OU­VER­TURE DE LA CHASSE À L’HERBE À POUX |

L'Informateur - - LA UNE - > Phi­lippe Beau­che­min

De­puis le dé­but du mois de juin, la chasse à l’herbe à poux est ou­verte. Pour sen­si­bi­li­ser les ci­toyens à faire leur part, des membres de la pa­trouille verte in­vi­taient les re­pré­sen­tants des mé­dias dans un parc ce ven­dre­di mi­di, dans le cadre de la se­maine mont­réa­laise de sen­si­bi­li­sa­tion à l’herbe à poux.

Les jeunes pa­trouilleurs ont of­fert des ate­liers de for­ma­tion pour sa­voir com­ment re­con­naître les dif­fé­rents plants d’herbe à poux et, sur­tout, com­ment s’en dé­bar­ras­ser. Grande res­pon­sable du rhume des foins et es­pèce en­va­his­sante à Mon­tréal, cette plante re­pré­sente des en­jeux à la fois de san­té pu­blique et de bio­di­ver­si­té. « De fa­çon gé­né­rale, les chan­ge­ments cli­ma­tiques ont une ré­per­cus­sion cer­taine sur la sai­son des pol­lens. Il y a main­te­nant plus de jours pro­blé­ma­tiques an­nuel­le­ment qu’avant à cause de ce­la », laisse sa­voir l’ad­joint au res­pon­sable du sec­teur En­vi­ron­ne­ment ur­bain et san­té, à la Di­rec­tion de san­té pu­blique de Mon­tréal, Nor­man King.

Pour contre­car­rer la pousse de cette mau­vaise herbe, les ci­toyens sont in­vi­tés à ar­ra­cher cette plante sur leur pro­prié­té.

« On sug­gère de rem­pla­cer l’herbe à poux éli­mi­née par des plantes d’es­pèces in­di­gènes, elles qui contri­buent non seule­ment à li­mi­ter sa pro­li­fé­ra­tion, mais aus­si à amé­lio­rer la bio­di­ver­si­té sur le ter­ri­toire de Mon­tréal » , ex­plique Co­ra­lie De­ny, di­rec­trice gé­né­rale du Conseil ré­gio­nal de l’en­vi­ron­ne­ment de Mon­tréal (CREMon­tréal).

Le meilleur moyen de pré­ve­nir les symp­tômes des al­ler­gies liées au pol­len de l’herbe à poux est de fau­cher les plants avant leur flo­rai­son, soit avant la fin juillet, afin de ré­duire les concen­tra­tions de pol­len dans l’air. L’opé­ra­tion doit aus­si être ré­pé­tée à la fin août pour ne don­ner au­cune chance de re­pousse à l’herbe à poux. C’est ce que fe­ront les 50 pa­trouilleurs, en plus d’in­ci­ter les gens à faire de même.

La Di­rec­tion de la san­té pu­blique sou­ligne que sur l’île de Mon­tréal, plus de 38 000 en­fants âgés de 6 mois à 12 ans, soit 16 % des en­fants de ce groupe d’âge, souffrent d’al­ler­gies as­so­ciées au pol­len de l’herbe à poux.

(Photo: Jacques Pha­rand)

Opé­ra­tion coupe de l’herbe à poux en­ta­mée par les membres de la pa­trouille verte de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.