vières.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.