Un dé­fi pour l’éco­no­mie lo­cale

L'Informateur - - ECONOMIQUE - > Ma­riève Trem­blay

D’ici trois ans, 70 pro­prié­taires d’en­tre­prises de Pointe-aux-Trembles, Ri­vières-desP­rai­ries et de Mon­tréal-Est pré­voient prendre leur re­traite. Tou­te­fois, seule­ment 59 % d’entre eux ont iden­ti­fié une per­sonne apte à prendre la re­lève. Afin d’évi­ter que ces en­tre­prises ferment leur porte faute d’avoir trou­vé quel­qu’un pour re­prendre la barre des opé­ra­tions, la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique (SODEC) RDP-PAT-ME a mis sur pied un pro­jet d’ac­com­pa­gne­ment et de coa­ching afin d’ai­der les PME à pas­ser à tra­vers cette étape cru­ciale.

« Le pro­jet a dé­bu­té il y a en­vi­ron un an à la suite de l’ana­lyse du re­cen­se­ment in­dus­triel de 2008-2009. On s’est ren­du compte, en le com­pa­rant avec ce­lui de 2005-2006, que le nombre de pro­prié­taires qui pré­voyaient prendre leur re­traite au cours des pro­chaines an­nées avait pra­ti­que­ment dou­blé, pas­sant de 41 à 70. Comme la pas­sa­tion du pou­voir est une étape où l’en­tre­prise de­vient très vul­né­rable, nous avons craint le pire, puisque tous ces chan­ge­ments pour­raient avoir un im­pact im­por­tant sur l’éco­no­mie lo­cale », ex­plique Annie Bour­gouin, di­rec­trice de la SODEC.

Se­lon les don­nées re­cueillies, les 70 en­tre­prises qui se­ront af­fec­tées par un chan­ge­ment de pro­prié­taire au cours des pro­chaines an­nées re­pré­sentent un chiffre d’af­faire de plus de 250 M$ et em­ploient plus de 1240 per­sonnes. « Dans le contexte éco­no­mique ac­tuel, ce sont des em­plois que l’est de Mon­tréal ne peut pas se per­mette de perdre. Nous avons donc mis sur pied un groupe d’ex­perts qui, de­puis juin, oeuvrent au­près de ces com­pa­gnies. Ils leur trans­mettent toutes les in­for­ma­tions né­ces­saires pour réus­sir à trou­ver la re­lève adé­quate et, par la suite, les as­sistent dans la créa­tion d’un plan d’ac­tions », pré­cise Mme Bour­gouin.

Se­lon elle, la re­cette du suc­cès ré­side dans la pla­ni­fi­ca­tion. Contrai­re­ment à plu­sieurs évé­ne­ments qui peuvent sur­ve­nir au sein d’une PME, la pas­sa­tion du pou­voir re­pré­sente un as­pect émo­tif très im­por­tant pour son pro­prié­taire. « Ce n’est pas quelque chose qui se fait en criant ci­seaux! Un trans­fert peut se faire sur une très longue pé­riode, par­fois même jus­qu’à cinq ans. Le mode de trans­fert est très va­riable: la di­rec­tion peut être don­née à l’in­té­rieur même de la fa­mille, à un em­ployé cadre, à un ache­teur ex­terne et par­fois, il y peut y avoir ar­rêt com­plet des opé­ra­tions. C’est ce der­nier cas que l’on veut évi­ter. »

Par cette dé­marche pro-ac­tive, la SODEC es­père donc réus­sir à re­dres­ser la si­tua­tion. « C’est un en­jeu im­por­tant au Québec et c’est une consé­quence di­recte du vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion. Comme la Pointe-de-l’Île a une po­pu­la­tion d’aî­nés plus nom­breuse, il était en­core plus criant de ré­agir », conclut Mme Bour­gouin.

(Photo:)

Annie Bour­gouin, di­rec­trice de la So­cié­té

de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique (SODEC) RDP-PAT-ME.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.