Du nou­veau dans ce dos­sier

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

De­puis la mise en ligne de l’ar­ticle «Y a-t-il un prêtre dans la salle» sur le site In­ter­net du jour­nal, il y a eu du nou­veau. Le Dio­cèse de Mon­tréal a rap­pe­lé l’In­for­ma­teur pour si­gna­ler que le prêtre de l’église Sainte-Marthe, Mi­chel Che­vre­tière, contac­te­rait les membres de la fa­mille Cha­gnon pour ré­pondre à leurs in­ter­ro­ga­tions. M. Che­vre­tière a ef­fec­ti­ve­ment ap­pe­lé Rose Cha­gnon pour lui pré­sen­ter des ex­cuses di­manche pas­sé. Il semble qu’une suite de mal­en­ten­dus soit à l’ori­gine de ce fâ­cheux évé­ne­ment: le prêtre au­rait lais­sé un mes­sage sur le ré­pon­deur de son rem­pla­çant. Tou­te­fois, ce­lui-ci se se­rait ef­fa­cé à cause d’une panne de cou­rant. De plus, le prêtre au­rait éga­le­ment mal no­té le nu­mé­ro de té­lé­phone de la per­sonne qui de­vait le rem­pla­cer dans les do­cu­ments de l’église; c’est pour cette rai­son qu’il a été im­pos­sible de le re­joindre la jour­née des fu­né­railles. Pour ré­pa­rer sa faute, Mi­chel Che­vre­tière a of­fert de dé­dom­ma­ger la fa­mille Cha­gnon en pro­po­sant de cé­lé­brer de nou­velles fu­né­railles et d’en as­su­mer les coûts. La fa­mille Cha­gnon a re­fu­sé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.